Ma lassitude

Allonnes (72), France 🇫🇷 

Hier, j’ai eu l’occasion d’échanger avec des amis différents à deux reprises. En m’observant pendant que je parlais, j’ai remarqué à quel point mon regard du monde et des gens peut être pessimiste et négative. Je me suis entendu dire que je n’y croyais plus, que je pensais que le chemin de l’ego que nous avons emprunté était trop alléchant et que le travail à faire est devenu trop immense pour arriver à bon port. 😔

En effet, je le pense vraiment. Une des raisons pour lesquelles je me tiens tant à l’écart et que je me suis dissocié du monde populaire de la thérapie, du cheminement spirituel, du Prana, du Tantra, des regroupements des hommes et des femmes autour du sacré, des salons, des réseaux sociaux… c’est à cause des intéressements personnels et commerciaux qui ont pris le dessus partout et l’absence justement du sacré, du divin. 😟

En parole si… j’entends régulièrement encore “rituel sacré” par-ci, “honorer le divin” par-là… mais dans l’acte, la cohérence manque la plupart du temps totalement. Les mots sans l’attitude adéquate ne sont que des coquilles vides. L’absence quasi totale de l’apprentissage, de l’initiation et de la préparation spirituelle véritable de la jeunesse à la vie adulte a, de mon point de vue, stimulé le libre cours de l’individualité, des blessures… de l’ego. 😏

Quand j’étais juste un peu plus jeune, je pensais encore que je pouvais changer quelque chose. Aujourd’hui je me rends compte que je me suis trompé. Même si par-ci et par-là je vois quelques personnes qui cheminent sincèrement ou qui au moins essayent, je constate qu’il y a tellement à faire, que nous avons tellement quitté le chemin, que la meilleure chose que j’ai trouvé à faire est de me retirer…😟 

Depuis tout jeune j’entends encore et encore les gens parler des mêmes choses… passer aux mêmes endroits… discuter autour des mêmes sujets… faire les mêmes prises de conscience… pour aller droit dans le même mur ensuite… et ça encore et encore et encore et encore… Quoi que je puisse dire ou faire, au fond rien n’a changé. Au contraire, je trouve que ça s’empire. Je suis fatigué, découragé et las de mon combat à la Don Quichotte. 😞

Je redoute déjà vos réactions… Ne cherchez pas à me persuader du contraire. Je suis un vieux loup bien rodé. En plus, quand j’étais encore jeune, le premier « don » qui s’est révélé à moi était ma capacité de sentir, de savoir où quelqu’un est réellement sur son chemin, où il se trouve sur l’échelle de Jacob, dans son ascension vers le divin. J’ai ainsi développé le flair de dénicher le faux, l’incohérent, le crack… comme un véritable détecteur de mensonge humain. 😣

Je suis conscient que mon regard ainsi a son effet sur ma propre vie par le simple effet de la loi d’attraction. Là où va l’attention, va l’énergie, n’est-ce pas ? Si mon regard est sombre, ma vie sera sombre ! Pourtant, ce n’est pas vraiment le cas. Je me sens bien et en paix… et mon corps est en bonne santé. J’ai plutôt l’impression qu’avec les années j’ai fini tout simplement par arrêter de me faire des illusions ! 🤨

Pour moi, le monde n’est pas fait pour “avoir ou faire des choses” mais pour devenir quelqu’un, pour re-devenir ce que nous sommes réellement… La vie est un jeu en 3D, proposant un cheminement spirituel sans concession où nous sommes censés quitter par nos choix consécutifs le monde de l’illusion pour retrouver notre maison, notre source, nos origines. Et si même nos grand maîtres contemporains et reconnus comme Jésus, Bouddha, Mahomet, ou Moise avec tous leurs enseignements, qui ne parlent QUE de ça, n’ont pas réussi à nous faire comprendre de quoi il s’agit, qu’est-ce que moi, le simple Michael, je peux y changer ??? 🤔

Oui, depuis petit, j’ai la sensation d’être venu avec une mission… et peut-être que mon passage transformateur actuel est en train de m’y préparer… mais en attendant je préfère rester avec moi, avec mon Soi et cultiver la Paix dans mon for intérieur… quitter le monde du “faire et de l’avoir” pour simplement “être”. Car pour l’instant c’est la seule chose que je pense pouvoir faire : “Etre le changement que je désire voir dans ce monde”, autant que je le peux. 😇

Ne vous méprenez pas. Mon constat du monde n’enlève pas l’Amour que je sens pour notre histoire ou pour nos frères et soeurs. Oh non, j’aime profondément chaque étincelle de cette existence… et vous en faites partie. Mon constat n’est pas un jugement de valeur… Je suis persuadé que chacun d’entre nous fait ce qu’il peut avec ce qu’il a… et il n’y a personne à juger là dedans. 😍

Bon, une belle journée ensoleillée s’annonce ici dans la Sarthe. Je vais me préparer pour ma promenade vers le cinéma. J’ai encore 5 séances à terminer sur ma carte de fidélité avant de repartir mercredi prochain. Je suis content car je regarde journalièrement moins de films et je bouquine de plus en plus. J’ai l’impression que ça fait du bien à mes yeux, mon corps et même à mon être. 🤓

Demain, je vais rendre visite à ma tout première thérapeute qui habite à Tours à une centaine de kilomètres d’ici. La dernière fois que je l’ai vue c’était quand j’étais cuisinier aux Courmettes et qu’elle est venu y animer un groupe, il y a 23 ans environ. Un joli escapade en perspective… 😌

Je vous souhaite une belle journée à tous ❤💛💚💙💜🖤

28 réponses

  1. cyril

    Salut Mirel, je te comprends parfaitement. je ressens la même chose que toi. Et j’ai décidé ne plus me prendre la tête par rapport au monde extérieur. Je choisis de vivre à ma manière en faisant abstraction de ce qui se passe dehors. Je veux donc arrêter de me prendre la tête et laisser le monde aller à sa manière et moi à la mienne.
    Je me retrouve aussi dans ton post précédent sur les besoins et la nourriture. Au quotidien je me passe des éléments « moins sains » pour avoir une hygiène alimentaire et il suffit que je me laisse tenter pour replonger dans une alimentation plus « riche » avant de refaire un effort pour repartir sur des bonnes bases. Et donc j’ai l’impression de faire un pas en avant et un autre en arrière. Et je me dis que la solution c’est peut être de lâcher totalement prise, d’arrêter de me poser des questions et de PROFITER tout simplement sans me dire que ceci est bon ou ceci est mauvais. Et surtout arrêter de me prendre la tête en me disant que cet aliment est moins bon car il n’est pas bio et que celui ci est moins écolo car il vient de loin. toutes ces questions au quotidien rendent la vie trop compliquée à mon gout et donc je me simplifier au maximum mes pensées…

    Aimé par 1 personne

  2. Isabelle

    Je ressens une montée de tristesse en te lisant, pour autant au creux de moi tes mots sonnent justes.

    Je ne doute pas de ton amour au sens le plus large du terme, il éclaire aussi tes vidéos.

    Ton chemin est important pour moi.

    Et je trouve super de rencontrer une personne qui a comptée après 23ans !

    Douce journée à toi Michael

    Aimé par 1 personne

  3. Alain

    Je fais le même constat.

    Demain soir je vais assister à une conférence gratuite OVS sur le chamanisme celtique.
    Sur la page Internet du conférencier, une bien belle intention : transmettre la Tradition reçue.

    Sauf que suite à la conférence de vendredi soir, il y a un weekend de prévu à 190 euros par personne…

    Pour moi, il ne s’agit plus de transmission mais de commercialisation.

    Et c’est pour ainsi dire partout comme ça.

    Tout, absolument tout est détourné à des fins commerciales ou égotiques (culte de la personnalité).

    Les marchands du Temple sont partout.

    Selon moi, la seule personne que nous pouvons aider (sauver ?), sans la moindre garantie de résultat, c’est nous.

    « Aide toi, le Ciel t’aidera » comme dit l’adage.

    C’est déjà prétentieux d’une certaine manière de croire que l’on peut se sauver soi-même, alors sauver les autres…

    Je crois être guidé, soutenu, par « quelqu’un », depuis toujours.
    Sans cette aide je n’en serais pas là où j’en suis.

    Ma motivation aujourd’hui se limite à aller toujours plus loin dans ma rencontre avec « le mystère de la vie » sous toutes ses formes.

    Je ne cherche plus à convaincre/convertir qui que ce soit.

    Je prend par contre grand plaisir aux rares rencontres/partages avec d’autres âmes sincères en chemin.

    Aimé par 1 personne

  4. Gilles

    Cet été, je fus Don Qixote, t’en souviens-tu mon frère ?
    Dans 10 jrs, je pars franchir à pieds le col de Roncevaux (la meteo me promet de la pluie … hummm) en début de mon chemin de Compostelle, mon barda de 10kg bien arrimé, pour 2 semaines de marche … en chantant :
    « Le chemin brille, Tombent les grilles, Sans plus anticiper, J’avance dans la Paix  »
    (vous pouvez critiquer, je suis l’auteur)
    Marcher pour lâcher, accepter ce qui vient.
    Courage mon frère, Don Qixote te salut bien.

    Aimé par 1 personne

  5. Salut Michael, à l’école je m’ennuyais de cette compétition et des exploits qu’on me demandait de faire. Je voyais, je ressentais qu’on me guidait à devenir quelqu’un que je n’étais pas. Epris de liberté, je me suis rebellé en faisant l’école buissonnière. Puis j’ai découvert des jeunes femmes, je me suis perdu en elles, en croyant qu’elles me rendraient heureux. Ensuite la musique, j’étais amoureux de mes guitares, je dormais avec elles, je les regardais à n’en plus finir. Elles m’ont fait tant de bien, elles m’ont permis de faire ma psychothérapie. Tout cela était gratuit. J’ai commencé à travailler, faire des boulots à droite et à gauche, et je me suis vite rendu compte une fois encore que je n’arrivais à rien si on me motivait avec de l’argent. Il y a 20 ans, j’ai connu la mère de mes enfants, Noé, Enya, Eliot. J’ai déplacé des montagnes pour eux, parce-que mon moteur c’était l’amour, mon carburant leurs jolis minois et les serrer fort dans mes bras. Il y a deux ans, elle est parti avec un clown, un poly amoureux un de ceux qui comptent refaire le monde sur un matelas dans sa camionnette avec une fille pour chaque boule. Aujourd’hui après deux ans de grande solitude, après avoir versé toutes les larmes de mon corps je me rends compte que celui qui m’a aimé est celui qui est resté en moi fidèle à lui-même, mon enfant intérieur. Ce petit garçon qui ne pense pas au pognon, au blé, l’oseille, la peau des fesses. Tu as raison, l’argent véhicule quelque chose de malsain. Du reste ce que tu dis me faisait penser au prophète Jésus qui disait : Regardez les oiseaux dans le ciel, ils ne sèment ni ne moissonnent et pourtant mon père dans les cieux les nourrit. Mes pensées les plus belles Michael
    … Olivier

    Aimé par 1 personne

  6. crudi8899

    Coucou Michaël ❤

    Comme je te comprends…
    J’ai souvent cette impression aussi que l’ampleur de la tâche est tellement grande que jamais ce monde ne changera…

    Et puis, je lis que l’on vient de pondre une loi pour supprimer un insecticide… Ou que l’on va changer la loi pour reconnaître des droits aux animaux (comme si il fallait des lois pour ça…). Je m’accroche à ce genre de détails pour survivre…. Et je me relève encore et encore.
    Pour moi, le monde change mais bien trop lentement à mon goût.
    Mais je me dis que Dieu n’a pas pu créer tout cela pour en arriver à un tel non sens si rien ne devait changer… Quelle serait le but de la vie sinon ?

    En tout cas, ça met du baume sur mon coeur blessé.

    Sur ce, le soleil pointe le bout de son nez ! Je vais aller me trouver une petite place pour en profiter et le laisser entrer en moi… Ca aussi c’est un baume de guérison ✨

    Merveilleuse journée à toi ❤😘🌸

    Karine

    Aimé par 1 personne

  7. Carron

    J’aime bien cette idée qu’a un jour exprimé Claude Lelouch: les hommes ne sont pas aboutis, ils n’ont pas fini leur développement, un processus de mise au point est en cours .
    Donc il est logique que tant que le 100 ème singe n’est pas au point, la grande masse de l’humanité chemine sur les mêmes bases de fonctionnement que dénonçait deja Jésus.
    Des signes et évènements montrent des progrès:
    Je suis allé mardi au Ciné à Salon suivre une conference de Christophe André en direct du studio 104 de radio france et retransmise par France inter et dans 100 salles de cinéma en france.( tiens le nombre 100!!)
    C’est la premiere fois a ma connaissance qu’on assistait a une emission sur les émotions, au cours de laquelle, le lumineux Christophe a fait mediter et guidé tout le studio et les personnes dans les 100 salles a 2 reprises pendant l’emission:
    « le dos droit , les pieds a plat, prenez plaisir a revoir les bons moments de votre journée; prenez conscience du plaisir a respirer et ressenter les agreables sensation de votre corps vivant »
    La premiere meditation a 21h sur une chaine nationale de tele n’est plus tres loin…😊

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s