Pocahontas

Taillefer (09), France đŸ‡«đŸ‡·

Ce n’est pas si simple que ça pour moi, d’accompagner autant de femmes. Cela peut peut-ĂȘtre correspondre Ă  des fantasmes de certains ou peut-ĂȘtre mĂȘme aux miens, dans ma jeunesse, mais mon goĂ»t et mes critĂšres en matiĂšre de compagnes potentielles sont assez particuliers et limitĂ©s. C’est trĂšs trĂšs rare que je rencontre une femme qui me plaise d’emblĂ©e. Souvent, d’abord un lien se crĂ©e pour des raisons alĂ©atoires, puis une relation commence et seulement le temps passant, j’apprends Ă  l’apprĂ©cier, Ă  l’aimer, Ă  aimer son corps, son odeur et sa maniĂšre de faire et d’ĂȘtre. 😍

Les stages de Tantra m’ont beaucoup aidĂ© dans certains aspects de ma relation aux femmes. J’ai surtout appris Ă  calmer mon obsession masculine pour leur sexe et Ă  les voir au-delĂ  d’une Ă©ventuelle attirance physique. Si au dĂ©part, je n’allais que vers des femmes qui me plaisaient et dont j’étais plus ou moins sĂ»r qu’elles allaient m’accueillir
 vers la fin, 5 ans plus tard, je pouvais choisir de faire des structures intimes et engageantes avec n’importe qui, mĂȘme avec des hommes
 et mĂȘme si je savais d’emblĂ©e que je ne plairais pas au partenaire de mon choix. 💗  

Mon apprentissage le plus grand et le plus engageant a eu lieu pendant une pĂ©riode qui a durĂ© environ 6 mois, vers 2014 je pense, oĂč j’ai aidĂ© une femme handicapĂ©e comme assistant sexuel. Mon Ă©lan est venu lors d’une soirĂ©e organisĂ©e Ă  Valbonne par une Amie, Nathalie Giraud. Pour m’aider Ă  me changer les idĂ©es aprĂšs une rupture douloureuse, elle m’avait invitĂ© Ă  participer Ă  la projection d’un court mĂ©trage intitulĂ© “L’assistante”. 😏

Le film Ă©tait trĂšs court, en effet
 et suivi d’une collation oĂč Ă©taient prĂ©sents les acteurs, mais aussi l’assistante elle-mĂȘme dont parlait le documentaire. J’avais Ă©tĂ© profondĂ©ment touchĂ© par l’élan de cette femme et par sa capacitĂ© Ă  donner autant de soi sans tenir compte des apparences. Je suis allĂ© la voir pour tĂ©moigner mon admiration et mon respect. Plus tard, en partageant avec Nathalie dans la voiture, je lui ai dit que l’idĂ©e me plaisait beaucoup mais que je n’avais pas assez d’Amour en moi pour offrir tant. Elle m’a juste dit qu’elle pensait le contraire et que l’occasion pourrait trĂšs bien se prĂ©senter bientĂŽt. ✌ 

J’ai trouvĂ© la bande annonce
 pas le film complet 😔

C’est deux ans plus tard je pense, que j’ai reçu un message Ă©crit inhabituel par Skype. J’ai rapidement compris que c’était une personne handicapĂ©e qui avait certainement reçu mes coordonnĂ©es par Nathalie et qui “tĂątait le terrain”. AprĂšs quelques Ă©changes Ă©crits nous nous sommes enfin parlĂ©s de vive voix. Je me sentais aussi prudent et mĂ©fiant qu’elle et j’avançais tout en freinant. D’un cĂŽtĂ©, je sentais l’envie de vivre l’expĂ©rience, l’envie d’aider et d’offrir Ă  cette femme quelque chose qu’elle mĂ©ritait autant que les autres. D’un autre cĂŽtĂ©, je sentais une sorte de rĂ©pulsion
 car je me connais et je savais que j’allais me frotter Ă  ma sensibilitĂ© quant Ă  l’apparence des femmes. 😣

Elle me payait 120 euros et je restais entre 3 et 4 heures avec elle. J’aurais pris moins ou mĂȘme rien, mais j’ai compris que c’était le tarif habituel et qu’il Ă©tait important qu’elle me paye. Ça allait aider Ă  maintenir le cadre entre nous. Pendant ma premiĂšre visite chez elle nous avons beaucoup parlĂ© et j’ai rapidement compris Ă  quel point cette dĂ©marche Ă©tait pĂ©nible pour elle et en mĂȘme temps si essentielle. Je n’étais pas le premier assistant qu’elle avait connu. Elle m’a dit qu’elle avait peur parce que mon prĂ©dĂ©cesseur Ă©tait surtout venu pour abuser d’elle. Tout ce qu’elle m’a racontĂ© ce premier jour m’a tellement touchĂ© que j’ai senti mes barriĂšres et rĂ©sistances fondre d’elles-mĂȘmes. 💗

Il Ă©tait clair Ă  mes yeux qu’elle avait besoin d’abord de se sentir en sĂ©curitĂ© pour pouvoir ensuite explorer, dĂ©couvrir, toucher et ĂȘtre touchĂ©e
 et vivre ainsi du plaisir en toute simplicitĂ©, comme n’importe quelle autre femme. Ce n’était pas simple du tout. Certes, j’avais l’avantage de mon expĂ©rience tantrique, mais je ne me suis jamais trouvĂ© dans une situation pareille. Mon seul recours a Ă©tĂ© ma spontanĂ©itĂ© naturelle… le prĂ©dĂ©cesseur de ma folie actuelle. Alors, d’emblĂ©e je lui ai demandĂ© ce qu’elle avait envie de vivre et qu’elle n’avait jamais osĂ© demander. 😅

AprĂšs avoir insistĂ© un petit peu, elle a fini par m’avouer qu’elle rĂȘvait depuis toujours de prendre un bain Ă  deux et qu’elle n’a jamais osĂ© exprimer ce dĂ©sir. Alors, je suis allĂ© inspecter sa baignoire et j’ai dĂ©crochĂ© les appareils qui lui permettaient de se laver habituellement. J’ai mis de l’eau chaude et des bulles et je suis retournĂ© la voir. Il fallait que je trouve rapidement un scĂ©nario nous permettant d’atterrir Ă  deux dans le bain en toute sĂ©curitĂ©, tout en lui faisant vivre du plaisir et oublier son handicap. 😌

Ce n’est donc pas celui que j’ai vu
 mais je le trouve touchant aussi
 â˜ș 

Alors, sachant qu’elle n’avait jamais fait cette expĂ©rience non plus, je me suis postĂ© devant son fauteuil roulant, tout prĂšs d’elle en l’invitant Ă  oser ĂŽter mes vĂȘtements. J’ai fermĂ© les yeux pour qu’elle puisse se sentir plus Ă  l’aise et je me suis laissĂ© effeuiller, tĂąter et dĂ©couvrir. J’ai senti ses Ă©motions
 gratitude, excitation, Ă©merveillement, Ă©bahissement
 J’ai reçu ses compliments quant Ă  mon corps, que malgrĂ© mon Ăąge elle trouvait beau
 Je me suis senti touchĂ© au coeur, par cette petite femme avec ses jambes arquĂ©es, son strabisme, sa voix nasale et hĂ©sitante, sa peau rĂȘche et sa bouche qui bavait parfois. ❀ 

Elle voulait marcher toute seule vers la baignoire, avec ses bĂ©quilles. Ça a pris du temps et j’étais sur le qui-vive, prĂȘt Ă  intervenir au cas oĂč. Pour l’aider Ă  entrer dans le bain c’était vraiment un dĂ©fi, car une fois allongĂ©e je ne pouvais pas la laisser, puisqu’elle glissait au fond de la baignoire, qui pourtant n’était pas bien grande. Alors, tout en la tenant, j’ai pu me glisser dĂ©licatement derriĂšre elle et nous avons passĂ© ainsi un moment de tendresse pendant une bonne heure. 🛁

Je suis allĂ© la voir tous les quinze jours  Elle me recevait toujours dans sa chaise roulante habillĂ©e simplement d’un haut d’une tunique amĂ©rindienne en cuir avec des franges. Elle se mettait un parfum agrĂ©able, doux et sucré  et Ă  chaque visite, le clic-clac Ă©tait dĂ©jĂ  dĂ©pliĂ©, les rideaux tirĂ©s et l’huile de massage Ă  portĂ©e de mains. Pour avoir son plaisir c’était facile. Elle adorait me toucher, me masser ou juste s’allonger contre moi. Son dĂ©sir montait quasiment tout seul
 et seulement Ă  la fin je l’aidais pour vivre son moment Ă  fond. Elle s’est dĂ©couverte multi-orgasmique et femme fontaine
 Mmmmmm… pas si handicapĂ©e que ça, finalement. â›Č

Elle Ă©tait passionnĂ© par les indiens. Il y avaient des statues, des images et des objets un peu partout dans son appartement. C’est pour ça que je l’appelais Pocahontas. J’ai arrĂȘtĂ© de la voir parce que l’ascenseur de son immeuble allait ĂȘtre rĂ©parĂ© et elle allait vivre pendant un temps chez sa mĂšre. Je pense que par la suite, elle n’a peut-ĂȘtre pas osĂ© me recontacter. Je garde un beau souvenir d’elle. Pocahontas m’a appris Ă  voir davantage avec le coeur et moins uniquement avec les yeux… et Ă  l’ouvrir un peu plus encore. Peut-ĂȘtre juste assez pour que je puisse par la suite accueillir toute sorte de femmes diffĂ©rentes comme je le fais actuellement. đŸ‘©â€đŸŠ°đŸ‘”đŸŒđŸ‘žđŸ‘©đŸŸâ€đŸŠ±

Je me souviens d’un compliment qu’elle me faisait rĂ©guliĂšrement. Il m’allait droit au coeur… et encore aujourd’hui ça me touche quand j’y pense. Elle me disait, pleine de gratitude et d’émotion, qu’en ma prĂ©sence elle ne se sentait pendant un petit laps de temps plus handicapĂ©e. Pas besoin de vous dire l’effet que ça me faisait, n’est-ce pas ? 😱 

Je pense souvent Ă  elle et Ă  cette pĂ©riode. Je pense que c’est beaucoup grĂące Ă  elle et cette expĂ©rience que j’ai appris Ă  toucher la Femme au delĂ  de son corps et au-delĂ  de son apparence… peut-ĂȘtre avec un peu plus d’Amour « avec un grand A »… Merci Pocahontas… ∞❀∞ 

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s