Amoureux

Lyon (69), France 🇫🇷

Quand j’écris cet article on est le lundi 12 février et je viens d’arriver à Lyon. Quand vous le lirez, il sera déjà mercredi et c’est le Saint-Valentin. Avec cette fête pour les amoureux en perspective, j’ai eu envie de développer un peu plus cette coutume annuelle… à ma manière. 😉

J’aime la sensation de tomber et d’être amoureux. Pourtant, pour moi l’état amoureux n’a rien a avoir avec l’amour. En tout cas, presque ! Je le vois comme un état de d’éblouissement et d’espoir vis-à-vis de quelqu’un avec qui je pense pouvoir combler un manque existentiel. 💕

L’attirance suivie par des multiples formes de dépendance (sécurité, sexuelle, financière, etc) sont pour moi une invitation à aller vers l’Amour avec un grand A. Un appel de la vie elle-même à commencer le chemin spirituel véritable vers l’Unité. Une incitation forte à faire ce processus de transformation intérieure… l’Al-chimie. 💓

Pour cela il y des impératifs que je ne peux pas contourner. Il y a des choses que je dois vivre, que je dois traverser… et qui me permettent de me transformer petit à petit. Pour moi, la vie entière n’existe que pour vivre la magie de cette transformation. Le reste n’est que mise en scène… un décor qui ne sert qu’à offrir la possibilité de vivre l’expérience de transformation par le choix… Le choix entre la peur et l’Amour. 😅

À mon avis, il fut un temps où ce chemin initiatique était connu et que les anciens savaient guider les amoureux à travers les pièges de l’ego et de l’illusion… Ils le faisaient sûrement par des enseignements, des rituels et certainement aussi par l’exemple qu’ils donnaient au quotidien. Tout ça a disparu… mais à mon avis quelques bribes des rituels d’antan ont survécu aux bûchers. 🔥

L’état amoureux rend ses adeptes aveugles… et heureusement, sinon il y a grande chance que l’envie de rester ensemble disparaîtrait trop rapidement. Si nous prenons en compte la loi d’attraction, il est évident que les couples qui se forment sont par définition incompatibles. Chacun attirera vers lui le partenaire qui correspond à l’idée la plus forte qu’il a du sexe opposé… Son partenaire aura donc probablement des similitudes avec son parent du sexe opposé. Logique que l’envie de rester ensemble diminue avec le temps, si un vrai travail sur soi n’est pas entamé. 🤨

Pour aller vers l’Amour véritable, pour faire UN, il s’agit d’intégrer l’autre polarité. C’est ça que mon partenaire me permet. Pas simple du tout. Je ne pense pas que les amoureux qui choisissent de se marier soient conscients qu’il s’agit de trouver ensemble le graal, l’Amour inconditionnel et que c’est un véritable parcours de combattant. La plupart se perd dans le décor et l’illusion et se prend le pied dans le tapis en choisissant de se quitter, de commettre l’adultère ou de transférer la dépendance vers les enfants.  Justement, le couple n’existe que pour ça, dépasser ce que j’appelle « le point de rupture » afin d’intégrer l’autre au lieu de se battre contre une sorte d’évidence existentielle. 😌

Je pense que ces « bribes » dont je parlais juste avant, se trouvent dans la cérémonie de mariage. Je me souviens de mon état amoureux et l’envie de passer le reste de ma vie avec cette personne. Il n’est pas anodin d’annoncer publiquement que j’ai choisi le partenaire avec lequel je vais « tisser jusqu’à l’Amour ». Ainsi tout le monde est au courant… Tout le monde sait que je me suis engagé. 😅

Et si l’officiant demande au couple s’ils sont prêts à s’engager pour « le meilleur et pour le pire », ce n’est pas pour rien ! Car le meilleur risque de disparaître rapidement et c’est en restant ensemble « pour le pire » que le tissage vers l’Amour se fait. C’est en restant ensemble, apprenant comment se réparer et se guérir avec l’autre… au lieu d’utiliser l’autre comme prétexte d’entretenir et perpétuer les douleurs déjà si connues. Intégration donc, au lieu d’exclusion. 🤪

Un autre « bribe » qui ressemble un peu à : « qu’aucun homme ne séparera ce que le divin a uni », confirme de mon point de vue ce que je viens d’écrire.  C’est à dire que le couple est censé rester ensemble jusqu’à la fin de son travail, jusqu’à l’intégration… respectant ainsi le « contrat » de mariage. C’est quand même la raison pourquoi ils sont tombé amoureux… faire UN ! Ce qui ne veut pas nécessairement dire qu’ils doivent rester ensemble toute leur vie… Seulement que ce n’est pas eux qui décident, mais la Vie à travers leur histoire et les événements qui se présentent à eux. 💘

Il y a donc sur le chemin d’un couple plein d’apprentissages à faire. Le partenaire devient le support, la présence, celui qui permet, le complice… sur un chemin où chacun peut apprendre, s’il a compris la raison d’être d’un couple, comment, avec et grâce à son couple, il peut quitter ses peurs et devenir de plus en plus soi-même, puissant, authentique, libre, souverain… bref, Amour. 💝

C’est un sacré défi… et un défi sacré ! Surtout que les enseignements d’aujourd’hui ne donnent plus l’information nécessaire pour faire le chemin. Beaucoup de guides et d’enseignants enseignent de mon point de vue à partir d’un cadre de référence qui ne fonctionne pas. Chaque partenaire fait de plus en plus comme il le sent… ce qui est tout à fait logique, mais ça ne l’amène pas à vivre l’Amour qui a été prévu pour lui. 💗

Je pense que c’est peut-être ça que je suis venu faire ici. J’ai l’impression que chaque défi de ma vie m’a construit de telle manière que je me sens aujourd’hui porteur et gardien de l’essence d’une mémoire ancienne et que je peux peut-être à mon petit niveau insuffler à quelques personnes les valeurs d’antan, celles qui permettent de tisser réellement jusqu’à l’Amour. 💖

christiana-rivers-258740

Délicieux Saint-Valentin à tous ❤💛💚💙💜🖤 

9 réponses

  1. Brigitte

    « Chacun attirera vers lui le partenaire qui correspond à l’idée la plus forte qu’il a du sexe opposé… Son partenaire aura donc probablement des similitudes avec son parent du sexe opposé. »
    Et ben purée… pour moi heureusement que non ! Et cela n’a jamais été le cas. Sinon je crois que je serais restée célibataire à vie, comme ma mère ! En fait çà a sauté une génération. J’ai plutôt attiré des hommes qui ressemblent à mon merveilleux grand-père paternel. Des hommes doux et attentionnés.

    Aimé par 1 personne

  2. Gilles

    Cher Michaël.
    Je trouve ta parole de plus en plus juste. Ton partage sincère m’aide et m’encourage à avancer, à lâcher.
    Lâcher les peurs, lâcher le passé, être au présent … ça roule, ça roucoule.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s