Le jeu en vaut la chandelle

Taillefer (09), France 🇫🇷

Je ne comprends pas. Disons, je comprends et en même temps je ne comprends pas. J’ai l’impression que les gens préfèrent largement vivre avec l’inconfort des conflits, des émotions et des malentendus… plutôt que de prendre le temps et de faire un petit effort pour apprendre comment communiquer de manière harmonieuse et créer des relations, agréables et de qualité, et qui durent. ✌️

C’est vrai, j’en parle régulièrement, car de mon point de vue c’est plus qu’important, c’est essence-ciel ! Je ne pense pas que dans les tribus ou villages de notre ancienne culture, les gens étaient aussi intrusifs que nous, dans notre monde moderne. Pour moi, nous avons désappris à nous occuper de nous, de notre énergie, de notre intimité, de ce qui est vital… et les religions modernes ont remplacé tout ça par de fausses valeurs qu’elles appellent “service”, “entr’aide” ou “politesse” et qui maintiennent notre attention à l’extérieur de nous… et nous empêchent ainsi de nous élever vraiment. 😅

Avec les années, j’ai compris que revenir dans son territoire est indispensable pour pouvoir nous reconnecter à notre source ou notre divinité. Toutes les pathologies trouvent, d’une manière ou d’une autre, leur origine dans l’incapacité à rester dans son territoire, ou à le protéger contre les intrus. Je suis assez fier de moi, car je n’ai jamais entendu quelqu’un d’autre venir avec cette constatation. Pourtant, pour moi c’est tellement évident et limpide. 💎

Le jeu vaut la chandelle

“L’origine de cette expression remonte au XVIe siècle, à l’époque où l’électricité n’existait pas encore. Les joueurs de cartes ou de dés devaient alors s’éclairer à la chandelle lors de leurs parties nocturnes, ce qui revenait très cher. C’était donc un luxe pour lequel les participants n’étaient prêts à payer que pour des parties à gros enjeux. Les gains espérés pouvaient ainsi valoir le coût de l’éclairage. Dans les milieux les plus modestes, il était d’ailleurs courant que les joueurs laissent chacun une petite somme d’argent à l’organisateur, afin de le dédommager pour les chandelles qui avaient été utilisées pendant les parties.”

cnews.fr    

Nous pouvons envahir le territoire de quelqu’un de plusieurs manières. De manière physique, par exemple, par notre proximité, en nous occupant des affaires des autres, en le rendant dépendant de nous ou par notre dépendance affective. De manière psychique, entre autres, par l’éducation, la manipulation ou le conditionnement. La communication en est le vecteur principal. En gardant notre communication telle que nous l’avons apprise, automatiquement et sans nous en rendre compte, nous entretenons une intrusion qui détruit tôt ou tard toute relation, aussi sincère ou profonde qu’elle soit au départ. 😏     

Je comprends que les gens ne voient pas ça. Je comprends que tout le monde n’a pas eu la même grâce que moi, de vivre une expérience d’éveil… que j’ai en plus poursuivi en incarnant progressivement ce que j’ai compris, pour aller jusqu’au bout de mon histoire et tendre vers ma réalisation. Il y a des choses que je sais et qui sont d’une valeur inestimable… mais, je sais aussi que je ne peux pas forcer un cheval à boire, même si je l’ai amené vers une rivière. 😳

Ce que j’ai du mal à comprendre, tout en le comprenant quand-même, c’est comment nous pouvons considérer tous nos inconforts, malchances et misères comme normaux… Nous avons appris que les problèmes, les maladies et les conflits sont naturels et qu’ils font partie de la vie. Pour moi, tout ça montre justement tout le contraire et que nous sommes à côté de la plaque… et qu’il faut faire quelque chose pour changer de direction. Nos religions et la société moderne nous apprennent à accepter nos malheurs pour des raisons débiles comme “c’est la volonté de dieu”, “il y a pire” ou encore “c’est la vie”… alors que notre héritage et notre état naturel est bonheur, prospérité et santé !!! 🤪

Je comprends que les gens ne comprennent pas. Je comprends aussi que du coup peu de gens cherchent à remédier à leur situation comme il faut…. puisqu’ils ont tous appris à regarder ailleurs. Oui, beaucoup cheminent… mais peu cherchent à se changer eux-mêmes et leurs croyances déviées, qui sont à l’origine de leur misère. La plupart d’entre nous cherche d’abord un coupable ou un responsable extérieur à soi, puis un remède ou un sauveteur miracle pour enlever l’influence subie. 🤨

friends-1149841_1920

Et pourtant, il y a un outil… que nous pouvons utiliser entre nous comme un jeu… qui est relativement simple et gratuit… et que nous n’avons pas besoin de maitriser tout de suite. J’avoue qu’aujourd’hui je ne peux co-explorer, co-expérimenter ou co-habiter qu’avec ceux qui font l’effort de retrouver nos valeurs territoriales d’antan… et qui veulent bien re-apprendre comment être complètement soi-même, et sans pour autant détruire l’autre dans le processus. 🤔

Car c’est ça le problème que je vois chez des femmes qui se pensent puissantes et qui sont pourtant épuisées. Elles ne voient pas qu’elles ne sont pas dans leur territoire. Elles le cherchent à juste titre, mais pas au bon endroit. Plus aucune mère ne sait comment guider sa fille vers son foyer intérieur, comme dans le temps. Leur expression n’est donc pas adéquate et quand elles veulent se manifester librement là où elles sont, automatiquement elles briment, castrent, blessent les hommes autour d’elles, par une forme de pouvoir tout puissant. Pourtant, comme je viens de le dire, il suffit juste de savoir comment trouver, puis rester dans son territoire… ensuite, toute expression se transforme automatiquement en puissance… et il n’y a même plus de limites, puisqu’il n’y a qu’une personne par “espace alloué”. 😉 

Je propose toujours de jouer. Très peu de mes anciens amis ont accepté le jeu. Quelques uns le faisaient automatiquement après avoir vécu le processus d’accompagnement avec moi. D’autres ont dû faire un petit effort. Ceux que j’accompagne aujourd’hui vers leur puissance, passent automatiquement par là. De ma fenêtre, il est impossible de trouver sa puissance, le divin, son sacré… tant que la personne n’est pas consciente de l’impact intrusif de ses actes, son attitude ou de ses paroles. Car, je le redis… la plupart entre nous pense respecter le territoire des autres. QUE NENNI !!! Vous pouvez me croire sur parole… et si vous doutez, venez discuter un peu et je vous le montrerai. 🤨

Alors, comment jouer ? Mmmmmm… Je garderai ça pour la prochaine fois et je vais savourer votre éventuelle impatience et curiosité. Je pense que je vais quand même l’écrire tout de suite, mais j’aime quand mes articles ne sont pas trop longs. Déjà, pour les rendre plus lisibles, je les coupe en morceaux, j’ajoute des smileys et j’agrémente avec des photos et de la musique. J’aime que votre passage ici, soit un moment de plaisir. ☺️ 

Alors, peut-être à demain ? Magnifique journée à tous 🕊💫💎✌️😍🥁 

9 réponses

  1. Jade

    J ai nulle doute sur mon expertise à ne pas habiter mon territoire, à ne même pas en avoir conscience, et par la même à intruser celui de l autre…😉 Grâce à toi j ai découvert cette expertise inconsciente et les dégâts que cela pouvaient faire…..j ai chemine depuis et moi aussi je crois que j aimerais bien un jour venir partager avec toi pour voir ou j en suis à ce sujet…🤔
    En attendant ce jour, je savoure en silence 😊 la chance d avoir pu ouvrir les yeux et mon coeur a cette découverte incroyable.

    Aimé par 1 personne

  2. Daniel

    « J’aime que votre passage ici soit un moment de plaisir. »

    Quel plaisir de te lire chaque jour Michael, toujours cette belle ouverture de coeur et clairvoyance, merci.

    « la plupart entre nous pense respecter le territoire des autres. QUE NENNI !!! Vous pouvez me croire sur parole…et si vous doutez, venez discuter un peu et je vous le montrerais. »

    Je ne doute pas, mais je viendrais volontier « discuter » avec toi de cela et bien d’autres choses, un jour.

    Lumineuse journée pour toi.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s