Cause à effet ~ Cause and effect

Michael à Fort-de-France, Martinique 🇲🇶 

On pourrait considérer ma sortie d’hier comme ma première excursion en live avec mes soeurs de La Coupe de Feu, même si nous n’étions que 3. Le matin, je me suis promené vers la plage de Madiana qui se trouve à environ 2 kilomètres de l’appartement. Après une balade très agréable d’à peu près 30 minutes à travers les collines du nord-ouest de Fort-de-France je suis arrivé sur un petit parking. La plage se trouvait juste derrière et s’étendait sur 150-200 mètres. Le sable était sel et poivre, typique pour l’île qui, pour une grande partie, a été formée par des éruptions volcaniques. 🌋

Une de mes co-exploratrices m’attendait déjà assise sur un rocher en train d’écrire son texte du jour. L’autre nous a rejoint un peu plus tard quand nous étions en train de discuter dans l’eau. Dès le départ, nos échanges tournaient autour de l’Essence-ciel… et j’adooooore ça ! Okay, peut-être pas toute la journée, mais j’aime comprendre ce que mes Ami(e)s vivent réellement, au-delà du factuel simple. Très rapidement nous avons trouvé ce qui nous reliait : le couple et l’intimité que nous vivions… puis, un fond de violence important du passé qui nous poursuivait et qui rendait le tissage d’Amour parfois vraiment compliqué. J’ai encore besoin de laisser descendre l’information me concernant, mais j’en parlerai certainement dans les jours qui viennent. 😈

J’ai passé une super-journée avec mes amies. Après la mer, nous nous sommes dessalés sous la cascade Ravine Baron-Absalon et sommes allés boire un thé délicieux chez notre exploratrice-résidente-de-Martinique, qui habite à peine à 5 minutes de la cascade. L’eau était froide et la chute très forte. Je ne me sentais pas le courage de me mettre en dessous avec le coup de soleil que j’avais déjà pris sur la figure. Mais de m’échapper du 30° quotidien de Fort-de-France m’a fait énormément de bien. C’était une journée riche d’enseignement et de renseignements. Je tisse l’Amour avec une nouvelle compagne et j’ai systématiquement besoin de savoir exactement ce qui se joue chez moi pour avoir d’instant en instant l’attitude adéquate. 😇

Il y a un ordre invisible à tout, qui demande à être respecté. Je ne parle pas de cuisiner avant de manger ou de se laver avant de s’habiller. Je pense à un exemple du passé flagrant. Une amie voulait vendre 2 voitures qu’elle avait en trop. Elles étaient en vente depuis plusieurs mois déjà, mais sans résultat. Pour moi, la non-vente était clairement là pour montrer que mon amie n’avait pas fait ce qu’il fallait. En jouant ensemble avec le miroir, il en sortait qu’elle devait ranger sa maison ! A première vue, pour les non-habitués en tout cas, il n’y a aucun lien. Pourtant, le jour même qu’elle avait terminé le rangement, qui a duré plusieurs jours, les deux voitures se sont vendues d’un coup ! Depuis que j’accompagne, j’ai pris l’habitude de voir des situations non-résolues, qui attendaient de la même manière des actions particulières. 🙄

A gauche, mon passe sanitaire israélienne avec mes deux premiers vaccins…
A droite, le troisième et dernier, fait ici en Martinique… 

IMG_5467

De la même manière, j’ai attendu un mois pour que mon nouveau compte bancaire à La Banque Postale se débloque et s’ouvre, sans savoir pourquoi. Sans un compte bancaire, les autres démarches administratives restaient en stand-by. Dès le lendemain de mon troisième vaccin, j’ai reçu en trombe tous les documents que j’attendais patiemment et ma carte bleue. Ça a l’air peut-être bizarre si vous n’avez pas l’habitude de voir le lien entre les choses, les gens et les événements, mais pour moi ça a validé ma vaccination. Ça m’a dit que j’avais pris la bonne décision de me faire vacciner. 💉

Attention, je ne dis pas qu’il faut se faire vacciner ! Pour moi ce n’est pas une question de quoi faire ou de quoi laisser. Il s’agit de QUI je choisis d’être à chaque instant. Je choisis d’être dans l’état d’Amour, c’est-à-dire PAS dans la Peur, PAS dans mes blessures, NI dans mes réflexes conditionnés. Dans mon cas, tenant compte de ce que me montrait le miroir de moi juste avant ma décision, j’étais censé aller avec le courant et ne pas résister. Alors, je suis allé prendre ma piqûre comme si j’allais chercher une baguette de pain. Tergiverser autour du vaccin ne fait, pour moi, qu’augmenter la force du virus du vide entre nous, le CO-VIDE. Voilà, aujourd’hui je passe ma journée avec Isabelle de l’autre côté de l’Île, au Vauclin. Détente et échanges en perspectif…

Je vous souhaite une délicieuse journée, soirée ou nuit… où que vous soyez…  ∞❤️∞ 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s