Vite découragé

Mirande (32), France 🇫🇷 

Il est très tôt et il fait encore nuit dehors. Allant faire une pause sanitaire nocturne, j’ai lu le commentaire de « BB » sur mon article d’hier. Je sais qui est la personne derrière les initiales, et je sais que ses intentions sont bonnes. Et cherchant à nouveau le sommeil, ma tête formulait sans cesse des phrases pour lui répondre. Comme d’habitude, j’ai fini par me redresser pour écrire… et me voilà. 

Le Michael un peu plus jeune se serait certainement pris au « jeu » du parcours du combattant administratif. D’ailleurs, il l’a fait il y a 20 ans. Dans mes souvenirs, la liste des documents a été quand-même moins longue. Je pense que l’abus du système a dû renforcer les mesures de sécurité. Je comprends tout à fait.

Le Micky, Mike et Michael que j’ai été, a passé sa vie à essayer à se faire entendre, voir et comprendre par son entourage. Il a tout fait, tout donné pour exister aux yeux des autres. Cela a été en vain, car malgré ses efforts, ses amis les plus proches l’ont trahi et ses amours l’ont quitté. Son chemin a été une fuite gigantesque en avant. Le cheminement spirituel a été son échappatoire. 

Le Michael d’aujourd’hui peut se comparer à une barque dont le fond a été fendu à plusieurs endroits et pour lesquels il fallait utiliser les rames pour rafistoler les trous. Le cheminement l’a réparé, certes… mais l’a aussi consumé. La barque peut encore flotter et suivre le courant, mais il n’y a plus les moyens de diriger quoi que ce soit, ni même d’impulser un mouvement.  

60085204-B958-4DC2-A97C-0A520F51FA95 5

J’ose croire que ce qui reste de moi est MICHAEL. J’espère que mon chemin de dépouillement, qui a commencé quand j’ai quitté mon pays natal et qui est entré dans sa phase finale il y a 7 ans, m’a nettoyé de mes blessures et du superflu. Une partie de moi en est persuadé, une autre doute gravement.

Le fils d’un ami est en difficulté. Il a une trentaine d’années et semble complètement perdu. Bien évidemment, cela m’a permis de projeter mon histoire sur lui pour mieux comprendre où j’en suis. Je vois bien que le non-accueil de mon père à ma naissance et son absence durant toute ma vie a crée une blessure béante. Je vois bien que c’est SON regard, amour et soutien que j’ai cherché en réalité chez les autres

Il a quitté la scène… au même moment où je semble avoir terminé ma quête à la reconnaissance. Il ne me reste plus de carburant pour cette cause, qui ne m’a porté que davantage de pertes. J’ai fini par comprendre que ce n’est pas la peine d’aller chercher quoi que ce soit à l’extérieur de moi-m’aime. J’ai fini par renoncer à chercher l’amour et l’affection aux endroits où il n’y a pas d’élan partagé.

Même les élans tièdes ne me suffisent plus. Pour que j’aille quelque part ou que je m’engage dans un projet ou une relation, j’ai besoin de sentir que je suis réellement désiré. Sinon, je passe mon chemin. J’en veux à personne. J’aime profondément ma famille humaine et je suis toujours prêt à aider ou accompagner quelqu’un qui pense que je suis celui qui lui faut.

CAD

Reçu dans ma boite mail à l’instant… Mes cartes du jour vont aussi dans ce sens… ☺️ 

Plus de carburant. Le réservoir est vide ! Toutefois, j’ai l’impression que j’ai un autre réservoir, car dès qu’il s’agit de partager mes acquis, d’accompagner ou de parler de mon rêve, mon feu intérieur s’enflamme et je semble me connecter à des ressources sans fin. C’est seulement comme s’il y avait un écriteau accroché à l’entrée : « A utiliser uniquement à des fins divins ! »

Alors, vite découragé ou lâcher prise adéquate ? Quand je pense au jeune homme en difficulté et je projette encore un petit peu sur lui, je dirais qu’il est spécial et qu’il n’est pas entendu par son entourage. Pas encore, en tout cas. Il ira mieux quand quelqu’un arrivera à le rejoindre où il est. Si je transpose ça sur moi, je dirai que suis en effet vite découragé… mais qu’en même temps c’est probablement juste… car ça me provoque le lâcher prise nécessaire pour la suite de mon histoire vers le centre de moi-m’aime et le berceau de la Vie.

Maintenant j’attends tranquillement que la Vie-même vient me chercher. Si une porte ne s’ouvre pas d’elle-même, je la considère fermée et je vais ailleurs. Aussi simple que ça. Une invitation, une demande d’accompagnement, la proposition de participer à une co-création, etc., sont pour moi tous des appels de la Vie qui m’indiquent où aller. Si en plus ils sont accompagnés de chaleur… mon feu s’allumera certainement et je serais sans doute partant.   

Bon, je vais reprendre mon autonomie aujourd’hui. Même si je suis bien là où je suis en ce moment et qu’une partie de moi redoute la suite en solitaire, je n’ai pas envie d’abuser de l’hospitalité de mon hôte. Je partirai donc vers 13 heures et je commencerai par une rencontre autour d’un petit thé avec une lectrice fidèle de mon journal, au centre de Mirande. Ensuite, je verrai bien dans quelle direction le volant de ma voiture veux bien tourner.  

∞💜∞  

14 réponses

  1. Carron

    Citation de mon bien aimé Osho:

    « Vous êtes seul, absolument seul. Avec la conscience naît la solitude. Plus votre conscience s’élargit, plus le sentiment de solitude augmente.. Ne le fuyez pas ! La solitude est un phénomène significatif : tout le phénomène d’évolution converge vers elle. Votre conscience s’est tellement élargie, qu’elle vous révèle le fait de votre solitude. C’est d’ailleurs par elle que vous atteindrez l’illumination. »

    Aimé par 1 personne

  2. Eric

    « une partie de moi redoute la suite en solitaire,… » écris-tu.
    La suite du voyage… du pèlerinage pourrait-on même dire ?
    La vie n’est-elle pas une danse (les vies dansent) et se laisser embarquer par ce qu’elle propose, parfois sans but, sans destination, peut être le prémice d’une ouverture à tout perdre, donc tout gagner !
    Qui sait ?
    Bon voyage

    Aimé par 1 personne

      1. Eric

        Je sais Michaël, je connais aussi, se jeter du 10è étage sans savoir où l’on va atterrir et sans preuve que l’on sera récupéré en bas mais avec la confiance qu’un filet est tendu…
        Putain c’est dur de se décider, on hésite, j’y vais, j’y vais pas, là est peut être toute la foi de l’alchimiste en l’univers, le secret de la Pierre…

        Aimé par 1 personne

  3. Claire

    Tes derniers articles me font venir cette pensée: bienvenue à la vulnérabilité de ceux et celles qui sont reconnus comme guides et maîtres et en même temps bienvenue à l’homme simple qui sait contacter sa propre guidance intérieure…
    de tout coeur avec toi Michael, je t’embrasse

    Aimé par 1 personne

  4. Alain

    Je crois que j’aurais pu écrire ton article 🙂

    Je ne sais pas si je pourrai un jour partager mes « acquis ».
    Je suis entré depuis quelques mois dans une zone où le mythe est devenu réalité.
    C’est très excitant et très flippant tout à la fois.
    Ma compagne, cette sorcière, a révélé des choses en moi que je n’aurais jamais pu amener à la surface sans elle.
    Je touche à des choses qui n’ont à mon sens que deux issues possibles : la damnation spirituelle ou la libération.
    C’est tellement énorme que je comprends l’extermination des « opposants » de l’Église Catholique.
    J’en viens même à considérer StarWars comme singulièrement initiatique : « Luc, je suis ton Père… »

    Je crois que ton (mon) découragement vis à vis des choses « extérieures » est juste.
    Je crois que nous « sentons » ce qui n’a plus d’importance, ce qui n’a plus de sens désormais.
    Et nous avançons intuitivement sur des sentiers oubliés, voire interdits.

    Aimé par 1 personne

  5. Très touchée de tes mots
    Je vois ta puissance, tes doutes, ton découragement d’hier, et ta determination à laisser la vie te guider, quel qu’en soit le prix.
    L’image de la barque, Wahou !!!!!
    Te voir me permet de me voir, merci d’être Michael, et MICHAEL.
    Je t’embrasse et te souhaite une douce et belle journée

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s