Voyage intérieur

Taillefer (09), France 🇫🇷 

C’est censé être un jour de fête car ça fait aujourd’hui exactement 62 ans que je participe à notre aventure terrestre commun. Sans faire exprès j’ai même commencé à écrire à l’heure de ma naissance, quelque part entre 10 heures 42 et 10 heures 59. Pourtant je ne me sens pas dans l’humeur de célébrer… mais plutôt dans celle de faire un bilan et un deuil. 🍃

Est-ce que c’est parce que j’ai mangé avant-hier et que cela m’a alourdi ? Certes, la nourriture mangée ne correspond plus du tout à la nourriture imaginée et à chaque fois que je récidive, je sens mon énergie partir en chute libre. Peut-être qu’à l’approche de mon anniversaire c’était un peu plus fort encore. Quoi qu’il en soit, j’ai passé ces dernières 24 heures à tourner dans tout les recoins de mon ombre. 😅

La raison est simple et je l’ai écrit ce matin en réponse aux voeux d’une des rares personnes par qui je me sens encore compris, même si nous nous voyons ou parlons que très rarement. Inutile de le ré-écrire, voici une partie de mon message : “Ce n’est pas vraiment la fête dans mon for intérieur. C’est plutôt un deuil. Acquérir mon authenticité, liberté et puissance m’a demandé un prix que le petit en moi a du mal à assumer. Je sens bien que j’ai passé cette fameuse petite porte et je me tiens debout de l’autre côté. J’aimerais revenir sur mes pas mais je ne peux pas. Je suis devenu inadapté à être avec d’autres et je me trouve seul à avancer sur les routes alors que je n’en ai pas vraiment envie. A part une ou deux personnes qui me comprennent à peu près, je me sens largué. Là où je suis en ce moment, c’est un lieu magnifique. Il n’y a pas d’appel pour aller ailleurs, pas d’envie qui me motive de bouger. Juste le désir profond de rentrer à la maison. Me reposer…” 🍁

C’est ma conscience qui me maintient là et qui m’empêche d’abréger le voyage. Tout mon être aspire à retrouver l’harmonie de la source et la simplicité d’être, qui va avec. Plus j’avance, plus l’absence de sens dans notre monde d’aujourd’hui me saute aux yeux, me pèse et me décourage. Et je ne vois personne qui peut vraiment aider. Nos prêtres sont trop dogmatiques, nos enseignants et thérapeutes sont trop intéressés et dans des théories stériles… et nos maitres affichent un image attirante qui ne correspond pas à la réalité. 🤨

J’ai envie de jeter l’éponge, de rendre mon tablier, de tirer les rideaux et de faire mes révérences. Le voyage extérieur ne m’intéresse plus. Oh, détrompez vous… je ne suis pas malheureux. J’ose même dire que je n’ai jamais gouté à autant de bonheur dans mon être de ma vie. C’est juste qu’à part la nature, ce qu’il en reste en tout cas, j’ai du mal à voir la beauté dans la construction de l’homme. 😒

Bien évidemment, tout ce que j’écris n’engage que moi et ne concerne que l’instant présent que je vis. Mais aujourd’hui, je vois l’Humain de plus en plus détaché de sa source, en train de gigoter dans tous les sens, comme un tuyau d’arrosage qui n’est pas tenu et dont le robinet est ouvert à fond. Chacun remplit égoïstement sa bouche et ses poches sans tenir compte et même en détruisant la nature et autrui. Toute notion du sacré à fini par être remplacée par des concepts qui servent l’intéressement individuels… le plaisir, le pouvoir et l’argent. 😔

Et le plus triste dans tout ça c’est le déni et l’aveuglement. Beaucoup d’entre nous pensent être sur un chemin spirituel constructif et ne voient même pas qu’il y a un hic quelque part. Certains parmi vous vont même avoir envie de me montrer que j’ai tort. Si c’est le cas, gardez votre énergie… Pour voir ce que je vois, il faut marcher quelque temps dans mes baskets. 🤪

Je fais régulièrement ce même constat. Pendant des années j’ai essayé d’y changer quelque chose. Accompagnement, enseignement, causeries, stages, retraites, etc. Avec le recul, je vois que tout mon effort a été vain. Le courant qui nous dévie de la source est trop fort. Même en me changeant moi-même avec la conscience que nous sommes tous UN n’a pas marché convenablement. 😒

La seule chose qui a changé dans ce processus qui a duré plus de 40 ans, c’est en effet… moi. J’ai fini par réussir à m’éloigner du courant et je me trouve du coup plus proche de la nature et de la source, mais tellement loin des gens. Quoi faire avec tout ça maintenant ??? Surtout que j’aime profondément les gens et l’humanité… Plus que vous pouvez l’imaginer. ❤️ 

buddhist-1807526-002

Je pense que le moment pour moi est venu de tourner mon regard davantage vers l’intérieur. De continuer mon voyage vers la source autrement. Je vais commencer mon Vipasana personnalisé aujourd’hui. Si quelque chose vient interrompre mon élan je l’accueillerai bien évidemment et je continuerai aussi à partager mon vécu sur ce blog. Bon, je ne sais pas exactement où je mets les pieds. Alors, je pose le premier et je verrai bien. Ce n’est peut-être que pour un temps… 🔥

Vipassana, qui signifie voir les choses telles qu’elles sont réellement, est une des plus anciennes techniques de méditation de l’Inde. Il y a plus de 2500 ans, elle a été redécouverte par le Bouddha Gautama, qui l’a enseignée en tant que remède universel à des maux universels, c’est-à-dire en tant qu’Art de Vivre.

Belle journée à tous ❤️💛💚💙💜🖤 

31 réponses

  1. Phil

    Confiance dans la vie.
    Je lâche la rampe, je lâche mes peurs, j’avance d’un pas,
    Je lâche moi,
    Je vais où mon coeur me mène,
    C’est ma prière à chaque instant.

    La Vie aime la vie. Ce vide qui fait tenir le monde c’est de l’Amour.
    La Vie aime l’Etre incarné que tu es, je suis, nous sommes tous.
    Confiance.

    Si je peux me permettre une remarque « personnelle » pour Michael:
    Ton mental fait des bons dans tous les sens et crie au secours,
    C’est bon signe !
    lol

    Aimé par 1 personne

  2. Catherine

    Un petit cadeau 💝 pour ce jour particulier….les poèmes parfois sont de doux intermédiaires…celui-ci est long …je ne t offrirai que ces dernières strophes

    A l inconnu (de La Croix à la Rose)

    …….
    Hommes civilisés d un monde presque fou,
    La vie n’a plus pour nous aucune odeur ni goût,
    Pourtant tous allongés dans une même main,
    Il serait si facile de transformer demain.

    Pas un battement d ailes, le rire d un enfant,
    Qui ne soit relié à un Tout bien plus grand.
    Nos esprits apeurés sont effrayés , meurtris,
    Il manque tant d amour dans nos vies rétrécies .

    Viens, je prendrai ta main, nous ferons quelques pas,
    Je suis si différente et si semblable à toi,
    Tu verras que mon âme et ton cœur enlacés,
    Danseront sans effort le plus beau des ballets.

    Joyeux anniversaire Michael…

    Aimé par 1 personne

  3. Isabelle Denoix

    Bon anniversaire, Michaël !
    Envie de te partager ce que j’ai retenu d’une conférence d’Arnaud Riou : « Nous ne sommes pas sur Terre pour faire une expérience spirituelle, mais pour permettre à notre âme de faire une expérience terrestre » et c’est moi qui rajoute : « avec ses hauts et ses bas, la dualité, quoi  » ! …
    Je t’embrasse très chaleureusement,
    ìsabelle

    Aimé par 1 personne

  4. Alain

    Bisous d’anniversaire Michaël ! 🙂

    Je ne fêterai pas Noël en famille cette année. Je ne veux plus nourrir cette mascarade.
    Je le passerai seul avec ma petite Flamelle et peut-être ma compagne si elle le souhaite.
    Je crois en « Dieu le Père » et je développe peu à peu une relation d’amour avec lui.
    Les plantes ont permis ce réveil, cette prise de conscience, cette rencontre.
    Je pense souvent à la parabole de l’enfant prodigue qui reflète assez bien ma perception des choses, à savoir que j’ai fait le choix de quitter le royaume de mon Père pour venir en ce monde, et que chemin faisant, je réalise à quel point ce royaume et mon Père me manquent. Alors j’attends ce moment où je rentrerai enfin à la maison et où mon Père chantera de joie pour moi en disant : « Mon fils que voici était mort, et il est revenu à la Vie ! ».

    Aimé par 1 personne

  5. Doudou

    ❤ Mmmmm Vipassana !!! ❤
    Rien de tel pour découvrir, enfin le Divin en soi, tranquillement…..tout en douceur.
    Quel beau cadeau tu te fais ! 🙂

    Ce week-end je me suis aperçue que je venais de traverser un deuil, dans la semaine.
    Pas facile de le réaliser et de comprendre que je me dirige vers une autre direction.
    Certainement plus gratifiante et en même temps tellement imprévisible. Sensation d'être bien plantée sur mes 2 jambes avec toute ma Puissance et en même temps en déséquilibre en avant vers ce 1er pas qui m'amènera ????

    Je t'embrasse et te souhaite l'immense Joie (que tu connais déjà) d'Être là…..Vivant. :D.
    LOVE
    Doudou ❤

    Aimé par 1 personne

  6. Valerie DERONZIER

    Un beau et bel anniversaire a un beau et bel homme, que cette page de l année se tourne avec son cortège d évolutions , de transformations et bienvenue a celle qui redémarre pour toi. bises et bon vipassana

    Aimé par 1 personne

  7. Me voilà surprise, interloquée. Je me promène dans ton univers depuis quelques semaines au gré de tes posts ou de tes vidéos. … et j’apprends à mieux m’enraciner, me déployer chaque jour en comprenant que tout vient de soi, qu’il n’y a rien à attendre de l’autre, juste à l’accueillir. Alors je suis chiffonnée par tes propos :
    « Et le plus triste dans tout ça c’est le déni et l’aveuglement. Beaucoup d’entre nous pensent être sur un chemin spirituel constructif et ne voient même pas qu’il y a un hic quelque part. Certains parmi vous vont même avoir envie de me montrer que j’ai tort. Si c’est le cas, gardez votre énergie… Pour voir ce que je vois, il faut marcher quelque temps dans mes baskets. »

    Je me demande où se trouve l’accueil profond de l’autre si tu n’offres pas la liberté de réponses, si le chemin que chacun emprunte te semble vain. En lisant tes mots aujourd’hui, je serai tenté de dire « courage, fuyons « . Alors je me ressaisis. …et je me dis : « tiens, au fond, qu’est-ce que cela appelle au fond de moi cet homme découragé, un peu rude à l’égard d’autrui et se sentant seul? Et bien, c’est moi.
    Alors, oui, la tâche est vaste, colossale, titanesque. Et pourtant si belle, et si riche.
    Je crois en chacun de nous.

    Aimé par 1 personne

  8. florence arnaud

    bon anniversaire avec un jour de retard désolée hier pas ouvert mon ordi juste envie de t’envoyer un sourire (comme mis dans mon sms ) de ce matin un sourire que tu peux t’offrir à toi tout simplement namasté

    Aimé par 1 personne

  9. Daniel M

    Merci Mickael
    Je me sens souvent en phase avec tes sentiments, j’aime beaucoup ce message.
    Chacun avance à son pas, dans ce chemin dit « spirituel », même ceux qui ne le savent pas, et le monde nous ressemble. Il avance lui aussi.
    il n’y a rien à redire à ça. J’ai cru que je pouvais m’en extraire, mais c’est impossible : « je suis le monde », moi aussi.
    Et puis c’est plus difficile de s’en extraire quand on doit encore gagner sa vie, et s’occuper d’un enfant …
    Mais je n’ai plus envie de changer les autres, ni même de me changer moi. Ni de changer le monde !
    Il me reste quoi ? : essayer de ne pas être dupe. Être honnête, en fait. Ne pas croire aux mirages.C’est tout ce qu’il ne reste, quand les illusions se sont envolées. Et aussi éviter les coups de ceux dont l’esprit est encore trop embrumé. Ne pas me laisser embarquer dans la peur. C’est déjà pas si mal ! Vipassana, c’est très intéressant, cette pratique. Voir les choses réellement, forcément, j’y viens, j’y viens !

    Belle journée a toi et bonne « pratique » !

    Aimé par 1 personne

  10. brigitte

    Tout d’abord je te souhaite un bon anniversaire. Et sinon… et oui chacun vit sa vie selon sa carte du monde. Oui je ne vois pas le monde comme toi, et tu ne vois pas le monde comme moi. Pour moi chacun est sur son chemin, sur le bon chemin pour lui, ou elle. Et donc le chemin de quelqu’un d’autre ne me conviendra pas et je verrai ce qui pour moi sont des « hic » comme tu dis.
    Après évidemment que pour moi tu as « tort » (et le tort tue, et le tu meurs) forcément ! Mais comme maintenant j’ai avancé, les chemins des uns et des autres ne me contrarient plus.
    Pour moi tu prends les choses à l’envers alors forcément… ce n’est pas compatible avec ce que je fais. Toi tu pars de ton comportement pour changer tes émotions et sentiments, tu cherches même à changer les comportements des autres (de mon point de vue, bien entendu). Moi je pars de mes émotions et sentiments que je change pour changer mon comportement. Je ne cherche du coup pas l’unité car elle se présente lorsque je change mon intérieur. Lorsque je change mon intérieur, le comportement des autres change avec. Cela m’est arrivé plusieurs fois.
    Mais alors… qui a « tort » ? Est-ce que ma carte du monde est la seule valable ? Ou la tienne ? Ou celle du voisin ? Quel est le bon chemin ? Je ne sais pas.
    Mais pour moi, de mes mocassins, le plus important n’est pas tellement le contenu de la carte que la capacité de pouvoir mettre les mocassins de quelqu’un d’autre et de pouvoir lire et comprendre sa carte du monde. Et là il n’y a plus quelqu’un qui a raison, quelqu’un qui a tort, ni même de hic. Il n’y a plus que des êtres humains qui se comprennent, ou du moins qui essayent sincèrement de se comprendre. Bon je n’en qui pas encore là, mais je m’efforce tous les jours d’avancer sur ce chemin avec mes techniques, dont une qui permet de se mettre autant que possible à la place de quelqu’un, de chausser ses mocassins.
    D’ailleurs, je te laisse, c’est l’heure de mon ouvrage hebdomadaire. Bises.

    J'aime

  11. Ma méditation du jour de « La petite Voix »:

    Donne Moi l’occasion de travailler en toi et à travers toi pour faire advenir Mes merveilles et Ma gloire! Maintiens toujours devant toi la vision de Mon amour sans limites, de Mon abondance sans limites et de Mes merveilles et Ma gloire. Garde la vision du nouveau ciel et de la nouvelle terre, de Ma volonté en train de se faire, de la paix et de l’harmonie sur terre et de la bonne volonté envers tous. Maintiens la vision de vastes cités de lumière où la paix et l’amour règnent en maîtres, surgissant partout dans le monde. Ne perds jamais, à aucun moment, la vision, car c’est en maintenant toujours la vision fermement et clairement ancrée en toi que tu aides à la faire descendre de l’éthérique, et que tu vois ces merveilles se manifester sur le plan terrestre pour la contemplation de tous. Plus la vision est claire, plus vite elle sera manifestée. Rends constamment grâce de ce que tes yeux aient été ouverts et de ce que tu saches quoi faire. Maintenant va, fais-le, et cesse d’y penser! »

    Je te souhaite de ne pas perdre l’espoir, tout ce que tu fais pour changer le monde est utile, même si ça te paraît dérisoire. Le temps que ça prendra n’a peut être pas tant d’importance…
    Chaleureusement,
    Mariflore

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s