Sois audacieux

Les Anses-d’Arlet (97), Martinique 🇲🇶

Mon histoire n’a dans le fond aucune importance. Je ne suis qu’un petit peu de poussière face à une existence infinie. Rien de ce que je pourrais faire fera changer le monde. Et ce monde est de mon point de vue perdu, triste et sans intérêt. Le seul envie que j’ai est de quitter la scène et de disparaître en me goinfrant et dormant pour ne plus me réveiller. 😔

Ou bien, je suis UN avec toute chose et mon histoire est déterminante pour l’avenir de notre espèce. Si je veux changer le monde, c’est ma responsabilité de transformer mon histoire triste et sans intérêt en quelque chose de magique et pétillante. Si c’est vrai, alors j’ai une mission, une quête sacrée… Dans ce cas, j’ai une place à prendre et un rôle à jouer dans notre cirque illusoire. 😒

Le résidu de mes blessures choisi malheureusement régulièrement encore la première option, ayant envie de rendre au plus vite son tablier et de jeter l’éponge tout en battant en retraite. Il se demande « à quoi bon » tout cet effort qu’il fait et il pense que c’est de toute manière « au nom de n’importe quoi ». Il se sent souvent triste et découragé face à l’inconscience qui règne autour de lui et la solitude qui semble correspondre avec ce style de cheminement. 🌪

Ma conscience, par contre, me dit avec beaucoup de conviction, que le sens de la vie est de « rentrer chez moi » et que j’ai intérêt à le faire car c’est à la maison où se trouve le nirvana. Elle me dit aussi que je suis dans un jeu que je suis obligé de jouer. En plus, selon elle, le plus difficile est largement derrière moi et j’ai, en quelques sorte, déjà gagné la partie. Elle me dit que c’est la derrière ligne droite et qu’il suffit de récolter les fruits de ce que je semé dans le passée. Elle me pousse aussi clairement vers la nourriture subtile en tissant l’Amour. 🛤

Je passe dans mon quotidien de l’un à l’autre… Je passe par des moments de grands doutes aux moments de certitudes absolues. Les deux facettes de moi sont costaudes. L’ego est à la hauteur de son maitre. Il me faut du courage, de l’audace, pour continuer mon chemin et de ne pas remplacer le prana par la pizza, l’extase par l’orgasme, le bonheur pour le plaisir éphémère. 🍕

La partie égotique a simplement envie de faire comme tout le monde. Une vie de famille, des bons moments entre amis, la retraite, les barbecues, des siestes dans le hamac à deux, etc. Ma partie « guerrier de lumière » cherche uniquement « le graal », étant absolument persuadé qu’au bout du voyage il trouvera également sa famille, petite ou grande. 👨‍👩‍👦

Et c’est là où je vois l’importance de passer du temps avec des hommes en ce moment. Mon père n’était pas là pour m’apprendre comment tenir mon cap, comment avoir confiance en moi et aller jusqu’au bout de mes convictions. C’était son rôle. Malheureusement je pense que depuis l’ère païen peu d’hommes, et des femmes, ont reçu la guidance nécessaire et juste de leurs ainé(es). 👨‍👧

C’est pour cela qu’à l’époque j’avais créé des stages « puissance d’homme ». C’était pour retrouver entre frères, entre pairs, ce que nos pères ont manqué de nous donner. Et ça marche ! Je vois bien les réparations que je vis intérieurement avec Sébastien, ici à la Martinique, et avec Alain juste avant. Ils m’aident, sans nécessairement se rendre compte, à retrouver les repères nécessaires pour que je tienne de plus en plus solidement le gouvernail de ma barque. 🚣🏻

Comment je le vois ? C’est simple… je n’ai pas faim quand je suis avec mes frères. Je ne cherche pas à être pranique, je l’ai déjà partagé auparavant. Je cherche simplement à être de plus en plus Amour, vrai et vivant. Etre avec mes frères semble me nourrir là où ça manquait. Je l’avais déjà compris quand je me suis rappelé la place de la nourriture dans ma relation à mon père. 🥙

Alors, sans effort aucun je suis à ma huitième jour sans nourriture solide, à part un peu de chocolat de temps en temps. Juste deux petits carrés me suffisent. Oui oui !!! Et Sébastien est déjà à sa sixième journée… avec les doigts dans le nez aussi. Il travaille, nage, plonge et s’entraine comme avant et commence à sentir les effets de l’énergie subtile et omniprésente, comme moi. 🌋

IMG_7946

Deux beaux films que je viens de voir m’ont donné des réponses que je cherchais : avoir du courage et continuer audacieusement poursuivre ma quête vers ma vérité jusqu’à ce que j’atteigne mon objectif. Bien évidemment, vous les trouverez sur le site où je vais habituellement. 🎞

A suivre… 🙃 Je vous souhaite une délicieuse journée 💓💓💓

 

16 réponses

  1. Alain

    Je vis aussi ces alternances entre découragement et retour de motivation.
    Le fait de passer du temps à ne rien faire nous oblige à faire face aux vraies questions, notamment celle du sens de cette vie.
    Il m’arrive souvent de me dire que cette vie n’a aucun sens… ou presque.
    Ma petite chienne donne du sens à ma vie. Je me dis souvent que cela valait la peine de venir en ce monde, ne serait-ce que pour la rencontrer et vivre cette très belle histoire d’amour que je connais avec elle.
    Elle a 7 ans aujourd’hui 🙂
    Je pensais arrêter mon boulot à la fin du mois.
    J’ai choisi une autre option : passer dans un premier temps à 80%.
    Je finis donc désormais mes semaines de boulot le jeudi soir.
    Chaque vendredi, samedi, et dimanche midi, j’emmène Flamelle au restaurant.
    Je la gâte et je me gâte.
    Les serveurs et serveuses la connaissent bien désormais 🙂
    J’ai pu obtenir aussi une mutation et je vais m’installer dans les prochains mois en Dordogne et réaliser un fantasme que j’ai depuis des années mais auquel j’avais renoncé : acheter une petite maison en pierre et/ou bois et passer mes soirées d’hiver face à un beau feu de cheminée 🙂
    Ensuite je verrai bien.
    Je vois bien comme toi par moments le monde courir à sa perte, et je sais pertinemment que je ne peux rien y changer.
    D’ailleurs je n’ai plus envie de changer qui que ce soit, à chacun de se prendre en main, ou pas.
    Je peux simplement choisir de vivre pleinement ma vie durant le temps qui m’est imparti.
    Bises.

    Aimé par 2 personnes

  2. Eric

    Le monde ne court pas à sa perte, il va où les Hommes l’entraînent. Et nous, nous allons dans un monde ou dans un autre selon où notre cœur nous entraine.
    On ne peut pas changer le monde, on ne peut que se changer soi-même et le reste suivra. Nous vivons dans l’Unité, nous ne faisons qu’Un avec le Tout.
    Ce Un est le reflet de ce que nous sommes, beau ou laid…
    Eric

    Aimé par 2 personnes

    1. Alain

      Le monde ne tourne pas autour de l’Homme.
      Nous arrivons au bout des énergies fossiles et de la civilisation telle qu’on la connaît.
      L’AIE prévoit un nouveau choc pétrolier pour 2020/22.
      En 2016 il manquait déjà 3 méga barils jours à l’économie mondiale.
      En 2020/22 il en manquera 5. Autant dire que la croissance c’est définitivement terminé.
      Le monde nouveau frappe déjà à la porte.

      Aimé par 1 personne

  3. Maryse Jaffrédo

    Juste dire : comme vous!
    Mon point de « repère » : quand il y a de la souffrance en moi, c’est que je ne suis plus « chez moi ».
    En prendre conscience est un premier pas pour y aller.
    Quand je vous lis et que cela me correspond : cela m’aide aussi.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s