5 raisons de manger

Taillefer (09), France 🇫🇷

Quand j’y pense, ça me fait tout drôle de dire que le ciel est couvert, puisque dans ma tête une couverture est au-dessus… alors les nuages sont plutôt en-dessous. Bref, ce matin le ciel était couvert d’un voile épais de nuages et cela correspondait bien à mon état intérieur avec lequel j’ai démarré cette journée. ☁️

Je me suis senti pourtant bien reposé après une longue nuit de 11 heures. Mais, je connais bien le phénomène maintenant. Mes pauses alimentaires ont à peu près toutes le même scénario. A chaque fois je vis un sevrage. Il y a le sevrage physique où mon corps s’habitue progressivement à des aliments plus légers. Ça peut être inconfortable, mais je sais comment aller par étape et en douceur du solide vers de l’eau. 💧

Il suffit que j’écoute attentivement mon corps et que je lui donne JUSTE ce qu’il faut, surtout pas plus. Tout seul il va me demander de moins en moins et l’envie de manger disparait au bout de 2, 3 ou 4 jours. Parfois, je peux avoir un fort désir de manger. Si à ce moment-là j’arrive à me satisfaire de chocolat ou de glace, le processus ne sera pas interrompu et je peux tranquillement poursuivre le lendemain. 🍫 

Il y a plusieurs raisons qui me poussent à manger. Il y a d’abord la gourmandise liée aux souvenirs que j’ai des aliments. Ils ne correspondent plus du tout à la réalité. Aujourd’hui je commence enfin à avoir des souvenirs de ce que la nourriture fait de désagréable à mon corps une fois ingérée. Du coup, je ne mange pas… sauf si je l’oublie encore une fois. Après, il y a l’envie de croquer, à laquelle je peux palier avec du chewing-gum ou du chocolat. Il y a l’envie de goût, pour lequel j’utilise le chocolat, des glaces ou des boissons épaisses. Je comble l’envie de sentir le ventre plein avec des boissons épaisses, du chocolat, des glaces ou des bouillons chauds… ☕️ 

C’est le sevrage psychologique, lié à la blessure d’abandon et les émotions qui vont avec, qui est le plus confrontant pour moi. Ne mangeant pas, il n’y a plus rien d’autre avec lequel je comble mon manque existentiel, alors après 1 ou 2 jours je commence à me sentir de plus en plus seul, mes ex me manquent et je n’ai plus envie d’être là. Si j’arrive à vivre cette étape en groupe ou avec une Amie co-exploratrice, c’est le top. 💑

IMG_3328.JPG

Sinon c’est comme ce matin… une journée que je commence en me trainant les pieds. Tout en passant de stabulation en stabulation, j’ai réfléchi comment faire pour rentrer à la “maison” le plus rapidement possible. La réponse est toujours la même… En essayant de vivre d’Amour et d’eau fraiche, soit je réussis, soit j’en meurs… dans les deux cas je retrouve l’Amour à la Source. 😉 

En même temps je me sentais en paix ce matin. Tout va bien… je le sais. Ma conscience est heureusement plus forte que mes émotions. Alors, en rentrant dans mon joli placard octogonal en bois, je me suis allongé sur le lit, j’ai mis une belle musique, me suis mis sous une couverture, j’ai fermé les yeux et j’ai médité en accueillant mes sensations, attendant le moment que cela passe. 🛌

C’était vers 11 heures, quand le soleil a pointé son nez – encore une expression bizarre, quand j’y pense – que le voile de mes émotions est parti aussi. Alors, aussitôt je me suis levé, mis quelques bougies pour chauffer la yourte et je me suis installé, comme d’habitude, dans mon fauteuil devant la fenêtre, pour mettre mon journal à jour. 📖

Le garage m’avait informé vendredi, que normalement mon carrosse serait prêt aujourd’hui. Si c’est le cas, j’en profiterai pour acheter quelques boissons et peut-être même une petite glace… énorme. Comme je l’ai écrit récemment, je pense avoir fait le tour de la nourriture qui me séduit. En ce moment je suis en train de me sevrer même du chocolat, alors en tant que boisson épaisse, au lieu de soja au chocolat j’ai choisi du soja à la vanille. En plus, pour 1 euro 17 par litre je fais de bonnes affaires. 😉

Je suis tellement en train d’explorer tous les recoins liés au prana, aux aliments différents et variés et les raisons qui nous poussent à manger, que, quand j’étais sous ma couverture, l’idée m’a traversé de proposer à nouveau des retraites qui vont dans ce sens. Des Voyages Alchimiques catalysés par le passage à une nourriture plus subtile. ❤️ 

Vroum-vroum à gauche et Muffin à droite… bientôt mamans… 

Le concept m’est très familier. Je ne l’ai jamais vraiment lâché. Ceux que j’accompagne encore aujourd’hui dans leurs explorations, ne mangent pas de nourriture solide. J’ai animé suffisamment de retraites de Prana-Tantra pour savoir que les deux se combinent parfaitement pour Tisser vers l’Amour ensemble. Cette fois-ci j’ai pensé à quelque chose de plus libre, quelque chose qui ressemble à ce que je fais déjà. La différence avec des retraites ou stages c’est que je ne cherche plus à former un groupe pendant une période établie. J’accompagne simplement ceux qui sont là. 💗

Mais, mes réflexions portaient sur l’organisation d’une retraite en bonne et due forme. Je m’imagine un cadre beaucoup plus libre, avec parfois peut-être des animations en groupe, mais pas nécessairement. Je pourrais très bien individualiser les défis afin que chacun puisse s’alchimiser à son rythme et à la manière qui lui convient le mieux. Je peux très bien m’imaginer aussi des explorations seules ou à deux. 😏

Ce qui me retient est le risque. Il y a eu des décès chez certains animateurs de Prana. Certes, je n’ai pas peur et je pense être à la hauteur pour voir où chacun en est, et pour sentir si quelqu’un doit reprendre de la nourriture solide. Je me souviens bien d’un ami à qui, au cours de la retraite d’été il y a deux ans, j’ai proposé de remanger. Cela correspondait dans son histoire à l’élan d’Amour dont il avait besoin. Il s’était alors acheté quelques boites avec des feuilles de vigne, et de temps en temps il s’est donné de l’Amour en grignotant un petit rouleau. Ça demande parfois beaucoup de courage d’affronter sa peur de vivre… et de manger pour le montrer. 🍕

Ça reviendra peut-être un jour. Pour le moment je ne bouge pas. Je suis conscient que dans des situations comme la mienne en ce moment, mon ego cherche toute sorte de solutions pour le sortir du danger de disparaitre. Alors, je me calme, je me pose et je redonne les rênes à la grande VIE. 🌈

Voilà, il fait bon dehors il me semble. Je le vois à mes voisins Lucky Day et Tulipe. J’arrive à lire dans leur comportement à peu près quelle  chaleur il fait. J’ai envie d’aller dans le grand pré, voir le troupeau avec les 13 poneys et les 6 shetlands… et de m’asseoir auprès d’eux. Je suis sûr qu’ils me comprendront. 😉         

Douce journée à tous… 💨💨💨🎈 

4 réponses

  1. Alain

    J’adore ta maison en bois !
    Je suis jaloux ! 🙂

    Ma friandise du moment, en lien avec mon enfance, est le petit sachet de « Car en Sac », le soir sur le canapé 🙂

    Tes expérimentations sur la nourriture sont, de mon point de vue, intelligentes et très importantes.
    J’ai bien installé dans ma vie désormais les 2 repas par jour au lieu de 3.
    Je sens encore malgré tout mon ventre plein, et c’est assez désagréable.
    Lorsque je voyage avec les plantes, je ne prend qu’un seul repas le matin afin d’être à jeun le soir, et je n’ai pas alors cette sensation de ventre plein qui gâcherait le voyage.
    Je n’ose pas trop me l’avouer encore, mais il me semble évident qu’un seul repas par jour me suffirait.
    Mais j’ai peur de franchir le pas.
    Je sens bien le lien entre nourriture et blessure.
    Je sais toutefois au fond de moi que j’y viendrai.

    Aimé par 1 personne

  2. Gilou

    Cher Michaël, je témoigne de ta capacité à accompagner le chemin de pause alimentaire. Pour la petite histoire, c’était une seule boite de feuilles de vignes farcies (ma gourmandise absolue !) que j’ai savourées morceau par morceau pendant 2jrs, le temps de retrouver la bonne fréquence avec le groupe. Deux jours de festin solide à l’intérieur de douze jours de festin spirituel….
    Aujourd’hui, ce moment est pour moi une balise forte pour prendre mon cap quand j’arpente mon chemin. Siempre caminando !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s