Ça se précise ~ It becomes clearer

🇬🇧To translate my article to your language, copy the French text, click on this link and paste it in the Google translator that opens…

Michael à Netanya, Israël 🇮🇱 

Quelqu’un qui vient lire mes articles occasionnellement, pourrait croire que je ne vais pas bien en ce moment. Il se peut qu’il ne voit pas l’image en entier puisque je ne présente que quelques pièces du puzzle de l’actualité ma vie à chaque fois. Ceux qui me connaissent bien savent, en effet, qu’actuellement ce n’est pas facile, mais que cela fait partie du processus d’un fin de cycle de 9 vies. Il m’a fallu 59 ans pour parcourir plusieurs pays et revenir là où mes difficultés et mes traumatismes ont commencé. Mon chemin a été une véritable quête spirituelle de découverte, d’apprentissage, de guérison et de re-connexion. Je termine actuellement mon cycle traumatique pour repartir (p)réparé de mon pays par ma propre volonté pour entamer le dixième tome de mon histoire. 

Ça commence à se préciser. Le weekend prochain, avec l’amie qui va m’accueillir, je vais déterminer le jour de mon départ. Il semble que cela sera dans deux mois. Deux mois pour laisser le processus se terminer et être prêt à me laisser emporter par la suite de l’aventure de ma vie. Dans ma tête c’est compliqué. Je suis vraiment devenu simple et chaque petite démarche me demande beaucoup de temps et d’effort. D’ailleurs, certaines choses je ne fais carrément pas, comme actualiser mon adresse pour le fichier national et la banque. Trop de contraintes. Ma première destination sera La Martinique et je me pose plein de questions, comme quel passeport utiliser, l’incidence du covid et les bombardements sur le voyage, par où passer, de quels documents j’aurai besoin et où les obtenir, quoi faire avec la clé de l’appart, comment gérer mon téléphone et mon compte bancaire, etc…

Un des jeunes dans ma classe d’hébreu a l’habitude de voyager vers la France et il passe souvent par une agence. Ça me semble actuellement la solution idéale. En cas de problème, j’aurais une vraie personne à qui je pourrais m’adresser. Il m’a transmis le nom de l’agence et j’irai une fois que la date de mon voyage est déterminée. Si d’ici dimanche, je n’ai pas reçu de demandes ou d’invitations par ailleurs, je voyagerai directement vers La Martinique. C’est un long vol, plus d’une journée, avec 2 ou 3 escales. Je voyagerai léger et je laisserai le superflu ici. Je prendrai juste le stricte nécessaire… et peut-être mes cahiers lourds d’hébreu pour continuer l’apprentissage de ma langue.

IMG_4763

Vu en chemin vers mes cours d’hébreu… trop joli… 

Après 19 mois dans mon pays, je parle ma langue maternelle rudimentairement. Je me débrouille dans la rue et je comprends de mieux en mieux ce que les gens disent… mais, c’est long et c’est lent. Surtout parce que je n’ai pas de vie sociale ici, donc pas d’entrainement au quotidien. Trois des quatre camarades de ma classe sont ici depuis 5 ou 6 ans. Deux parlent vraiment bien, mais je vois clairement chez d’autres que l’apprentissage de l’hébreu demande du temps. Pourtant, je me sens de plus en plus familier avec la langue. Des réflexes d’élocution s’installent et l’orthographe et la grammaire s’automatisent progressivement. Même si je ne maitrise pas encore ma langue, je sens bien que c’est la mienne. Alors, j’ai l’intention de la parfaire, même si cela me semble énorme et que je ne sais pas si un jour je reviendrai.

J’ai déjà beaucoup parlé d’Israël et de ses habitants ici sur le blog. Les gens ici me touchent et j’ai beaucoup de tendresse pour eux. Je les sens et je les comprends profondément. Dans un passé lointain, j’ai fait parti de ce monde… mais, ce n’est plus le cas. Je ne connecte plus avec des gens à partir d’un besoin de survie, de l’entretien d’une tradition de martyres dépassée, de la recherche de possessions et de luxe, le besoin de remplir le vide avec un(e) partenaire, des enfants, de la nourriture, des vacances et d’achats, etc. Je ne connecte même pas avec des gens qui font partis de la masse de surfeurs néo-spirituels. Non, je connecte uniquement avec ceux chez qui reste encore une trace de la flamme originelle de notre tradition ancienne… qu’ils en soient conscients ou pas. Je les sens et reconnais de loin…

Je pense que j’aurai encore besoin de parler de mon pays avant mon départ. C’est normal, j’aurai un deuil à faire. Je sens déjà à quel point je vais sentir l’arrachement… même si je n’ai ni possession, ni famille ici. Je laisserai définitivement les douleurs de mon passé, avec leurs origines, derrière moi. Ce sera quelque chose de vivre ce départ de manière volontaire en suivant Le Vivant. J’ai l’impression qu’Il me guide vers ailleurs, parce que je ne pense pas que c’est la peine d’essayer d’aider des gens à changer leur façon de voir les choses dans un pays où tout le monde se considère déjà spécialiste de tout ! C’est une des caractéristiques de la population israélo/judaïque. Je n’ai rien à faire ici… Toutefois, deux mois c’est long et je sais que tout est toujours possible, que tout peut changer d’un coup grâce à cette magie qu’est la Vie…

Douce journée à tous… ∞❤️∞  

2 commentaires sur « Ça se précise ~ It becomes clearer »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s