Un peu plus vers l’intérieur 

Lherm 31600, France 🇫🇷 

En venant en stage de Biodanza avec Géraldine Abel ici à Lherm, il était clair pour moi de devoir m’ouvrir encore plus. Je sens bien qu’il y a un mouvement de fermeture qui s’opère en moi. 😏

J’ai commencé ma journée de hier étant content, en paix, tranquille. Mais dans l’après-midi je sentais doucement une tristesse s’emparer de moi. 😔

J’avais l’impression que mon état de « clair-sentir » absorbait la souffrance des autres participants. C’était une possibilité… mais pas très cohérent avec ma notion de l’Unité. 😇

IMG_4429.JPG

C’était forcements ma propre tristesse qui remontait. Une tristesse qui vient à mon avis d’un tiraillement intérieur… 😓

D’une côté l’appel de la Vie à me reconnecter à mon Soi, passant par le chemin tantrique, le Prana et l’état d’autonomie solitaire. Ça fait rêver, mais cette petite porte par laquelle je me sens devoir passer est vraiment toute petite. 😒

De l’autre côté il y a mon ego qui cherche à s’accrocher où il le peut à la satisfaction rapide… Chez moi il s’agit de la nourriture solide mais aussi de la recherche d’une compagne pour me sauver. 😳

D’une certaine manière je vis une sorte de fuite en avant. La fuite de ce qui ne me nourrit plus, vers la nourriture céleste… La quête est belle, mon chemin est rude. 😓

D’ailleurs parfois je dis à mes amis que si la Vie me dit de refaire le même chemin, j’abrègerais ma vie sur le champ. Souvent ce n’est pas bien reçu. « Mais, quand même… », me dit-on. J’ai fini d’essayer d’expliquer que ma vie comporte assez de souffrances pour au moins sept vie normales. 👀

Alors, ça tiraillé à l’intérieur… mais je sens bien que c’est trop tard pour revenir en arrière, que je me suis engagé déjà trop loin dans le chemin. Les portes se sont déjà refermées derrière moi et devant elles s’ouvrent. Un peu comme dans le générique de Max la menace, d’il y a longtemps… ☺️

Alors, ce stage m’a permis de trouver ma « voie de passage ». Pas nécessairement très original car je reçois par le miroir les mêmes réponses encore et encore jusqu’à ce que je fais le nécessaire. Parfois je fais une petite incursion ailleurs pour mieux me préparer, puis la Vie me ramène vers mon « noeud ». Là, il s’agit de m’ouvrir en effet… mais… vers l’intérieur, vers moi-m’aime. 😅

Les dernières exercices m’ont permis de mettre en scène ma solution. Je ne dévoilerais pas le contenu du stage mais d’une certaine manière je me suis laissé aider à unir mon masculin et féminin à l’intérieur de moi et de bien les ancrer, afin de mieux me centrer sur mon « ici et maintenant », de mieux me placer au centre de mon être et d’arrêter de me disperser et à chercher tout le temps autour de moi pour me « nourrir » d’un « ailleurs ». 

Voilà, le partage de ma richesse d’aujourd’hui… Belle semaine à tous ❤️💛💚💙💜 

 

6 réponses

  1. Cyril

    Bonjour Mirel.

    Tu dis que la quête est belle mais le chemin est rude. Y a t il besoin de s infliger de la souffrance de cette manière? Si la quête spirituelle nécessite privation et souffrance quotidienne,quel plaisir en retirer? Ne faut il pas trouver le point d équilibre entre plaisir rapide et quête? S il y a de la souffrance cela ne veut il pas dire que nous forçons les choses au lieu de les laisser se mettre en place elles mêmes ? Tu parles de la nourriture, ne faut il pas trouver un juste milieu entre prana et plaisir ponctuel. Par exemple la semaine je fais attention de ne pas surcharger mon corps et lui donner de la nourriture légère et saine, et le vendredi soir j apprécie de manger une bonne pizza avec une bonne bière. Tout comme le samedi de manger une bonne viande avec une bonne frite et un bon verre de vin. Sans aucun n excès, ni d un côté ni de l autre. La quête spirituelle est une bonne chose mais nécessite t elle au quotidien privation et souffrance. La vie est belle et elle nous mène toujours au bon endroit. Laissons les choses se faire par elles mêmes. Et une bonne pizza de temps en temps c est chouette quand même!!

    Biz
    Cyril

    Aimé par 1 personne

  2. Alain

    « la recherche d’une compagne pour me sauver. »
    Je connais bien ça. Ce regard au fond des yeux d’une femme, à la recherche de ce baume qui viendra soigner ma blessure d’amour.
    De fait je suis très sensible à cette citation de l’Apocalypse : « Et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus. Il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur ».

    « D’une certaine manière je vis une sorte de fuite en avant. »
    Idem. Je me bat actuellement pour mettre fin à une vie insensée, profondément déprimante.
    Mon patron pour l’instant me retient, résiste à ma demande de rupture conventionnelle.
    Je me sens prisonnier aussi de mon appartement bruyant.
    Cela me fait penser à la matrice périnatale 2 de Stanislav Grof, au cours de laquelle l’être se sent pris au piège d’une situation dangereuse, avec ce sentiment d’une situation sans issue.

    « si la Vie me dit de refaire le même chemin, j’abrègerais ma vie sur le champ. »
    Une amie m’a dit la même chose hier au téléphone, et je le comprend très bien.

    « Les portes se sont déjà refermées derrière moi et devant elles s’ouvrent. »
    C’est encourageant, tu peux naitre de nouveau.

    Aimé par 1 personne

  3. Mfr

    Beau partage, merci Michael… la vie est mouvement, telles les vagues de la mer qui vont et viennent comme nous en nous mêmes. J’exerce a integrer cela actuellement, accepter des paradoxes internes dans les émotions, ressentis… comme le va et vient de la mer. Bon sans tomber dans le too much quand même ! Avancer pas à pas, accepter des moments de recul, et repartir, continuer…

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s