Sur les bancs de l’école ~ On the school benches

🇬🇧 For English scroll down till you see the Union Jack…

Modi’in, Israël 🇮🇱

A l’instant, sur le chemin vers l’appartement, je vois un bus passer avec comme destination « Lev Ha Ier », le coeur de la ville. J’ai éclaté de rire, car Modi’in-Makabim-Re’ut sont en fait 3 petites communes… alors, où va-t-il en fait ? Au fur et à mesure que je suis ici, je constate qu’il y a réellement une manière simple pour faire les choses et une manière Israélienne.

Je pense qu’il y a réellement beaucoup de savoir et de connaissances dans mon pays. Par contre, tout le monde sait mieux que l’autre… tout le monde critique et râle… les discussions sans fin font partie du quotidien. En même temps, ça m’attendrit, car je me reconnais bien. Ce que je trouve génial c’est que l’extravagance et la bizarrerie sont normales. Ça vient certainement du fait que le peuple juif est un melting pot de beaucoup de cultures différentes.

Je revenais tout juste de l’école à Tel Aviv en passant sur le retour chez un Ami avec un problème de dos. J’ai passé 4 heures sur les bancs de l’école et j’ai adoré ! Nous étions environ 25. Des français, quelques américains, beaucoup de russes, une chilienne, plusieurs brésiliennes et quelques autres nationalités dont je ne me souviens pas. Il y avait même une hollandaise. 

IMG_6323

J’ai tellement attendu le moment de pouvoir re-apprendre ma langue. Vous pouvez certainement vous imaginer mon bonheur. J’ai de l’avance sur les autres… et j’en ai besoin, car c’est ainsi que j’évite le stress. L’expérience de mon passé scolaire est que j’apprends lentement. Donc, j’imagine qu’en allant à plein pot, à la fin des 5 mois j’aurai le même niveau que les autres.

Au début je n’apprendrai certainement pas beaucoup, car comparé aux autres j’ai déjà pas mal de mots dans ma tête et j’arrive déjà à m’exprimer. Mon intention est d’utiliser les cours comme support pour soutenir mon intention de parler couramment dès la fin du programme. Pour y arriver je vais m’immerger autant que possible dans la langue et je garderai mes autres langues uniquement pour mes rendez-vous avec les « étrangers » et ce blog. 

Des cours les matins du dimanche au vendredi… Des devoirs dans les après-midis… Duolingo quand je me trouve dans les transports publics… Nemo iwrieth avec les mots en boucle dans mon oreille quand je marche… puis des films en hébreu, sous-titrés en anglais ou français pour me reposer. Il y aura aussi un groupe WhatsApp avec les élèves et j’espère pouvoir rencontrer mes camarades de classe en petit comité pour échanger en hébreu. 

school-bus-4406479_1920

La « maitresse », Shlomit, n’est pas toute jeune, a beaucoup d’humour et jongle parfaitement entre les différentes langues. A la fin du cours elle connaissait déjà quasiment tout le monde par son prénom. Elle est rigolote et plaisante elle-même avec ses yeux qui regardent dans des directions différentes. Du coup, quand elle me regarde et me pose une question, je ne suis pas sûr qu’elle s’adresse à moi. J’ai l’intention de beaucoup m’amuser et ça a bien commencé ce matin. 

Déjà que mon histoire n’est pas commune et qu’à chaque fois qu’elle a posé une question pour entrainer la classe en hébreu, et que ça tombait sur moi, je n’ai pas pu répondre normalement. Comment répondre déjà sur la question « d’où viens-tu ? ». Je viens des Pays-bas, de la France et je suis né ici à Jaffa… Quand je réponds « noladiti po ! », ce qui veut dire « je suis né ici », plus personne comprend pourquoi je ne parle pas l’hébreu.

Puis, sur la question « Ata olé chadash ? », « Es-tu un nouveau arrivant ? », tout le monde dit OUI… alors que stoïquement j’ai répondu « Lo, ani katine chozer ! », « Un petit qui revient ! ». Tout le monde voit bien que je ne suis pas vraiment petit, mais c’est mon statut officiel. Puis encore, quand chacun dit qu’il habite à Tel Aviv et moi je réponds sans flancher « Ani gar be Modi’in »… ce qui veut bien dire que j’habite à Modi’in, donc à 25 kilomètres, j’affirme encore une fois mon seul vrai don : celui de savoir me faire remarquer !!!

Pourim est une fête juive d’origine biblique et d’institution rabbinique, qui commémore les événements relatés dans le Livre d’Esther : la délivrance miraculeuse d’un massacre de grande ampleur. La fête est célébrée chaque année en  février ou en mars dans le calendrier grégorien. Aux pratiques traditionnelles, consignées dans le Livre d’Esther et ordonnancées par les Sages de la Mishna, se sont ajoutées diverses coutumes, notamment culinaires, ainsi que des manifestations joyeuses et carnavalesques.

Wikipédia

Je vais juste me lever un peu plus tôt encore, vers 5 heures 30. D’une part, cela correspondra dans quelques jours au lever du soleil, d’une autre, j’aurai une marge plus confortable pour arriver à l’heure. Ce matin, en me levant à 6 heures, je suis arrivé à l’école à peine un quart d’heure avant le cours. Puisque la circulation était plutôt fluide, il suffit d’un petit bouchon pour que je sois en retard. 

Bon, mon semestre scolaire commence bien, car demain je suis en congé. Il y a des élections et l’école est fermée. S’il fait beau je vais peut-être me promener un peu à Tel Aviv. Peut-être que je vais écrire mon article au bord de la mer et me plonger ainsi dans le brouhaha Israélien. Puis, la semaine prochaine c’est Pourim, une fête dont je me souviens de mon enfance… et d’où j’ai gardé pendant quelques années ma casquette de militaire.

Je doutais longuement quant à la justesse de mon départ de l’hôtel. Mais quand je vois comment ma vie s’agence merveilleusement en ce moment, que je ne boite plus, que je me sens paisible et que je me nourris aisément de liquides depuis 4 jours… je n’y vois que des confirmations positives. Certes, mes jeunes collègues me manquent, la pseudo-sécurité est partie, j’ai perdu l’occasion de faire un travail tout simple comme je l’avais projeté… mais j’ai gagné en qualité de vie et je me retrouve à nouveau à faire le métier de mon coeur.

∞💜∞




union-jack-1027898

Modi’in, Israël 🇮🇱 

Just now, on the way to the apartment, I saw a bus passing with the destination « Lev Ha Ier », the heart of the city. I bursted out in a laugh, because Modi’in-Makabim-Re’ut are actually 3 small towns … so where does it actually go? As I am here, I see that there is really an easy way to do things and an Israeli way.

I think there is really a lot of knowledge and know how in my country. On the other hand, everyone knows better than the other … everyone criticizes and groans … endless discussions are part of everyday life. At the same time, it tenderizes me, because I recognize myself well. What I find great is that extravagance and weirdness are normal. It certainly comes from the fact that the Jewish people are a melting pot of many different cultures.

I just returned from school in Tel Aviv and on my way back I stopped by a friend with a back problem. I spent 4 hours in the school benches today and I loved it! There were about 25 of us. There were French, a few Americans, a lot of Russians, a Chilean, several Brazilians and a few other nationalities which I don’t remember. There was even a Dutch girl.

IMG_6323

I waited so much for the moment I could re-learn my language. You can certainly imagine my happiness. I am ahead of others … and I need it because that is how I avoid stress. The experience of my school past is that I learn slowly. So, I imagine that by going full speed, at the end of the 5 months I would have the same level as the others.

At the beginning I will certainly not learn much, because compared to the others I already have a lot of words in my head and I can already express myself. My intention is to use the courses as a support to back up my intention to speak fluently at the end of the program. To get there I will immerse myself as much as possible in the language and I will keep my other languages ​​only for my meetings with « foreigners » and this blog.

Classes in the mornings from Sunday to Friday … Homework in the afternoons … Duolingo when I am on public transport … Nemo iwrieth with the words looping in my ear when I walk … then films in Hebrew, subtitled in English or French when I rest. There will also be a WhatsApp group with the students and I hope to be able to meet my classmates in small groups to exchange in Hebrew.

school-bus-4406479_1920

The « mistress », Shlomit, is not very young, has a lot of humor and juggles perfectly between different languages. By the end of the course she already knew almost everyone by their first name. She is funny and jokes about herself with her eyes looking in different directions. So when she looks at me and asks me a question, I’m not sure she’s talking to me. I plan to have a lot of fun and it started well this morning.

It already started with the fact that my story is not common and that each time she asked a question to train the class in Hebrew, and it fell on me, I could not answer normally. How to answer on the question « where do you come from? ». I come from the Netherlands, from France and I was born here in Jaffa … When I answer « noladiti po! », Which means « I was born here », no one understands why I don’t speak Hebrew.

Then, on the question « Ata olé chadash? », « Are you a newcomer? », Everyone says YES … while stoically I answered « Lo, ani katine chozer! », « A little one who came back ! ». Everyone can see that I am not really small, but that is actually my official status. Then again, when everyone says they live in Tel Aviv and I answer without flinching « Ani gar be Modi’in » … which means that I live in Modi’in, 25 kilometers away, I once again state my only real gift: that of knowing how to get noticed !!!

Purim is a Jewish holiday of biblical origin and rabbinical institution, which commemorates the events recounted in the Book of Esther: the miraculous deliverance from a massacre of great scale. The holiday is celebrated every year in February or March in the Gregorian calendar. In addition to traditional practices, recorded in the Book of Esther and ordered by the Sages of the Mishna, were added various customs, notably culinary, as well as joyful and carnivalesque manifestations.

Wikipedia

I’m just going to get up a little earlier again, around 5:30 AM. On one hand, in a few days it will correspond with sunrise, on the other, and I will have a more comfortable margin to arrive on time. This morning, when I got up at 6 am, I arrived at school barely a quarter of an hour before class. Since the traffic was rather fluid, it only takes a small cap to make me late.

I’m just going to get up a little earlier again, around 5:30. On the one hand, it will correspond in a few days to sunrise, then I will have a more comfortable margin to arrive on time. This morning, when I got up at 6 am, I arrived at school barely a quarter of an hour before class. Since the traffic was rather fluid, it will only takes a small delay to make me come late.

Well, my school semester is starting well, because tomorrow I’m on vacation. There are elections and the school is closed. If the weather is nice, I might go for a walk in Tel Aviv. Maybe I will write my article by the sea side and immerse myself in the Israeli hubbub. Then, next week it’s Purim, a party I remember from my childhood … and where I kept my military cap for a few years.

I doubted for a long time as to the correctness of my departure from the hotel. But when I see how my life is going wonderfully right now, that I am no longer limping, that I feel peaceful and that I have been eating fluids easily for 4 days … I see only positive confirmations. At the same time, I miss my young colleagues, the pseudo-security is gone, I lost the opportunity to do a simple job as I had planned … but I gained in quality of life and I find myself again doing the job of my heart.

∞💜∞

6 réponses

  1. Francien Jongsma

    Shlomi, thats so funny, we kamen een keer een verloren lammetje tegen in de alpen, die hab ik toen Shlomi gedoopt. Dont ask me why…
    Apart ça, ik zou ook heel graag hebreeuws leren, ik vind het een fascinerend klinkende taal

    Aimé par 1 personne

  2. Valerie DERONZIER

    C est vraiment top, j adore l humour mis ds tes écrits et puis depuis que tu es la bas c est comme si j y étais un peu avec ces descriptions diverses. Si un jours je vais en Israël j aurai l impression de connaître un peu. J adore merci Mickaël bis

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s