Vraiment facile d’être libre

Festes et Saint André 11300, France 🇫🇷

Je suis dans un endroit magnifique dans les collines à côté de Festes et Saint André dans l’Aude. Un ami, Bruno Giuliani, m’a invité quelques jours chez lui et je loge chez Eliera dans son gîte très accueillant et confortable. Je suis installé comme un roi dans une chambre à l’étage avec vue sur la verdure. 👑

Entouré par des collines… du soleil… du calme… et des moments privilégiés avec mon meilleur ami, moi. Une dizaine de jours pour rêver et clarifier mon rêve, de créer la grande famille. Peut-être aussi la possibilité de mettre en place quelques éléments de plus permettant de faire avancer le schmilblick. 💫

Ce matin j’avais envie de partager avec vous à quel point cela a été facile de devenir libre. Certes, c’est aussi grâce à un long chemin de développement personnel et spirituel que j’ai réussi à me libérer. Mais maintenant que je suis réellement « sur les routes », je me rends compte à quel point cela a été facile, au bout du compte. 🛣

Au delà de ce travail intérieur de libération concernant pleines des choses, les actes réels à poser étaient vraiment simples… La seule chose qui a été difficile et qui m’a demandé du boulot intérieurement, c’était de prendre la décision et de déterminer une date de départ et de poser le premier acte dans ce sens. 📆

Ainsi, le jour de mon choix, j’ai mis le pied dans l’étrier et j’ai fait doucement pas après pas, allant d’étape en étape. Chaque pas était pris à partir d’un endroit de paix et de confort intérieur et extérieur. Jamais de la douleur dans les « ici et maintenant » qui se suivaient d’instant en instant. Les éventuels déchirements que j’appréhendais n’étaient jamais au rendez-vous. ☮️

Quand j’accompagnais des gens qui étaient figées dans la peur de prendre des risques, je les faisais visualiser le pire, ce que j’appelais « le scénario catastrophe ». Ils découvraient que le pire était en fait pas si grave que ça. Le scénario n’était pas nécessairement leur choix, mais pas aussi difficile qu’ils le pensaient. Souvent, une fois la paix fait avec le pire, la situation se débloquait. ♿️

Pareil pour moi. J’ai connu des situations très difficiles où j’étais coincé par le manque d’argent et la peur de perdre le peu qui me restait. Mon scénario catastrophe ressemblait à ce que j’ai annoncé le 12 octobre 2015 sur Facebook, partir sur les routes avec mon sac à dos. 🍀

Aujourd’hui je le vis réellement. Je vis ce que je pensais être le pire. J’ai toujours eu peur de vivre ce que je vis en ce moment. Et finalement, c’est la grâce la plus grande qui m’a jamais été donnée. L’ensemble des choses que je traverse est d’une telle magie que il me manque des mots pour le décrire. 🌀

Des rencontres imprévues, des synchronicités, des réparations, des libérations… et plus encore. Trop pour les nommer. D’être pleinement dans ma vulnérabilité devant l’immensité de l’existence et de  voir la vie à l’oeuvre… de voir comment elle agence mon chemin pour moi juste devant mes pieds, de sentir à quel point elle prend soin de moi et qu’elle me guide vers mon rêve d’enfant… est une expérience qui me dilate de l’intérieur et me fais déborder de gratitude… ❤️

Les appréhensions que j’avais sont complètement parties. L’inconnu est devenu mon meilleur ami. Lâcher des projets, des illusions, des rêves et des intentions est devenu facile. Je deviens de plus en plus souple quant aux propositions de la Vie, je le sens. De m’imaginer au bord d’une route avec mon sac, sans savoir où aller, me fait sourire aujourd’hui. Je sais que seulement le meilleur m’arrivera. 🎋

J’ai encore du chemin à faire. Mais les cadeaux sont là, tous les jours, tout le temps. Merci, merci, merci ! J’ai rêvé de ça… et aujourd’hui je le vis ! Ce dont j’avais peur, n’existe pas…

Je vous souhaite une délicieuse journée ❤️💛💚💙💜 

PS : Je fais deux conférences à Allonnes (72) en mars. Si le coeur vous en dit et que vous êtes dans le coin, vous êtes le bienvenu. 🙏🏻

 

3 réponses

  1. Alain

    Merci pour ton témoignage Michaël.

    Je n’ai pas encore fixé de date précise de départ.
    J’ai indiqué vaguement « fin 2017 ».
    Je pense que je serai en mesure de fixer une date en septembre, tiens, je vais le noter dans mes objectifs 2017 : définir une date de départ.

    Ces derniers jours j’ai refait une passe dans mes affaires et trouvé encore différentes choses désormais inutiles.
    J’ai passé des annonces sur Le Bon Coin pour les donner.
    Les gens qui viennent les chercher sont suspicieux, serait-ce un piège ? 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s