Pas de traces

Taillefer (09), France 🇫🇷

Une partie de moi, toujours la même bien évidemment, sent toujours encore le besoin de créer une famille, de faire des enfants, de réussir un métier, d’être riche financièrement, de vivre son plein potentiel, de réaliser son rêve, d’écrire des livres, d’enseigner et d’aider, d’être connu et reconnu, de vivre à fond et de gouter à tout… puis de laisser ainsi une trace aussi indélébile que possible sur notre petite planète de poussière. 🌎

L’autre partie de moi, celle qui grandit au cours des années, vit tout le contraire. Elle aspire à de plus en plus de calme, de sérénité, de quelques relations vraies et profondes, de laisser la course aux autres et de se retirer avec le strict minimum aussi proche de la nature et de l’essentiel que possible… puis de passer ici sur terre aussi discrètement et inaperçu que les animaux, sans laisser de traces du tout. 🌞

IMG_3009.jpg

Autant le premier concept m’est très familier, puisque c’est avec ces valeurs-là que j’ai grandi, autant l’autre manière d’être m’interpelle de plus en plus. Il y a encore une sorte de lutte intérieure… c’est logique. C’est mon ego vs mon être. C’est le résidu d’une vision où le monde est réel qui s’effrite au fur et à mesure face à une évidence qui s’intègre d’année en année et qui montre que nous sommes aussi illusoires que le monde qui nous entoure. ✌️

Pour moi notre existence est un jeu. Le jeu de la vie est de rentrer à la maison. L’enjeu est de naitre dans un monde dualiste illusoire et de cheminer vers l’Unité énergétique, qui elle est bel et bien réelle. C’est un jeu de piste qui fonctionne de manière autonome. A chacun de découvrir son itinéraire à partir du principe du bâton et de la carotte. Quand tout va bien je suis peut-être sur le bon chemin, mais si j’ai un pépin quelque part, c’est que je suis certainement à côté de la plaque. 🍇

Ce n’est pas de punition ni de récompense dont il s’agit. Non, quand mon être est en harmonie, son entourage et son corps le montrent. Quand il ne l’est pas, son entourage et son corps le montrent également. Ce ne sont que des signes. C’est pour cela que je n’ai pas de mérite quant au chemin que j’ai parcouru… je n’ai cherché qu’à éviter le bâton ! 🎋

Chemin faisant je me découvre. Je découvre que je ne suis pas celui que l’on m’a dit que j’étais, que je ne suis pas celui que je pensais être. Je découvre et j’intègre progressivement que, moi aussi, je ne suis que pure énergie perçue et qu’à chaque fois que je vis un peu plus en cohérence avec cette vérité et que je me libère de mes peurs, je vis cet état à l’intérieur de moi… C’est ça, ma maison. 😌

Mon chemin aurait été beaucoup plus simple si j’avais su dès le départ qu’il suffit de se laisser faire, d’accueillir ce qui vient, d’apprendre à aimer profondément ce qui est là et de savoir l’accompagner quand ça s’en va. Le fait même de reconnaitre que je suis créateur de tout ce qui m’arrive et donc d’aimer intensément et sincèrement tout ce qui se présente à moi EST la source de tout le bonheur du monde ! 🔥

Je me sens en paix. Je pourrais rentrer chez moi, à la maison. Je me sens prêt. Je suis fier de tout ce chemin que j’ai parcouru et de l’état de conscience que j’ai acquis. C’est bon… J’ai assez cheminé, j’ai assez lutté, je me suis assez transformé à mon goût. Toutefois, mon chemin semble loin d’être terminé. Je sens et je pense que mon chemin peut justement continuer parce que j’ai suffisamment lâché prise, parce que mon ego a fini par trouver sa place juste. Le simple fait que je sois prêt à rentrer chez moi sans avoir laissé des traces de mon passage, semble nécessaire pour pouvoir vivre l’étape suivante de ma Vie. Mmmmmm… 🤪

C’est quand-même assez déroutant de constater que les choses auxquelles je tiens le plus viennent systématiquement quand je n’en ai plus vraiment besoin ou envie. Pour comprendre, il suffit peut-être de le dire autrement. Les choses dont j’ai réellement besoin SONT déjà dans ma vie. Ce sont les choses dont mon ego pense avoir besoin qui se font littéralement désirer. C’est mon ego qui fait le chemin en réalité… Le corps auquel je m’identifie n’est pas moi, c’est l’image de mon ego. 🤨

Bon, ce matin j’ai nourri les chevaux tout seul comme un grand. Je sens bien que je n’ai pas eu d’activité physique depuis longtemps car avec le peu que j’ai fait depuis quelques jours je sens mes muscles qui paniquent. Alors, après avoir posté ce message pour demain matin je vais regarder un bon film et faire une sieste méditative. 😉  

Si le coeur vous en dit et que vous êtes une femme, un Cercle de Femmes est prévu à Taillefer le Vendredi 25 janvier 2019 pour célébrer la pleine lune. Pour des inscriptions ou plus d’information contactez Nathalie au 06 64 71 27 03. 🧘‍♀️

Je vous souhaite une délicieuse journée 🍇🍓🍒🍑🍎🍌🍍

6 réponses

  1. florence arnaud

    Hum que tes paroles : qu’il suffit de se laisser faire, d’accueillir ce qui vient, d’apprendre à aimer profondément ce qui est là et de savoir l’accompagner quand ça s’en va……… EST la source de tout le bonheur du monde !
    m’apaise intensément et calme mon mental qui panique au moindre son, geste un peu trop brusque merci de cela
    Que ta méditation, soit aussi douce que ces paroles écrites
    Namasté !
    Dommage que je sois aussi loin je serai bien venu au cercle de femmes sniff

    Aimé par 1 personne

  2. Carron

    J’ai tiré hier matin la carte du tarot Zen:  » Le Ralentissement ».
    ce soir je suis à la porte de celui qui n’a pas besoin d’être fier de son chemin, parce que son coeur lui pernet maintenant de s’aimer sans raison. 😋

    Aimé par 1 personne

  3. Carron

    Le suis-je en verité ? 😉
    Et bien sincèrement non, c’est juste où la vie et mon vécu m’amènent dernierement, et la porte va peut-etre s’ouvrir seule sous mes yeux, comme un voile qui s’envole, demain ou plus tard!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s