Vraiment tranquille ~ Really quiet

🇬🇧 To translate my article to your language, copy the French text, click on this link and paste it in the Google translator that opens. You can also use the Google widget, on the right side of this page, right under my picture, but the quality is less good…

Michael Ă  Modi’in, IsraĂ«l đŸ‡źđŸ‡±Â 

Ce n’est certainement pas par hasard qu’il y une causerie ce soir autour du sujet « Comment se sevrer… ». Bien Ă©videmment que je ne vais dĂ©voiler ici le contenu de notre bavardage Ă  venir. De toute maniĂšre, je ne pourrais pas mĂȘme si je voulais, puisque je ne prĂ©pare jamais rien Ă  l’avance. Je pars du principe que si un sujet est vĂ©cu de maniĂšre vivante et vĂ©ritable, l’information adĂ©quate sortira spontanĂ©ment de ma bouche.

Ce n’est certainement non plus par hasard que j’ai retenu ce sujet Ă  partir des propositions que j’ai reçu Ă  la fin de la derniĂšre causerie. Il est clair que je suis en plein dedans… et que le chemin vers l’AMOUR n’est en fin de compte rien d’autre qu’un simple chemin de sevrage ! Que je l’appelle rĂ©paration, guĂ©rison, harmonisation, dĂ©tachement, dĂ©pouillement, lĂącher prise, vivre le moment prĂ©sent, dĂ©conditionnement ou encore autrement, ça revient tout au mĂȘme… c’est-Ă -dire le sevrage par rapport Ă  tout ce qui concerne l’attachement Ă  ce monde dualiste et illusoire. En me sevrant, j’entre automatiquement dans la trame du monde invisible mais ĂŽ si rĂ©el.

J’aime me trouver au dĂ©but d’une causerie sans savoir ce qui va sortir de ma bouche, ni quelle direction je vais prendre en parlant. Tant que je ne peux pas dĂ©marrer, ça me donne une pression bien particuliĂšre qu’avec le temps j’ai appris Ă  apprĂ©cier. Le moment venu, je lĂąche quelque chose en moi et en fonction du publique et les sensations qu’il me provoque, je dĂ©marre par la premiĂšre phrase qui me vient Ă  l’esprit. Je ne sais qu’une seul chose : j’apprends en mĂȘme temps que les autres des choses essentielles pour moi pour le temps Ă  venir.  

Causerie ce soir (04/01/2021) : COMMENT SE SEVRER… 

Entrez dans l’espace Zoom pendant les 15 minutes prĂ©cĂ©dant la rĂ©union,
qui dĂ©marre Ă  19h đŸ‡«đŸ‡·Â 20h đŸ‡źđŸ‡±.

Participation :libre et en conscience
S’inscrire : pas besoin

Se préparer :cliquez ici

Se connecter sur Zoom :cliquez ici !

Dans un peu moins de trois mois je dois partir de ma chambre. Pour une personne normale, il s’agirait juste d’un dĂ©mĂ©nagement. Pour moi, simplet, avec un budget restreint et sans revenus rĂ©guliĂšres, c’est encore un autre saut dans le vide de l’inconnu. Peu de gens semblent me comprendre quand j’explique que je suis incapable de m’occuper de ma retraite, de chercher du travail ou de trouver une habitation. Ce n’est pas parce que je suis bĂȘte… non, c’est que dĂšs que fais un effort dans ce sens mon enfant intĂ©rieur hurle « noooooooon » et je sens mon Ă©nergie descendre au fond de mes chaussures… en mĂȘme temps que la tristesse qui monte…

La VIE m’apprend Ă  vivre dans la FOI tout en l’expĂ©rimentant. Jusque lĂ , ça c’est toujours parfaitement bien passĂ©. Mais, je n’ai jamais Ă©tĂ© autant dans l’insĂ©curitĂ© matĂ©rielle. Au fur et Ă  mesure que j’avance, le chemin devient de plus en plus engageant. Je n’y survivrais pas si mes convictions s’avĂšrent erronĂ©es. Je le sais, je le sens et je saurais bientĂŽt. Chaque nouvelle Ă©tape est un pas de plus vers une mort dĂ©finitif de ce qui reste de mon ego. Je sens rĂ©guliĂšrement cette peur viscĂ©rale que les animaux doivent vivre quand ils sont pris au piĂšge et que pour survivre ils doivent poser un acte irraisonné et instinctif.

Pourtant, les signes et le miroir m’invite systĂ©matiquement Ă  rester trĂšs trĂšs calme et Ă  me rappeler QUI je suis vraiment et CE que je suis venu faire ici. Mon travail actuel se trouve Ă  cet endroit. Ne pas bouger, m’harmoniser, me calmer, lĂącher prise, ĂȘtre authentique, ne rien provoquer, croire en moi et ma folie… et laisser venir la Vie vers moi. Ça me donne l’impression de dĂ©pendre des autres, puisque la Vie propose gĂ©nĂ©ralement une voie de passage Ă  travers une rencontre, une proposition, une invitation ou simplement une Ă©vidence.

Et Elle m’aide… puisque je n’ai pas l’Ă©nergie d’entreprendre quoi que ce soit. Ces derniers jours je n’ai mĂȘme pas eu envie d’Ă©crire. Pourtant, j’avais des choses Ă  raconter. En lĂąchant toute pression, je me trouve Ă  Ă©tudier beaucoup moins, Ă  manger un repas par deux jours, Ă  dormir beaucoup et remplir le reste du temps avec quelques rendez-vous et des films. Je me sĂšvre, c’est trĂšs clair… je me sĂšvre de la vie telle que nous connaissons tous… pour laisser la place Ă  la VIE, telle que nous l’avons perdu depuis si longtemps.

Je nous souhaite un sevrage tout en douceur ∞❀∞ 

2 commentaires sur « Vraiment tranquille ~ Really quiet »

  1. En te lisant je sens qu’il y a une base en moi qui est certaine que le chemin sur lequel tu es et que tu nous proposes, est LE chemin, celui qui me ramĂšne chez moi.
    Et je sens aussi un autre lieu, qui sans remettre en cause cette certitude laisse une large place Ă  l’abandon. C’est comme une lassitude, un laisser aller vers le plaisir de l’instant.
    Me servrer de la dualitĂ© ? Un horizon magique… Vivement ce soir !
    Et le plaisir de t’Ă©couter.
    A tout de suite Michael,
    đŸ§šâ€â™€ïžđŸ§šâ€â™€ïžđŸ§šâ€â™€ïž

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s