Tout est aléatoire

Modi’in, Israël 🇮🇱

Ce n’est pas facile de travailler sur soi. Certes, les plus malins parmi vous me diraient : “Oui, mais le mot travail vient du latin tripalium, qui était, un instrument de torture composé de trois pieux !” Et je dirais qu’ils ont raison. Mais, dans ce cas, il s’agit du travail tel que nous le connaissons, l’effort pour gagner de l’argent pour vivre. Généralement, pour la plupart d’entre nous, l’effort démesuré que nous faisons est pour les autres, afin qu’ils deviennent plus riches, alors que les ouvriers reçoivent souvent une rémunération carrément insuffisante pour survivre.

Peut-être que je devrais utiliser un autre mot… comme “oeuvrer sur soi”. Ce serait plus adéquat. Alors, recommençons… Oeuvrer sur soi n’est pas facile ! Sortir de l’habitude de se laisser guider par ses envie et les préférences de son ego, est certainement la chose la plus difficile qui soit. Affronter ses peurs liées aux conditionnements… quitter le carcan protecteur de nos masques liés à nos blessures… sortir du connu et de la vérité illusoire que nos sens nous procurent… mettre en question et changer notre système de croyances caduc… quitter les sentiers battus pour suivre quelque chose qui nous anime presque imperceptiblement au plus profond de nous… être prêt à affronter les critiques, résistances et jugements de nos proches… prendre le risque de perdre en chemin ses repères, ses affaires, ses amis, ses amours, ses illusions… et j’en oublie certainement.

Oui, cette transformation est l’oeuvre de toute une vie, dont nous pouvons être le Maître d’ouvrage, si toutefois nous en avons le courage. La plupart des gens que je connais n’oeuvrent pas. Ils disent que si, mais de ma fenêtre ils ne font que touiller dans la soupe des blessures, passant de l’une à l’autre. Beaucoup sont sincères, je le vois bien. Mais quasiment tous manquent de discernement entre le désir de l’ego et le désir de la Vie. Et c’est vrai, ce n’est pas facile du tout. Une résistance peut être là parce que la Vie veut que nous nous arrêtions, mais elle peut aussi être un défi à surmonter. Quelque chose peut être facile pour indiquer que c’est par là où il faut que je passe, mais aussi pour me permettre de dire NON ou STOP ou savoir changer volontairement de direction.

Capture d’écran 2020-01-11 à 13.25.49

Voici mon programme de travail pour cette semaine… 

Chaque signe, chaque aspect du miroir peut être interpréter dans deux sens. L’ego, l’être que nous pensons être, est très malin. Avec notre petit mental nous savons tourner les choses exactement comme cela nous arrange, tout en (nous) faisant croire que c’est la voie juste que nous empruntons. Tout est aléatoire et j’ai compris il y a bien longtemps déjà que je ne peux pas faire confiance ni à ce que je sens, ni à ce que je pense. Mes pensées et mes sensations ont été pendant longtemps directement attachées à mes blessures.

Encore aujourd’hui, je fais très attention. Je suis très conscient que je peux me faire croire tout ce que je veux. Il n’y a qu’une croyance, ou conviction, que je n’arrive pas à changer. C’est un peu normal, car je vis depuis plus de 20 des confirmations sans cesse. Pour moi, nous sommes tous ensemble une seule énergie que nous appelons dieu et nous créons notre réalité illusoire pour expérimenter qui nous sommes vraiment (l’ETRE, pure énergie), à partir de qui nous ne sommes pas (l’ego, l’être temporel). Alors, je SAIS, que tout ce que je crée, je le fais pour me permettre de choisir entre la Peur de l’ego ou l’Amour de l’être. C’est la seule constante solide que j’ai, qui me permet de discerner face aux choix ou direction à prendre.

Puisque je suis toujours prudent quant à mes sensations ou convictions, j’utilise le miroir. Puisque nous sommes UN, je peux regarder ma réalité en face. Puisque je ne cherche pas à arranger l’autre comme j’aurais tendance à faire pour moi, je ne me tromperai jamais sur lui, ME concernant. Et même là, je ne suis jamais à 100% sûr de ne pas me tromper. Même aujourd’hui, même après toute la magie que j’ai vécu et que je vis encore, je ne peux pas être sûr. Je suis conscient que même encore aujourd’hui, j’ai pu me tromper sur toute la ligne.

firefighters-115800_1920

Je vois le chemin que j’ai parcouru. Je vois la construction de l’édifice final qui avance pierre après pierre. Je vois clairement d’où je viens, le chemin sur lequel j’avance et la destination qui s’approche. Toutefois, je reste vigilant, car je sais trop bien que sans miroir, je ne me vois pas tel que je suis vraiment. Même physiquement je le sais. Je l’ai déjà perçu dans le passé. Quand j’ai l’impression que je suis gros, je suis en train de maigrir, et vice versa. Alors, tant que je ne vis pas réellement ma propre réalisation, que j’y suis vraiment, je sais que les choses sont aléatoires, que mes perceptions peuvent me jouer des tours et que je peux me tromper totalement.

Il n’y a que le miroir, la projection si vous voulez, qui peut m’indiquer La Voie sans me mentir. J’accepte la marge d’erreur qui reste. Ça fait partie du jeu. De toute manière, toutes les techniques et quasiment tous les thérapeutes que j’ai connus sont trop sous l’influence de l’ego et trop perdus dans l’illusion pour que je puisse me fier à leur discernement. D’ailleurs, même si quelqu’un vient me voir pour que je l’aide, je l’accompagne avant tout vers sa souveraineté en lui apprenant le miroir. Pas facile, car peu savent lâcher leur volonté personnelle pour se laisser directement guider par la Vie.

La plupart d’entre nous sommes tellement pressés et cherchent plutôt une recette ou une personne miracle. L’oeuvre sur soi est l’oeuvre d’une vie. Ça ne peut pas se faire en périphérie. La Vie, ce que nous sommes tous ensemble en profondeur, veut toute notre attention, dévouement et obéissance. Et elle n’est plus aussi patiente avec nous. Elle crée, nous créons, des maladies, des feux, des inondations et de la misère un peu partout pour nous réveiller. Je le vois depuis longtemps et je me demande quand nous allons commencer à l’écouter, au lieu de chercher à préserver notre vie de luxe moderne qui prend l’eau et s’enflamme un peu partout. 

∞💜∞

1 réponse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s