Retrouver la confiance ~ Regain confidence

Michael à Fort-de-France, Martinique 🇲🇶

Si je compare mon tissage du moment avec celui d’il y a quelques années, juste avant que je parte en Israël, je peux avoir l’impression qu’il est plus banal, moins magique et moins palpitant. Mes explorations avec mes co-exploratrices de l’époque, surtout avec trois d’entre elles, m’emmenaient dans des contrées magnifiques que je ne connaissais pas jusque là. Il y avait, bien évidemment, tout un travail à faire au préalable autour du territoire, l’expression, les attributs de la puissance féminine, puis l’acceptation de ma partenaire à être pleinement lunaire. Mais, une fois qu’elle commençait à me faire confiance, à s’installer dans son territoire et à me laisser ma place et mon rôle d’homme solaire, les explorations énergétiques pouvaient commencer aussi. C’était délicieux…⚡️

Rétrospectivement, je vois qu’à l’époque j’allais, d’une certaine manière, vite… très vite… parfois même trop vite. Dans certains cas, ma partenaire pouvait se sentir blessée et, parfois, l’accompagnement ne pouvait même pas continuer. Aujourd’hui, je vois ce que je ne voyais pas à l’époque. Je ne sais pas exactement pourquoi ma progression et mon apprentissage étaient si rapides. Ce n’était pas volontaire. Ça semblait devoir se passer ainsi. C’est comme si j’allais faire du patinage sur des canaux d’Amsterdam, alors que la glace n’était pas encore consolidée… ou que j’allais sauter en parachute sans avoir pris le temps de vérifier mon matériel… ou encore, que j’allais partir en voyage sans prendre le bagage nécessaire pour la durée. ⛵️

Doudou en pleine médiation…

Aujourd’hui, mon tissage est lent, très lent… trop lent peut-être même. Non, je plaisante ! Le tissage ne peut à mon avis jamais être trop lent. C’est comme si cette fois-ci je suis censé faire le même voyage, mais correctement, sans oublier des facettes et en passant pleinement par chaque étape. Cette fois-ci, je sens bien que je ne peux pas passer à l’étape suivante tant que celle dans laquelle je me trouve n’est pas entièrement réalisée. C’est vrai qu’auparavant, j’avais avec chaque partenaire seulement quelques jours pour l’emmener un peu plus loin dans son apprentissage et son chemin vers la Puissance Féminine. Je n’avais pas vraiment le temps pour laisser chaque étape se consolider. C’était un peu « marche ou crève » ou « crois-moi avant de voir », ou encore « qui m’aime me suive ». Cette fois-ci j’ai tout mon temps… 😇

C’est d’ailleurs pour ça que je suis profondément monogame et fidèle, même si j’ai connu une grande période où j’ai eu beaucoup de partenaires en même temps. Je peux apprendre à plusieurs femmes en même temps comment tisser et explorer ensemble, tant que je ne suis pas impliqué complètement. Mais, dès que je choisis une partenaire et que le choix est réciproque, le voyage de mon propre tissage et de mes propres explorations me prennent tout mon temps. Il ne s’agit pas de tout faire ensemble… non… loin de là. Il y a tellement de facettes de la relation à découvrir, à visiter, à expérimenter et à réparer pour pouvoir tisser jusqu’à l’Amour, que ça prend toute une vie et 24h sur 24. 🏪

time-1485384-002

En tout cas, aujourd’hui c’est ainsi… depuis que nous avons été déconnectés en masse de notre source et que les religions ont inventé une spiritualité factice permettant ainsi à nos blessures de faire leurs apparition et de fleurir. Aujourd’hui, pour arriver à retrouver la connexion sacrée à deux, une grande partie du tissage consiste à retrouver et rendre d’abord la juste place à chacun, puis à réussir à désactiver les blessures réciproques… pour redécouvrir comment jadis nos ancêtres se connectaient au quotidien et dans l’intimité. Pour y arriver, il est essentiel de retrouver le sens profond et originel du couple et de la sexualité… de remettre les priorités de la vie vraiment à leur juste place, c’est-à-dire d’ôter tous les pratiques profanes chronophages… et de retrouver son contentement dans une simplicité qui nous rend notre bonheur profond… 🥰

Le chemin du tissage n’est visiblement donc pas linéaire. Tout au long de la ré-appropriation de cette pratique, jadis si banale, y a des allers-retours, des pas de côté, des pauses, des points-d’appui, des approfondissements, des répétitions, des vérifications, des consolidations, des corrections, des réparation, des intégrations… si toutefois vous êtes prêts à changer de vie pour lui rendre son sacré, sa beauté et sa profondeur. Pour tisser, je dois re-apprendre, entre autres, quelle est ma place, comment prendre soin de moi, comment être en relation sans m’oublier, comment sentir ma partenaire, comment trouver la juste distance à chaque instant, comment me positionner, comment habiter mon propre territoire, comment m’exprimer sans blesser… et en même temps comment écouter et suivre la Vie. 🤪

IMG_5427

Aujourd’hui, je me sens très à l’écoute de la Vie, de ma partenaire et de moi-même… plus que je ne l’ai jamais été je pense. Je fais tout pour ne pas faire les mêmes erreurs que dans le passé, ni les miennes, ni celles des autres. Pour tisser cette fois-ci, j’ai besoin de toutes mes expériences, de tous mes acquis. Et j’ose dire que je suis assez content de moi. Ma compagne et moi, nous nous connaissons depuis une dizaine d’années et quand j’étais encore en Israël nous avons choisi de vivre ensemble. Nous avions clairement besoin l’un de l’autre. Mais, une fois arrivé ici en Martinique, j’ai senti que le danger d’aggraver nos situations réciproques était énorme. Alors, je me suis vu freiner des quatre fers. Ce n’était pas volontaire, c’était la Vie qui s’imposait à travers mes limitations physiques, mes sentiments, mes états et des situations divers. 🧲

J’ai juste suivi le courant et l’ordre des choses en essayant d’être aussi authentique que possible. Au lieu de faire comme d’habitude et de me laisser glisser dans un état amoureux, j’ai senti que c’était carrément impossible. Certes, je ne sais pas si notre relation va tenir dans le temps, mais pour lui donner pleinement sa chance, il fallait remettre les boeufs devant le charriot. Aujourd’hui, il est clair qu’avant quoi que ce soit ne soit possible, il faut que des réparations profondes se fassent. D’entrer dans une relation amoureuse traditionnelle m’aurait empêché cela, puisque l’amoureusité par elle-même est déjà une manifestation forte de la blessure d’abandon. Et, en ouvrant la porte à celle-là, j’ouvre la porte plus grand encore aux autres également. Non, ma partenaire a besoin d’abord de réparer des choses importantes et moi également. 💔

love-couple-1678704_1920

Bien évidemment que je ne peux pas parler d’elle, mais je vois bien que la lenteur dans notre relation vient aussi de mon besoin de réparer ma confiance en l’autre, en la femme. J’ai toujours tout donné… j’ai toujours été complètement au service de mes compagnes… et je me suis toujours trouvé à la fin d’une relation au bord de la route et au bord du gouffre…  très blessé, très abimé et même meurtri. Malgré ça, je continue à faire 150% confiance à la Vie et à ce qu’elle me fait vivre à travers les autres. Ceci dit, j’ai appris de mes erreurs, de mes douleurs et de mes souffrances. Avant de me donner à nouveau corps et âme, j’ai besoin de sentir, de constater dans la durée, que ma partenaire est, et reste, bienveillante avec moi et qu’elle prend autant soin de moi que moi d’elle… puis, qu’elle m’aime exactement tel que je suis et que je suis son choix malgré tout… 🍀

Alors, je tisse doucement, prudemment et étape par étape. Là, je me trouve dans la phase où je fonctionne avec la bienveillance à la fois d’un Père et d’un meilleur Ami.  J’observe patiemment si les réparations consécutives que ma compagne vit au fur et à mesure vont lui donner un élan d’aller chercher un autre partenaire par la suite ou si cela lui donne envie de continuer à tisser avec moi et faire de moi un Homme Soleil. Tout est possible et tout éventualité est okay pour moi. La Vie est ainsi. Si j’ai appris une seule chose c’est qu’Elle est mouvement et que ce n’est pas la peine de m’y opposer. La Vie prend soin de moi et si je la suis fidèlement, Elle m’emmènera d’expérience en expérience vers mon plein potentiel et ma réalisation. Entre SES mains je m’abandonne complètement… merci, merci, merci… ∞❤️∞ 

Je vous souhaite une magnifique journée, soirée ou nuit… où que vous soyez… 🤍💛🧡🤎❤️💚💙💜🖤 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s