Me dé-scléroser 

Taillefer (09), France 🇫🇷

La perspective de repartir me donne une sensation inconfortable que je connais bien. Elle m’accompagne depuis que j’arpente les routes seul. Je la reconnais comme une peur légère face à l’inconnu, face à l’immaîtrisable. C’est le baro-maître qui m’indique où j’en suis dans ma vraie liberté. Le jour où je serai vraiment libre, je pense que la sensation disparaitra. 😏

Tout en étant un vrai pantouflard casanier, je me suis toute ma vie involontairement trouvé sur les routes. Je n’ai connu qu’une période à peu près stable qui a duré environ 15 ans. C’était quand j’ai habité avec Patricia à Callian. Pour le reste du temps, j’ai toujours été en cavale avec des moments de pause plus ou moins longs. A part à Callian, je me suis toujours senti en transit. Mais, je ne ressentais pas l’inconfort comme aujourd’hui car je n’ai jamais voyagé seul. Il y avait toujours quelqu’un avec moi. Ma mère, mes camarades de l’armée, Maarten, mes compagnes… 😅 

Au delà de mon souhait de trouver un lieu où j’ai envie de me poser et de m’installer pour de bon, j’ai toujours eu en parallèle, tendance à chercher un endroit à l’abri où je suis en sécurité et où rien ne peut m’arriver. Je sais que c’est lié aux mémoires de l’holocauste. Mes parents y étaient… et je fais partie ce que l’on appelle “la deuxième génération”, ceux qui ont vécu avec les survivants et qui ont reçu la transmission des souvenirs et des peurs réels, simplement en ayant vécu avec eux. Je connais d’autres personnes dans la même situation que moi et qui vivent des phénomènes comparables. 🤔

Jusqu’à peu, quand j’arrivais quelque part, la première chose que je cherchais intuitivement était un petit coin pour me cacher pendant longtemps sans être trouvé. Une grotte dans la nature, une partie dissimulée d’une cave ou d’un grenier, derrière un faux mur, ou carrément dans un placard… Avec le souvenir vif de la machine destructrice parfaite Nazi, je n’ai jamais vraiment trouvé un tel endroit. Parfois je me demande si mon élan pranique n’en fait pas partie, car vivre de lumière me permettrait de me cacher au fond des bois sans avoir besoin d’en sortir pour me ravitailler.✌️

hand-3324441_1920

Pendant mon séjour ici à Taillefer, la sensation est partie. Ce confort m’a permis de me poser vraiment, d’intégrer tranquillement mon vécu, de me consolider et de me préparer pour la suite. L’absence de toute pression qui aurait pu venir d’Eliane a été un cadeau inestimable. Je me suis senti un peu à la maison… toutefois, je n’y suis pas. Même si Taillefer aurait été parfait pour la mise en route de la Grande Famille, il semble que ça a été juste une étape de plus, montrant que des lieux pareils existent et que je m’approche doucement du but. 🥅

Je suis pressé… et je ne suis pas pressé. D’une part j’aimerais vivre ce à quoi j’aspire depuis si longtemps. Par ailleurs, je suis conscient que le but réel est le chemin-même que je suis en train de parcourir en ce moment. Une fois arrivé à destination et l’objectif atteint, ma quête sera terminée. Pour moi, la Vie vivante c’est ça… suivre le mouvement transformateur sans y résister… peu importe les pertes, les intempéries ou les guerres. La paix durable que je sens de plus en plus en moi n’est pas liée aux artifices qui m’entourent, c’est une sensation qui s’accumule en moi en voyageant, comme une boule de neige bien chaude qui s’installe au fond de mon être progressivement. ⛄️

Elle est liée à ma vulnérabilité. Je sais que je ne peux être nulle part à l’abri de la Vie. A chaque instant une catastrophe peut m’arriver. Vivre avec cette certitude et arriver à m’y abandonner progressivement m’a permis de quitter mes peurs au fur et à mesure. Les peurs sont toutes liées à l’immaîtrisable. C’est ça la puissance pour moi. Ce n’est pas la capacité à vaincre… au contraire, c’est l’aptitude de se fondre dans l’existence, de reconnaitre ses limitations et de savoir se sous-maître et s’abandonner à la Vie. 💗

Je pense que c’est une de mes plus grandes luttes de ces dernières années… de ne pas me scléroser. La plupart d’entre nous cherche à construire et établir une image idéale… un partenaire, une carrière, une maison, des enfants, un patrimoine, etc. Je vois beaucoup d’entre nous s’endormir doucement au fur et à mesure que ces objectifs sont atteints. Je constate la même tendance chez moi. La tendance à devenir un vieux paumé ayant surfé sur les vagues de la vie sans avoir jamais vraiment plongé dedans. 🌊

Une de mes vidéos préférées. Je vous présente « Foi », un chien extraordinaire. 

Attention, je ne juge personne. Je pense que chacun fait de son mieux avec ce qu’il a. Je vois simplement qu’en suivant le modèle de vie connu, je me ferme, je m’endors, je me rigidifie et je meurs à la Vie avant l’heure. Je fais tout pour rester vivant, souple, accessible, modulable et enseignable. Je sens que ma Vie en dépend, littéralement ! Devenir rigide montre pour moi l’absence de vie, que cela soit physiquement, psychiquement ou spirituellement. De mon point de vue, je suis venu pour me réaliser dans mon plein potentiel. Je ne pense pas que j’y arriverai en me cachant dans un placard…⚕️

En retournant sur les routes j’affronte l’inconfort… mais je reste vivant ! Accompagner des inconnus… risquer des confrontations… dépenser plus rapidement mes réserves… oser me manifester au grand jour… dormir dans mon camion… aller jusqu’au bout de mon élan… vivre mon rêve au lieu de rêver ma vie… etc. Je ne sais pas ce qui va se passer, ni où je vais, ni la raison exacte pour laquelle la Vie m’amène à tel ou tel endroit. Il se peut même que je revienne dans quelque temps ici à Taillefer. Tout est possible. 🕍

Je ne sais qu’une seule chose : j’ai le choix. Soit je me fige à nouveau dans une peur quelconque, je me sclérose et c’est mon enfant blessé qui gagne… puis, je reste dans le confort des jupes de maman et la tété du bébé que j’ai choisi de rester. Soit j’affronte pour la énième fois mes inconforts et je me laisse porter jusqu’au bout de ma maturité. Dans ce cas c’est mon enfant intérieur qui gagne, ma couleur indigo qui sort, mon plein potentiel qui s’étale, ma puissance qui se manifeste et mon rêve qui se réalise. Certainement ! Ou pas ! Peu importe, en fait… car c’est le voyage et l’aventure qui comptent, n’est-ce pas ? 😉 

Merveilleux voyage à nous tous ⛄️🌊🇨🇭🔥🇫🇷🏖🇳🇱🕍🥅⏳ 

2 réponses

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s