Une chose à la fois 

Taillefer (09), France 🇫🇷

Depuis le début que je travaille sur moi j’ai remarqué que la Vie est clémente et ne me fait travailler que sur une seule chose à la fois. Si j’arrive à me focaliser sur mon objectif et à aller jusqu’au bout du défi transformateur, je passe automatiquement à autre chose. Si je n’y arrive pas, elle me fait faire un tour préparatoire pour revenir plus tard à l’endroit où j’ai eu du mal à passer. ✌️

Quand ça m’arrive, je peux avoir l’impression d’être passé à autre chose ou même de travailler sur plusieurs choses à la fois. Ayant bien observé mes cycles et mes défis, j’ai constaté que ce n’est qu’une illusion. Est c’est pareil dans l’autre sens. Il se peut qu’un sujet revienne et que j’aie l’impression de revenir en arrière ou d’avoir fait un tour préparatoire, alors qu’il s’agissait simplement d’aller cette fois-ci plus en profondeur. Pour y voir clair, il n’y a que le miroir. Il ne me mentira jamais et donnera toujours une image du moment fidèle à moi.😍

La Vie est patiente aussi, car inlassablement elle me sert encore et encore le même plat, le même défi, jusqu’au jour où j’y arrive. Exactement comme dans le film “Groundhog Day” (Un jour sans fin), que je trouve énervant et qui est en même temps, de mon point de vue, porteur d’un enseignement essentiel et de haut niveau. Je me demande si celui qui a fait le film en était conscient… 🤔   

Je pense à ce mécanisme quand je mets le foin pour les poneys et chevaux. Je pose de jolis petits tas devant chaque passage d’encolure et le lendemain je retrouve le foin dispersé avec des petits trous ronds qui ont servi à cueillir les petites graines dont ils sont si friands. Puis je recommence chaque matin à remettre tout en état, encore et encore. 🐴

Je le vois aussi à ma manière d’accueillir ceux qui ont encore le courage de me solliciter. Ma porte est grande ouverte pour tout le monde, celle de ma yourte, celle de mon emploi du temps et celle de mon coeur… même si en lisant les pages de mon journal vous pouvez avoir l’impression du contraire. Par contre, quand je perçois que quelqu’un n’a pas le minimum requis au niveau du savoir vivre social ou spirituel, je mets doucement des freins et des résistances… puis je m’éloigne et j’attends patiemment qu’il revienne mieux préparé un jour. 💗

La Vie fait ça avec moi aussi. Chaque jour commence vierge et je peux faire de la journée comme bon me semble. Disons, ça a l’air ainsi. En réalité je vis ce “jour sans fin”, jusqu’au moment où je fais une percée et que je réussis à faire ce que la Vie me demande. Si encore elle me parlait en langage clair ce serait un peu plus simple. Mais non, en plus, tout est codé et il serait très facile de me tromper, s’il n’y avait pas le miroir pour m’aider. 💥 

Elle m’aide avec le miroir et les signes. C’est à moi de faire l’autre moitié en parcourant en live le chemin indiqué. Oser faire ce que la vie me demande a été très difficile au départ, car la réalité absolue ne fonctionne pas selon les codes de la société. Avec le temps c’est devenu doucement plus facile. J’ai appris à trouver ma sécurité dans ma conscience qu’il n’y en a pas. Je reconnais que de vivre en vrai cette vulnérabilité, est la source principale de la puissance que je sens en moi. Vulnérabilité et puissance semblent aller main dans la main. 🔥   

De ma fenêtre c’est pour ça que la plupart d’entre nous a une vie stable. Pour moi ce n’est pas une qualité. C’est tout le contraire, car ça me dit que rien n’a changé intérieurement non plus. Pourtant, c’est normal, combien d’entre nous sont conscients que la Vie a réellement un sens et qu’elle nous guide en permanence vers l’Amour ? La majorité de ceux qui cheminent sont généralement des théoriciens ou des savants qui ne se mettent jamais vraiment en mouvement. 🧘🏼‍♂️

La Vie m’attend à un pallier et je suis en train de bricoler au mieux mon échafaudage à partir du pallier juste en-dessous. Je dirais que ça fait environ quatre ans que la vie me guide vers ce niveau et que j’ai commencé à poser les bases de mon assemblage. Parfois j’ai du mal, parfois c’est de la paresse ou de la peur… à certains moments je perds complètement courage, à d’autres je me trompe ou je n’en fais qu’à ma tête. Avec le temps, ma marge de manoeuvre devient de plus en plus petite et le temps alloué semble presque être écoulé. 😏

flower-887443_1920

Je suis très conscient que si je continue comme ça, une pathologie ou une autre forme de crise risque de venir prochainement pour me forcer à faire une perçue vers l’objectif que la Vie a pour moi. Je le sais, je le sens et je le constate dans les détails de ma vie. Ça ne veut pas dire que je n’avance pas. Oh non, quand je regarde le chemin que j’ai parcouru, je suis moi-même impressionné. Non, la Vie n’est simplement jamais contente, jamais au repos, tant que l’état d’unité et d’Amour n’est pas totalement retrouvé, en moi… et donc tout autour de moi. ☮︎

Couper l’herbe qui repousse inlassablement. Intervenir dans la nature et se créer ainsi des obligations de présence et d’entretien. Manger et avoir faim quelques heures plus tard. Nettoyer ce qui se salit aussitôt. Recommencer les mêmes discours encore et encore. Travailler jour après jour et perdre à jamais du temps de Vie précieux. Faire les mêmes trajets et routines, juste pour survivre… Bienvenus dans les allers-retours incessants de l’illusion dualiste. 😏

J’y suis aussi, comme vous. Mon chemin m’a emmené au bord de notre illusion. Par moment, j’ai d’une manière tout à fait spontanée et naturelle, un pied dans chaque réalité, celle que nous connaissons et celle de la réalité absolue. Mais, pour le moment ma vie quotidienne semble encore trop basée sur les valeurs et les habitudes dualistes. Ma voie de passage pour sortir de là semble malgré tout l’état pranique. C’est là où se trouve mon nouveau pallier. Je vois bien que mes pauses alimentaires étaient là pour que je ne lâche pas l’objectif que la Vie m’a mis devant le nez il y a quatre ans. 💗

C’est clair qu’en mangeant je lâche, je fuis, je m’endors, je m’attache et je superficialise. Dès que je commence ma pause, mon taux vibratoire monte et un changement se met en route. C’est à chaque fois au même moment que j’arrête le processus en remangeant… quand la sensation du bonheur, de puissance et d’Amour deviennent tellement forts que je ne sais plus comment les gérer par moi-même. Depuis mon écriture de hier, je me focalise sur mon passage pranique définitif et j’y mets toute la conscience, volonté et motivation dont je dispose. 🌻

Tous les sujets dont je parle depuis 4 ans, toutes les pratiques et tous les travaux de transformation que j’ai mentionnés et pratiqués font partie de plusieurs tours qui mènent systématiquement au même endroit… me nourrir à la Source et uniquement à la Source. Tout ce que j’ai appris et su mettre en place jusque là est uniquement pour pouvoir réussir aujourd’hui. Hier s’est bien passé comme commencement. Une journée à l’eau et un litre de jus quelque part vers 17 heures. 💗

Allons-y, c’est parti pour jour 2. Tout en douceur… Et si je n’y arrive pas encore cette fois-ci, ce n’est pas grave non plus. Ce sera peut-être pour la prochaine fois. Je ne peux que faire de mon mieux… n’est-ce pas ? Et peut-être juste un petit peu plus. 😉  

Magnifique journée d’Amour à nous tous… ❤️💛💚💙💜🖤 

6 réponses

  1. Catherine

    Ton texte d’aujourd’hui m’inspire et me questionne à la fois : je me demande pourquoi quand je suis dans un état d’unité, c’est difficile pour moi d’y rester. Je suis nourrie mais je retombe systématiquement dans la quête de’ nourriture’ extérieure, dans le besoin de ‘faire’. C’est comme si une forme d’ennui se manisfestait, et je crois bien que cela vient du fait que j’ai besoin de rediriger cette énergie d’amour vers l’extérieur mais la forme n’est pas encore là, alors je la détourne au mauvais endroit. Affaire à suivre…
    Merci et bonne journée Michael

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s