Tout en même temps ~ All at the same time

🇬🇧 To translate my article to your language, copy the French text, click on this link and paste it in the Google translator that opens…

Michael, à Netanya en Israël 🇮🇱

Savourer l’instant présent et en même temps être attentif aux changements inévitables à venir… Ne pas voir ni savoir où je vais et en même temps chercher des pistes et lancer des perches… Lâcher prise et en même temps exprimer mes envies… Rêver ma vie et en même temps m’abandonner pour suivre le rêve de la Vie… Vivre comme si c’est la fin de ma vie sachant en même temps que ce n’est que le début… Prendre ma place sans pour autant participer normalement ou faire comme les autres… Aimer être seul alors que je sens que je suis fait pour être avec les autres… Avoir le défi de vivre l’abondance, la légèreté et le plaisir tout en vivant en même temps un dépouillement et un sevrage sans fin… 

Mmmmmm… ça résume assez bien ma vie actuelle. Je suis plus attentif que jamais. Comme un vrai explorateur-pionnier, je cherches, je lance des perches et je rapporte ici mes découvertes. Peut-être que je suis juste là pour accompagner et que je suis fait pour rester un juif errant éternel. Peut-être qu’il y a toujours quelqu’un ou un endroit qui m’attend autant que je l’attends et que j’ai simplement eu peur de m’engager jusque là. Peut-être que j’ai simplement peur de finir seul et de vivre l’aboutissement de la Liberté, de l’Amour et de la Paix véritables et que je cherche à m’accrocher à n’importe qui ou n’importe quoi qui passe sur mon chemin. Ce sont les questions que je me pose quasiment tout le temps en ce moment…

Certains peuvent avoir l’impression que mes convictions sont immuables. Ceux qui me connaissent bien savent que je mets tout en question, même ma structure la plus profonde. Certes, ce que j’ai appris pendant mon expérience d’éveil s’est bien solidement ancré en moi. Toutefois, en mettant en question cette apprentissage aussi, elle se valide malgré tout en permanence par l’expérience. Je me mets en question tout simplement parce que, même si mon vécu est de l’ordre du miracle et que je peux en écrire des livres et des livres, ce que je vis actuellement au quotidien ne correspond pas vraiment au désir de l’homme simple que je suis aussi.

Je vois très bien le grand plan derrière mon histoire. Je vois clairement le sens derrière chaque expérience que j’ai vécu. Je vois ce cheminement de retour vers notre culture ancestrale comme une évidence qui s’imposait d’elle-même. Je vois comment j’ai fait une boucle de 55 ans de réparations, de guérison et de déconditionnement pour arriver sur la terre qui m’a vu naitre. Il est plus qu’évident que aujourd’hui ma place est exactement là où je me trouve. Demain, je ne sais pas… Je vois bien que ce que je pensais trouver ici, n’existe plus. Je ne suis plus attaché à un endroit précis sur le globe. Ce n’est pas la terre qui m’intéresse, mais ses habitants. C’est certainement pour cela que je garde un faible pour la France, où j’ai quand-même passé la majeure partie de mon existence…

Il est limpide que mon état actuel est propice à réaliser des grandes choses. Je sens pleins de mouvements contraires en moi. En tout cas, ils semblent contraires. Je ne pense pas qu’ils le sont. Je pense que c’est peut-être juste un état d’équilibre qui vibre… entre rester immobile ou bouger… me taire ou m’exprimer… faire ou laisser faire… rester seul ou aller à la rencontre des autres… sex ou Amour… pizza ou Prana… film ou Méditation… superficie ou profondeur… C’est un peu comme si je me trouve dans les starting-blocks avant de commencer ma dernière course, ma dernière ligne droite, ma dernière vie…

Je nous souhaite une douce journée… ∞❤️∞ 

4 commentaires sur « Tout en même temps ~ All at the same time »

  1. Quelle intensité dans vos textes ces derniers temps…
    J’en prends (un peu) modèle dans les transformations de ma propre vie.
    Faire avec ce qui est tel que c’est et, en même temps, chercher la voie de passage de l’être.
    Discerner le besoin de l’envie et oser marcher debout sur mes deux jambes (sans râler )…

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour Michaël,
    Tes écrits d’aujourd’hui me font penser à un conte mélanésien des îles Vanuatu que je te livre ici.

    « Tout homme est tiraillé entre deux besoins, le besoin de la pirogue, c’est à dire du voyage, de l’arrachement à lui-même et le besoin de l’arbre, c’est à dire de l’enracinement, de l’identité. Et les hommes errent constamment entre ces deux besoins en cédant tantôt à l’un, tantôt à l’autre, jusqu’au jour où ils comprennent que c’est avec l’arbre que l’on fabrique la pirogue. »

    Agréable journée.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s