J’aménage

Allonnes (72), France 🇫🇷

Hier, en échangeant avec l’Amie qui corrige mes articles avant leur publication, j’ai compris qu’elle semblait penser que je dormais dans mon camion la nuit… en y ajoutant qu’elle trouvait que ma chambre me ressemble dans l’énergie qu’elle y ressentait. En effet, depuis ma semaine d’inauguration au cours de la réunion de la Grande Famille, j’ai dormi à nouveau dans un vrai lit, au chaud dans une chambre. ☺️

La pertinence de son observation m’a accompagné pendant plusieurs heures. Je pense parce qu’elle était en lien direct avec mon article du jour et portait un message, un signe. C’est vrai, je suis libre… tout en cherchant encore systématiquement le confort de l’enclos sous forme d’une chambre confortable quand j’en ai l’occasion. Ce qui m’a turlupiné c’était que cela pourrait durer ainsi le reste de ma vie. 😳

Okay, il est très clair pour moi que mon intention n’est pas du tout de vivre dans ma roulotte pour toujours. Je n’ai pas du tout envie de m’écarter de la Vie, ni des autres. Je compte bel et bien un jour m’installer à nouveau. C’est seulement en attendant de trouver le lieu et la partenaire, avec qui se produira un déclic réciproque, que je continuerai ma route de cette manière. Le rêve a déjà commencé… plus besoin de le chercher. 😍

historical-1386149

Je sens bien que je ne peux pas rester dans le tiède, entre la liberté et mon enclos, et qu’une immersion totale va être nécessaire pendant un moment. C’est mon attachement aux autres, au confort, à la propreté et à la facilité qui m’empêche de plonger tête première. Malgré toutes ces années de libérations, l’appel de l’enclos, de la prison dorée, est fort, très fort. 😅

La personne que je me vois être dans mon rêve est libre de tout préjugé, de tout conditionnement… son discernement est clair comme le cristal et sa présence dépourvue d’attachement. Il a trouvé comment conjuguer les deux polarités en lui et vivre en harmonie avec sa partenaire. Il est avec un pied dans ce monde et avec l’autre dans le monde de l’Unité. Il est l’expression de l’Amour et la preuve vivante que n’importe qui peut faire le chemin… C’est l’Alchimiste qui s’est transformé lui-même de plomb en or. ✴️

Et comment être cette personne si je n’arrive pas à vivre la liberté que j’ai acquise par moi-même ? Ça me semble une étape nécessaire dans mon cheminement, c’est logique et plein de bon sens. Même si je peux me sentir seul, en inconfort ou tomber malade… peu importe. Le sevrage doit aller jusqu’au bout… Si je m’arrête là, j’aurais tout vécu pour rien ! 🥕

C’était ça ma conclusion hier après-midi… Alors, j’ai posé un acte qui va dans le sens de mon évolution. J’ai vidé ma chambre, fait une lessive pour les draps, passé le balai dans la maison et je me suis installé dans ma roulotte. La nuit était plus fraiche, mais je me sentais bien… je me sentais chez moi. D’ailleurs, j’y suis en ce moment, pendant que j’écris mon article. Les portes sont grandes ouvertes… le soleil est au rendez-vous et des cavalières passent tout près. Elles sont tellement absorbées par leur occupation qu’elles ne me remarquent même pas. 🏇     

Voici un petit aperçu de mon chez moi : Deux caisses à l’ancienne, une pour mes vêtements et l’autre pour mes deux chauffages, quand je roule… Deux tringles en hauteur pour pendre des affaires… Un autel… Deux jerrycans avec 40 litres d’eau et une bassine avec une bouilloire et une douche solaire à pression… Mon lit arrangé en monoplace… Ma roulotte ouverte en position douche… ma chaise stockée pour la nuit… et un petit chauffage électrique d’appoint que je viens d’acheter avec une rallonge de 40 mètres au cas où j’ai accès au courant… 😊

Belle journée à tous 🍁🍁🍁🍂🍂🍂🍃🍃🍃 

8 réponses

  1. lalikou

    Bravo Michael pour franchir le pas d’etre complètement chez toi ! Cela demande du courage… en tous cas c’est ce que je sens pour moi… et une fois le pas fait, quelle joie !
    Belle liberté ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. florence arnaud

    Merci Mickaël, pour cette visite de ton chez toi, Ose plonger Ose ce petit pas vers …
    j’ai écoutée hier la chanson de yannick noah OSE et si tu as l’occasion de l’écouter je pense qu’elle va te parler bon dimanche à toi .shankri !

    Aimé par 1 personne

  3. Alain

    Je vis deux très belles histoires d’amour.
    Une avec ma petite chienne depuis près de 8 ans.
    Et une autre avec une femme, une jolie sorcière, depuis près de 6 mois.
    Je me sens éteint du point de vue des désirs ordinaires.
    Plus rien ne me fait envie, ne me fait vibrer dans ce monde, hormis l’amour.
    J’ai pas mal bougé en France et à l’étranger ces dernières années.
    Je me rends compte que je n’arrive plus à me fixer quelque part.
    Je suis devenu un vagabond.
    Je m’installe un an dans une région, et soudainement j’en ai marre, et je bouge vers un lieu inconnu.
    Mélange de fuite, de liberté, de curiosité.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s