Double personnalité

Le Rouret 06650, France 🇫🇷

Quand j’étais jeune il y avaient des choses que je faisais quand j’étais seul mais que je ne faisais pas quand j’étais avec mes copains. Il y avaient même des choses dont je ne parlais pas ! Peut-etre c’était pareil pour vous ?  😏

Se toucher les parties intimes, manger ses crottes de nez, se couper ou se ronger les ongles, manger avec les doigts, se goinfrer, regarder ouvertement le corps de quelqu’un, peter ou roter… la liste est longue. Ca « ne se fait pas » en publique. 👀

Pas dans notre société en tout cas. Tout est cadré me semble-t-il. Il y a des « codes » de partout. Ce qu’il faut porter ou apporter quand tu vas chez quelqu’un… les comportements adéquates pour des fêtes, funérailles ou quand tu es invité… des codes vestimentaires en fonction de ton rang social ou ton métier… La manière d’élever un enfant ou d’éduquer un animal domestique… Des codes, des règles, des chartes, des lois, des éthiques, des normes, des valeurs… Il y a même des critères qui décident ce qui est beau ! 😣

Et cela est différent par culture et par époque. J’ai l’impression qu’une grande partie de notre scolarité, de notre éducation, tourne autour de l’apprentissage de tous ces règles afin de nous adapter à la société… Comment devenir un gentil mouton bien homogène, facile à gérer et qui ne fera pas de vagues… tout en revendiquant l’importance de la différence, de la singularité de chacun. 🌊

Bien évidemment, si j’en parle c’est que je me sens concerné. Ce que j’écris ici n’engage que moi. C’est très vivant en moi. Je me souviens encore comment systématiquement quand je voulais quelque chose, ce n’était pas possible, pas le bon moment, pas le bon endroit ou que je n’étais pas avec les bonnes personnes. Mais quand il s’agissait d’obéir aux exigences de mes enseignants, je n’avais pas vraiment le choix. 👨‍🏫

Disons, j’avais le choix… mais d’une part je ne le savais pas vraiment, et d’autre part le prix à payer si je n’obéissais pas était très élevé. Le simple fait, par exemple, de ne pas donner les réponses souhaitées pour des tests à l’école peut encore aujourd’hui engendrer la perte des amis, la perte d’affection des parents, l’exclusion de sa classe, la dévalorisation de par son entourage… 👀

Et la même chose si quelqu’un ne s’adapte pas aux règles, aux normes, aux valeurs de la société… Que ce soit en acte ou simplement en parole. Même si nous proclamons la liberté de l’expression, nous ne l’avons pas vraiment. De mon point de vue nous sommes bien tenues avec notre camisole dans notre enclos par notre société. ⛓

Oh, je ne m’en plains pas. Je suis conscient que j’ai créé tout ça et que cela me procure les résistances nécessaires me permettant de me définir, de changer, de voir où j’en suis intérieurement. C’est grâce à ce système que je deviens libre !!! Rigolo, non ? 😂

Hier, j’ai regardé ce film avec Sophie Marceau et Monica Bellucci, deux femmes que j’ai toujours trouvé très belles. Je suis cinéphile et en même temps je suis devenu un spécialiste de la projection. Quoi de mieux que la projection d’un film, comme indice de la Vie ??? 😉 

Et en effet, ce film qui m’a beaucoup plu, m’a aussi beaucoup parlé. Ce qui se passe pour le personnage principal dans le film est exactement ce qui se passe pour moi aujourd’hui. En devenant de plus en plus libre, doucement et inévitablement mon passé remonte. Mais pas de mon passé récent, de mon enfance. Non, au-delà de ça. 🐬

Ce qui remonte ce sont des facettes de moi, de mon être, qui datent d’avant mon conditionnement, peut-être même d’avant cette vie. Je suis très attentif pour capter ce qui cherche à se manifester en moi. Ce n’est pas nécessairement confortable, car je suis en plein processus et en quelque sorte avec le cul entre deux chaises. L’ancien est en train de partir et le nouveau n’est pas encore là. 💨💨💨🎈 

Aujourd’hui c’est comme si j’ai une double personnalité. Quand je suis seul j’ai un comportement bizarre, des rythmes différents, des références étranges. Si vous pouviez me voir secrètement, vous le constaterez par vous-mêmes. 😉 

En même temps, je commence à oser faire de plus en plus des choses en publique que je gardais auparavant pour moi. Faire, mais aussi dire… Dire ce que je pense et faire ce que je dis… Faire ce que je sens, dire ce que je sens… Le partager… Observer ce qui se passe… Etre prêt à perdre un ami de plus… aussi… 😅

La folie douce, la folie divine… c’est elle que je cherche et que je suis en train de trouver. Cette folie qui n’était peut-être que la normalité d’antan. Des mémoires se réveillent au fur et à mesure que j’ose, que j’avance. Des sensations, des perceptions… Le chemin se révèle en avançant. 🛤

J’apprends aussi à accueillir l’homme, l’être que je suis en train de devenir. J’ai des frissons sur le crâne pendant que je vous écris… Je suis conscient que je traverse une période initiatique, une période importante pour moi. 🙏🏻

Je sens que ce sont des femmes qui peuvent m’aider. Je cherche leur compagnie… surtout de celles chez qui je sens ce potentiel ou des bribes d’initiatrice, de guérisseuse, de sorcière… Je cherche celles qui commencent à vivre leur vrai puissance et qui sortent de leur peur et de leur besoin de pouvoir. 💫

A suivre… Je vous souhaite une délicieuse journée… Je vous aime… ❤️💛💚💙💜 

mms_img1352693932

 

5 réponses

  1. Alain

    Je pense être fou aussi aux yeux de beaucoup de gens « normaux ».
    Pourtant, à mes yeux, ce sont les gens « normaux » qui sont fous.
    Cela fait 9 mois que je vis à Nantes, et je vois sans arrêt des immeubles sortir de terre.
    Comment peut-on, à moins d’être fou, s’endetter sur 25 ans pour acheter un appartement dans un immeuble, et vivre entassés les uns sur les autres comme du bétail ?
    Quelle vie glauque !
    Je préfère 100 fois ma folie à cette « normalité ».
    Il y a quelques mois encore, je voyais les choses autrement.
    Mais mois après mois, j’apprends à me définir selon ce que je ne suis pas.

    Aimé par 1 personne

  2. souchon nathalie

    salut michael, comme je te comprend dans tout ce que tu décris moi qui suis professeur des écoles et qui a un moment donné ai fait un burn out tellement j’étais mal avec ce qu’on nous demande de faire avec les enfants qui nous sont confiés !!! ça hurlait tellement en moi devant tant de gâchis quant aux potentiels de chacun de ces petits êtres qu’on nous demande de canaliser et niveler ( vers le bas ?!…oui je le crois de plus en plus …) qu’à un moment donné je n’ai plus pu continuer à être une faiseuse de petits moutons, une bergère ayant la science infuse!!!
    aujourd’hui hélas pour des raisons matèrielles je dois reprendre le chemin d’une classe, j’ai évolué depuis et je prie de tout mon coeur pour avoir la force de résister au façonnage et de permettre à mes élèves de révéler leurs pleins potentiels !!! je sais qu’il me faudra beaucoup de courage car les résistances de notre société sont dures, mais sans doute est-ce ma mission !!! et je l’accepte de tout coeur car il y a tant de richesses chez un enfant !!!
    en ce qui concerne oser faire en public ce qu’on fait seul oui c’est courageux, ça demande d’accepter les regards et les coups bas !!!
    enfin j’ai hate de regarder ce film que tu nous proposes moi aussi j’y pioche souvent des guidances selon ce qui vient à moi et quand tu parles de folie divine ça me connecte de plus en plus….le plus dur est de devoir se cacher pour ne pas apparaitre comme quelqu’un de fou, de se taire quant aux miracles de création que l’on visite sans pouvoir les partager de peur d’être cassé….mes créations de ces derniers jours sont tellement énormes que j’ai la preuve que je ne suis pas folle, mais souvent mon mental vient me mettre le doute !!!
    je t’embrasse très fort et continue à nous proposer des films !!! le miracle de ralph est arrivé pile au bon moment dans ma vie, alors que je créais un miracle et que tout me donnait perdante !!!
    bisouuuuuus

    Aimé par 3 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s