Dans le flou ~ In the blur

Michael à Fort-de-France, Martinique 🇲🇶

Hier j’étais dans le flou. Je connais bien cet état, mais ce n’est jamais venu comme ça, spontanément. Tout autour de moi était clair, mais dès que je mettais mon attention sur le passé ou ailleurs, je n’y avais pas totalement accès. J’étais clairement dans un certain degré de transe, ou d’hyperconnexion comme j’aime l’appeler. Je pouvais prévoir légèrement des choses et regarder un peu en arrière ou ailleurs, mais ma fenêtre de perception était restreinte. Considérant ce que j’avais écrit auparavant, je l’ai pris comme un cadeau et j’ai tout fait pour rester ainsi. Ça m’a fait un peu rire, car je m’imaginais m’écrier quelque chose comme : « Youpie, j’ai Alzheimer ! »🧠

Malgré tout je suis allé faire quelques courses à Leclerc. Ça a confirmé mon diagnostic, car je voyais bien que j’avais du mal à retenir ce dont j’avais besoin et que ma perception n’était pas comme d’habitude. D’ailleurs, je me sentais un peu perdu dans le magasin et c’était plutôt en mode « radar » que j’ai pris ce que j’ai l’habitude de prendre. Une fois de retour à la maison, j’ai bel et bien constaté que j’avais oublié 2 ou 3 petites choses. Pourtant, sachant ce que je vivais, je me suis délecté de mon état. C’est comme être « high », mais sans la déformation sensorielle. Vue la taille de la fenêtre, j’étais juste prisonnier-volontaire de l’Ici et Maintenant. 🔗

Je dis volontaire, car je pense que j’aurais pu me sortir de là en mangeant, en courant ou en allant me baigner dans la mer. Toutefois, je n’en suis pas aussi sûr… et je n’en avais pas envie non plus. J’ai voulu écrire pour vous partager en direct ce qui se passait à l’intérieur de moi, mais le besoin de vivre mon état pleinement était plus grand. Alors, quand j’ai décidé de laisser mon ordi tranquille, j’ai senti une grosse pression s’en aller. Mais, ça n’a pas suffit. J’avais aussi un rendez-vous au milieu de la journée et j’ai senti une pression venir de là également. Alors, je me suis libéré de mon engagement, même si je savais que la personne concernée m’aurait pleinement accueilli ainsi. Du coup, je pouvais vivre tranquillement ce que j’avais à vivre… 🥰

teddy-bear-1835598_1920

Depuis que j’ai commencé à écrire, il y a 30 minutes environ, je me sens re-glisser vers le même état. Je le sens car je commence à avoir du mal à garder le fil de mon écriture. Je pense que c’est lié à mon défi de voir au-delà de mes perceptions habituelles. Le chemin vers la Source, vers le Vivant, vers la Vie demande régulièrement de sauter des paliers de conscience. L’endroit où se trouve la Maison n’est pas perceptible avec un cerveau dualiste, conditionné pour faire et pour avoir. C’est l’état d’être qu’il faut arriver à faire évoluer. Je vois bien les paliers que j’ai dû franchir. Je vois bien tout ce que j’ai dû apprendre ou dés-apprendre pour voir à chaque fois un peu plus loin, un peu plus profond… ou, plus simplement, un peu plus vrai… 🧖‍♂️

Je suis pour l’instant seul à parler du jeu du territoire… mais pour moi la clé est là ! Si j’avais compris étant plus jeune l’importance du territoire, mon chemin aurait été beaucoup plus court et moins fastidieux ou douloureux. Limiter mes intrusions vers l’extérieur et garder les intrus hors de mon espace fonctionne comme un méga-outil qui me force hors de mes blessures, hors de mes conditionnements et hors de mes peurs… vers l’Ici et le Maintenant. Habiter mon espace complètement est synonyme de reprendre pleinement possession du pouvoir que j’ai relégué un jour à l’église, à l’état, à la société ou à ma famille… 🎯

Oser être pleinement Soi semble facile, puisque nous pensons déjà savoir qui nous sommes. Très prétentieusement je vous dis : « que nenni ! ». C’est seulement rétrospectivement que je constate à quel point j’étais à côté de la plaque dans chaque phase de ma Vie. Je me souviens de chaque fois que ma conscience a pu faire un bond en avant, ou plutôt en-dedans. Aujourd’hui au moins je sais que j’ai encore une marge d’inconscience à franchir. Du coup, je cherche comment être autrement, comment percevoir autrement… et comment habiter mon territoire encore plus justement, plus pleinement, plus adequatement… Il est clair pour moi que pour agrandir mon état de conscience, il ne s’agit pas d’agrandir mon territoire, mais plutôt de le restreindre… de plus en plus. 🤨

marguerite-6374662_1920

Les dons que j’ai acquis en chemin sont à mon avis censés m’aider. Je sens bien que j’ai besoin de mon hypersensibilité, de mon énergie puissante, de mon empathie, de ma lenteur, de ma simplicité, de mon état indigo, de ma présence transformatrice et de mon hyper-conscience pour trouver ma voie de passage. J’en ai avant tout besoin pour moi ! En l’écrivant comme ça, on dirait que je parle d’un jeu vidéo où les bonus acquis en chemin permettent de franchir les étapes à venir. Et c’est un peu comme ça dans ma réalité. J’ai acquis mes dons au fur et à mesure que j’ai trouvé ma Liberté et ma Paix. Ce sont en quelque sorte mes « pouvoirs » qui me permettent de trouver et de vivre mon « super-pouvoir ». 🦸‍♂️

Mon Super-Pouvoir n’est rien d’autre que mon aptitude à être pleinement qui j’étais censé être depuis toujours… celui que j’aurais certainement été si les églises n’avaient pas eu besoin de sauver les sauvages. L’homme blanc avec son orgueil… mmmmmm… Sans le savoir, j’ai passé la plus grande partie de ma vie à me rechercher… à chercher et à reconstruire les trésors que j’avais malgré tout toujours en moi et que mes éducateurs ont réussi à me faire oublier. Mon Super-Pouvoir n’est rien d’autre que mon aptitude à tout simplement être extraordinairement et simplement Moi… 🤩

Je m’y approche quand j’habite pleinement mon territoire, que je lâche mon savoir et mon mental hyper-actif, que je ralentis, que je laisse le passé en paix, le futur un mystère à découvrir et que je vis mon instant comme s’il n’y avait pas de demain. Le flou que je vis, cette transe délicieuse qui ressemble un petit peu à une prise de marihuana, en est le résultat. Si je laisse le superflu et l’inutile de côté, que je laisse l’ailleurs ailleurs et que je reconnais la perfection de ce qui est déjà là… je retrouve cet état d’hyper-conscience où j’ai un pied dans chaque monde et où je perçois tout, loin au-delà de mes 5 sens. Mmmmmm, j’adore ça ! J’ai une journée qui m’attend que pour moi et je vais profiter de ma légèreté devant une nouvelle série télé… dont je ne vais certainement pas capter un iota ! 😶‍🌫️

Je vous souhaite une délicieuse journée, soirée ou nuit… où que vous soyez… ∞❤️∞ 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s