Rester jeune

Clapiers (34) , France 🇫🇷

J’en ai encore parlé hier, de ce phénomène de vieillissement contre lequel je lutte. Hier, en quittant ma dernière co-exploratrice je lui ai carrément donné la mission, d’ici la prochaine fois, de retrouver sa jeunesse. Ça me parle à moi aussi, bien évidemment. Alors, j’ai décidé de développer le sujet un peu plus avec vous ce matin. ☺

WhatsApp Image 2018-01-23 at 21.23.21

Hier soir je suis arrivé chez mon ami Lionel, ici à Clapiers près de Montpellier. Il y avait son fils et comme je savais qu’il adore les pizzas, nous somme allés en chercher dans un double-bus près d’ici, très connu pour ces pizzas excellentes. Nous en avons dévoré une grande quantité. Je n’ai même pas pu terminer la mienne, même après plusieurs jours de pause alimentaire. 🍕

C’est un bon signe… mon corps n’a plus vraiment besoin de manger. Je le fais par gourmandise et vis ainsi un deuil lent de la nourriture solide. Aujourd’hui je retourne aux liquides. De l’eau froide ou chaude avec un peu de citron suffira. Ce soir au moment “gourmand”, un peu de coca-cola sans sucre, sans caféine fera l’affaire. 🥤

Lionel est coach, animateur d’un jeu de développement personnel “PAS>>>SAGE”, compositeur de poèmes et des chansons et même chanteur. J’avais envie de partager avec vous deux de ses chansons que j’aime beaucoup. Je les utilise parfois même pendant mes retraites. Là, je suis assis chez lui, sur son canapé dans le séjour, avec une vue dominante sur un bout de la ville. Dehors il fait gris… un temps parfait pour écrire, allumer mon feu intérieur et regarder un bon film. 🎤

Depuis que je pense avoir compris que le monde est pure illusion, le processus de vieillissement me passionne. Ça a l’air sûrement bizarre, mais j’aime voir mon corps évoluer. Certes, ma peau perd son élasticité,  mon visage se ride et mes cheveux et mes poils blanchissent… Mon corps devient de plus en plus comme un album où chaque cicatrice, chaque transformation s’inscrit comme un souvenir indélébile. 📦

Avec le temps, mes douleurs physiques ont disparu et les sensations dans mon corps se sont améliorées, se sont bonifiées. De véhicule et de machine à performance, mon corps s’est transformé en maison, en temple, un lieu où j’habite et où il fait bon vivre. Le temps passant, j’y suis de mieux en mieux. Je sais que je peux partir à chaque instant, mais je sais également qu’il est possible que je reste encore trainer ici-bas un bon bout de temps. 😌

Je suis curieux de savoir ce qui se trouve réellement de l’autre côté de l’existence. J’ai même hâte de rentrer à la maison. Je suis persuadé que je me retrouverai baigné dans cette sensation magique que j’aperçois déjà de mon vivant. En fait, je m’en fous à quoi ma maison ressemble. Mais je sais que c’est chez moi. Chaque jour, chaque changement, chaque expérience me rapproche un peu plus du grand voyage que j’attends sereinement. 😍

En attendant, je semble encore avoir des choses à faire ici, du chemin à parcourir, un potentiel à exploiter, une vie à explorer… Et pour cela, j’ai besoin de toutes mes ressources. Le chemin était long pour arriver là où je suis. Pour vivre ce qui m’attend, il fallait d’abord transcender une grande partie de mes blessures. Ça m’a pris une grande partie de ma vie et je me trouve enfin à 60 ans au tout début d’une nouvelle vie. Je sais que j’ai tout ce qu’il faut pour la vivre… Je dois juste faire très attention de ne pas vieillir avant l’heure ! ⌛

Mon corps doit être au top de sa forme pour ce qu’il semble m’attendre. Mon élan pranique avec mes pauses alimentaires, le calme et le repos, la libération des contraintes et les stress, semblent donner à mon corps un nouvel élan, un deuxième souffle. Je ne me suis jamais senti aussi fort et en forme. Je me sens même mieux par rapport à mes 30 ans quand j’étais bâti comme un dieu et que j’avais une condition physique à toute épreuve. Mais, même si je me sens physiquement merveilleusement bien, je dois faire très attention à moi et prendre soin de mon corps autant que je le peux. 😌

Pour parcourir le chemin devant moi, certes, j’ai besoin que mon corps soit autant en forme que possible. Mais plus important encore est de garder ma jeunesse d’esprit ou au moins de la retrouver au maximum. Car il faut que je sois rapide, léger, souple, vigilant, intrépide, curieux, innocent, libre, simple, perméable et dans un grand OUI pour pouvoir suivre les propositions auxquelles la vie a déjà commencé à m’inviter. Il n’y a pas de place pour le grand-père, le vieux garçon ou pour celui qui sait déjà tout. 🤩

Ce ne sont pas les changements de mon corps qui me donnent la sensation de vieillir. C’est surtout quand je perds un peu de mon esprit d’enfant que je sens la fatigue, la lassitude, la sclérositation, la résistance et les routines du vieux con que j’évite de devenir. Je pense qu’un vieux sage n’est qu’un gamin dans le corps d’un homme mature. 👳🏼‍♂️

Je sens que si je mets trop de résistances, le train partira sans moi… Si je ne suis pas assez malléable, les initiations que je commence à recevoir ne m’amèneront nulle part… Si je ne retrouve ou garde pas mon état d’enfant je ne pourrai pas atteindre le niveau suivant dans ce jeu magnifique de la vie. Je ferais donc de mon mieux pour rester aussi jeune, aussi longtemps que possible. 👶

Je nous souhaite beaucoup d’amusement aujourd’hui… ❤💛💚💙💜🖤

fs_enfants-cercle

10 réponses

  1. Gilles

    A force d’entendre parler de chemin (toi et d’autres) je retrouve mon rêve de marcheur (j’ai toujours adoré marcher, randonner en nature) et je me prépare pour le chemin de Compostelle.
    Vezelay ou Puy en Velay ? d’où partir pour me retrouver ? toss of a coin…
    Je sens ce premier pas en moi, et j’ouvre le compas de mes longues guibolles au plaisir de sentir la Terre Mère me porter.
    Siempre caminando, hombre !
    Beso de Luz, Michaël hermano mio.

    Aimé par 1 personne

  2. cocojosphine

    Vieillir, vieillir … en vacances chez une amie en octobre dernier, justement, nous avons parlé de ça ! elle n’accepte absolument pas tous les changements de ce corps.
    Quand à moi, je ne pense que très peu à ce temps qui passe. Pour l’instant.
    Pour mon amie, j’ai écrit le poème ci-dessous. Disons qu’elle m’a inspiré ces mots.
    Bisous à toi, gamin ! lol….

    Le temps qui sonne…

    Ah qu’il est loin le temps, celui où j’étais celle,
    Comblée de mes atouts, qui avait le pouvoir !
    Les hommes m’adulaient, j’étais jeune et si belle
    Au matin de ma vie et me moquant du soir…

    Qu’il est loin le temps où j’allais, jambes légères,
    Le sourire conquérant, éveillant les désirs.
    Tant de bras m’appelaient, tant de bouches si chères
    M’ont abreuvée de leurs délicieux élixirs.

    Qu’il est loin le temps où suffisaient mes dentelles
    Pour séduire, enchanter un regard inconnu.
    Je voyais mon attrait au fond de ses prunelles
    Et me réjouissais de le savoir vaincu.

    Mais voilà qu’aujourd’hui je me trouve en automne,
    Le soleil dans mes yeux, commençant à faiblir.
    J’ai tant d’amour au cœur, j’entends l’âge qui sonne
    Je veux aimer encore avant de trop vieillir.

    Aimé par 1 personne

  3. Brigitte

    Personnellement je n’ai pas eu de jeunesse avec mon histoire. Je me suis toujours sentie « vieille » d’aussi loin que je me souvienne. Particularité des enfants surdoués : mieux s’entendre avec les adultes qu’avec ses semblables. Et avec ma famille particulière où chaque nouvelle journée = un nouveau problème, je me suis bien vite retrouvée avec des émotions et des ressentis d’adulte. Alors si tu me demandais de retrouver ma jeunesse, je serais bien embêtée étant donné que la jeunesse je ne sais pas ce que c’est.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s