Ça m’énerve

Paris (75), France 🇫🇷

Il fût un temps où je m’énervais rarement. J’ai passé la plus grande partie de ma vie à éviter les conflits et à m’adapter aux autres. Ce n’était pas vraiment conscient. C’est maintenant, rétrospectivement, que je me rends compte qu’en filigrane je me souciais en permanence comment ne pas faire de vagues et garder profil bas. 🤔

Je pense que ça trouve ses origines dans ma petite enfance où, venant d’Israël et atterrissant à Amsterdam, certains garçons cherchaient, pour des raisons que je ne comprenais pas à l’époque, systématiquement la bagarre avec moi et me provoquaient tout le temps. Bien que j’avais la trouille de ces gamins qui souvent étaient plus grands que moi, j’étais tellement fort et rapide que j’ai quasiment toujours gagné ces combats de rue interminables. 😅

Avec le temps, mes blessures psychologiques sont devenues très grandes… et, malgré mon apparence solide et ma grande gueule, je suis devenu un lâche, une serpillière… un gentil toutou qui passait son temps à chercher un peu d’affection là où il le pouvait. La peur d’être tout simplement moi-même fonctionnait comme une chape masquant une colère de ne pas être vu ni entendu. Comme je ne pouvais pas exprimer qui j’étais, ni ma colère… j’ai fini par devenir triste. Ce ne se voyait pas… c’était au fond de moi… Je le cachais bien avec mes histoires et mes blagues à tout-va. 😏

Depuis quelques années, à force de creuser, de récurer, réparer et libérer, la chape a fini par péter. Ça s’est produit pendant la période que j’ai partagée avec ma dernière compagne il y a quatre ans environ. Je piquais des crises de colères terribles. Quand j’y pense je ne me sens pas très fier de moi… mais je sais aujourd’hui que c’étaient des colères libératrices qui ont fini par s’estomper. 😅

Par la suite, la colère a commencé à faire partie de ma panoplie d’émotions saines et normales. Maintenant je me mets en colère comme un gamin. Si dans le passé la colère pouvait me bloquer et pouvait m’enfermer dans un carcan pendant parfois des mois, aujourd’hui, je tape des pieds, je gueule un bon coup et 30 secondes plus tard j’ai tout oublié. Ça me faisait tout bizarre au départ, mais je m’y suis habitué et c’est en fin de compte très confortable… pour moi en tout les cas ! Pas nécessairement pour les autres qui fonctionnent encore souvent “à l’ancienne”. 😉  

castle-2704287-002

Je m’énerve vite et souvent… surtout quand j’accompagne quelqu’un et que je dois me répéter et quand je ne me sens pas entendu. Ça m’arrive en ce moment avec ma co-exploratrice du moment. Ce que je propose est hors-norme et demande un grand investissement intérieur. Ce n’est pas vraiment moi qui suis si exigeant, c’est la vie… et ce n’est pas vraiment moi non plus qui m’énerve… c’est la vie qui s’énerve à travers de moi. 😌

L’énervement me traverse… je le sens bien. Il ne m’appartient pas. J’en suis spectateur en même temps que je le vis et je peux arrêter l’expression colérique à chaque instant. Le voyage initiatique que je vis avec mes amis n’est pas une partie de pique-nique où l’on peut picorer selon son envie… Non, c’est très précis, très construit et très engageant. Quand la vie dit “saute !”, il faut sauter tout de suite… ce n’est plus le moment de demander “ah bon ?”, ou “je peux le faire plus tard ?”, ou encore “qu’est que tu veux dire par là ?”. 😆

Ce n’est pas confortable pour l’autre, je le vois bien. Ça secoue… ça agresse… ça met en inconfort et peut blesser. Heureusement elles sont costaudes, mes co-exploratrices, et elles le prennent plutôt bien, même si ça peut provoquer des pleurs, des émotions… ce qui n’est pas nécessairement mon intention. Je sens bien que c’est pour les réveiller et pour les aider à sortir d’une espèce de torpeur, de l’habitude de faire du tourisme spirituel de connaissance. Le voyage alchimique demande d’agir, de vivre, de sentir… pas nécessairement de comprendre et d’accumuler du savoir stérile… ! 🤓

Même si pendant longtemps j’étais ce gentil toutou… en même temps j’ai été aussi comme un chien de chasse qui lève le gibier. J’ai toujours involontairement été rebelle et titillé l’ordre établi, provoquant la remise en question des structures, dogmes, enseignements, personnes… Depuis longtemps je constate que la vie m’utilise pour mettre au grand jour ce qui est faux. Pas confortable d’être un “fouteur de merde professionnel”, je vous le dis ! 😣

Bon, c’est mon dernier jour à Paris. Demain, vendredi, je pars en Blablacar vers Toulouse où je rejoins une autre Amie pour visiter Rennes-les-Bains où nous allons nous imprégner certainement de l’histoire d’une belle sorcière très connue… Marie-Madeleine. En attendant je vais continuer ma lecture du livre de Bernard Werber, Le sixième sommeil. Je n’ai pas vu de film depuis plusieurs jours déjà… Wow ! 🤩

Je vous souhaite une magnifique journée de plus !!! ❤💛💚💙💜🖤

6 réponses

  1. Merci pour ce partage. J’ai ri à la lecture…j’ai cru que c’était moi qui écrivait :-). Ca me mettait (met) en colère quand je voyais que certains n’avançaient pas assez vite, blabla (toujours plein de justificatif). Jusqu’au jour où à travers la CNV j’ai compris (enfin je croise les doigts) qu’il y a le déclencheur et il y a …. la cause :-). Et la cause elle m’appartient et ce quelque soit le déclencheur en face de moi :-). Je ne suis pas sûre d’être claire c’est la fin de la journée pour moi. Merci pour tes partages et belle journée (je crois que vous vous levez en France. Marie

    Aimé par 1 personne

  2. Catherine

    Coucou Michael….pour paraphraser Marie…je me poserai la question : Pourquoi vouloir mettre son grain de sel……tu vas me répondre que tu es là pour ça non ? Je dois reconnaitre que ta colère me dérange un peu….mais peut-être est-ce, chez moi, un besoin excessif de bienveillance et d’écoute …c’est possible. Je crois OBSTINEMENT à l’accueil inconditionnel de ce qui est…et Dieu sait que c’est le dévouement de toute une vie et à la vie pour y parvenir ….car je ne suis qu’humaine…c’est le sens de la colère pour moi, elle n’est bien sûr jamais répréhensible en Soi (car en Soi nous sommes Toutes les facettes ..) et surement pas vraiment moins en moi car elle a le mérite de me ramener humblement à ce que je suis : MOI ou chemin d’évolution humain vers sa divinité. Beau week end à toi….en colère, énervé ou serein..merci pour ces partages de coeur à coeur….Chat-man !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s