M’aimer

Taillefer (09), France 🇫🇷

Je me souviens bien de l’échange que j’ai eu avec Michel, le libraire du centre d’accueil où j’étais cuisinier pendant trois ans. C’était juste après mon arrivée et j’étais encore en plein stress devant ce nouveau métier qui venait se présenter à moi. Il me semble que je vivais à ce moment-là dans une caravane juste derrière la cuisine. Souvent nous partagions un petit moment au pied d’une petite marche entre sa boutique et la cuisine. 📚

La place des vieux

Taillefer (09), France 🇫🇷

Quand j’étais plus jeune, j’aimais bien dire que nous avions le choix de devenir des vieux paumés ou des vieux sages. Je le pense toujours… De ma fenêtre, la société crée des vieux paumés et des vieux cons. Avec la disparition de notre culture ancienne nos vieux ont perdu leur place d’Ancien et atterrissent depuis longtemps dans des maisons pour les retraités. 👴🏼👵🏼  

Pas de traces

Taillefer (09), France 🇫🇷

Une partie de moi, toujours la même bien évidemment, sent toujours encore le besoin de créer une famille, de faire des enfants, de réussir un métier, d’être riche financièrement, de vivre son plein potentiel, de réaliser son rêve, d’écrire des livres, d’enseigner et d’aider, d’être connu et reconnu, de vivre à fond et de gouter à tout… puis de laisser ainsi une trace aussi indélébile que possible sur notre petite planète de poussière. 🌎

La main à la pâte

Taillefer (09), France 🇫🇷

Julien vient de partir pour sa ville d’origine, Saint-Raphaël. Hier dans l’après-midi je l’ai déposé à la gare de Carcassonne d’où il a pris le train. Ça faisait bizarre ce calme quand je suis revenu dans la salle sans lui. Alors, pour poser mes marques, j’ai nettoyé et rangé un petit peu… puis, je me suis installé devant un bon film avec un plateau télé garni d’une bonne assiette de pâtes au thon à l’huile d’olive et du parmesan. 🧀

Voici ma maison – 3ème partie

Taillefer (09), France 🇫🇷

Ça vient quand mon énergie puissante pulse dans mes artères… quand j’ose entrer dans ma folie personnelle… que je lâche la parole et que j’ose dire ou faire ce qui me passe par la tête. Jusque là j’ai pu le vivre uniquement quand je me sentais en sécurité. La plus belle exemple a été la toute dernière retraite de Noël, il y a un an. J’ai moi-même artificiellement crée les circonstances qui m’ont permis de me laisser aller. La soirée de Noël, Yule donc, j’étais ivre de transe et, assis en tailleur, j’animai le rituel que vivaient les autres. J’avais les yeux fermés et je bondissais physiquement sur place comme si j’étais monté sur ressort. 😉 

Voici ma maison – 2ème partie

Taillefer (09), France 🇫🇷

Je perdais la tête et je n’y pouvais rien. C’était imprévisible. Je ne savais jamais quand ça allait me tomber dessus. Ça n’arrivait pas tout le temps, seulement occasionnellement. A l’époque je ne savais pas encore ce qui enclenchait le processus. Je parlais… puis soudainement je sentais mes connaissances se dérober et mon état changer. Je vivais un émerveillement et une simplicité indescriptibles, accompagnés par de l’inquiétude face aux attentes de ceux qui m’entouraient. 🤪 

Voici ma maison – 1ère partie

Taillefer (09), France 🇫🇷

Je ne suis pas tout à fait sûr, mais je pense que j’ai eu un premier aperçu de ma maison vers 2002 ou 2003. C’était pendant une soirée “Ecoute et Partage”, un rassemblement de gens à qui j’ai essayé de communiquer le chemin vers le bonheur, 1 ou 2 ans après avoir vécu mon expérience d’éveil. ⏰

Ce qui me retient

Taillefer (09), France 🇫🇷

Il est 1 heure du matin passé et j’ai vraiment envie de dormir et de me trouver dans les bras de Morphée, la déesse des rêves. Pourtant, je ne peux pas faire autrement que de m’assoir dans ma chambre obscure d’à peine 9 mètres cubes où ça sent l’encens que je brûle en abondance chaque matin, afin que mes affaires s’en empreignent. Les phrases me harcèlent dans la tête et martèlent contre les parois de mon crâne me disant : tu ne vas pas dormir, tu as des choses importantes à écrire. ✍🏽

Que pour la nuit

Taillefer (09), France 🇫🇷

A l’intérieur j’ai changé, c’est clair. Je n’ai aucun doute là-dessus. Ce sont mes habitudes comportementales qui ont besoin de suivre maintenant. En écrivant cela, je pense à un adage que j’aime beaucoup et qui dit : “fais ce que tu as toujours fait et tu obtiendras ce que tu as toujours obtenu”. Même si intérieurement le changement est effectué et mon circuit neuronal a été rebranché autrement, si je garde les mêmes comportements qu’avant, mon miroir, l’illusion qui se présente devant mes yeux, ne changera pas ou juste un tout petit peu. ☺️

Smiley de politesse

Taillefer (09), France 🇫🇷

J’aime écrire dans mon journal. J’aime partager mes pensées au quotidien avec vous. Je ne sais pas pourquoi. Je ne connais même pas la plupart d’entre vous. Mais, mon dieu, qu’est ce que j’aime ça et qu’est-ce que ça me fait du bien ! Et ça ne s’invente pas, cet article est  le 609ème en 26 mois ! ✍🏽

Avec dieu tout est possible 

Taillefer (09), France 🇫🇷

Je n’y arrive pas tout seul. Okay, je progresse et si je devais me comparer au plus grand nombre d’entre nous, j’avance même à la vitesse de la lumière. Dans le pays des aveugles, le borgne est roi. Mais, d’un point de vue objectif je n’avance que très très lentement. Chaque transformation me demande un effort énorme, une présence permanente et un temps fou. 😅

Point d’appui 

Taillefer (09), France 🇫🇷

Quand j’étais en formation de Fasciathérapie, vers 1991, l’expression “point d’appui” correspondait au geste manuel thérapeutique où le pratiquant créait une pression tissulaire empêchant certains fascias (tissu conjonctif) de bouger. En maintenant cette pression pendant quelques instants, l’énergie et le tissu étaient obligés de trouver une autre manière de fonctionner avec un autre rythme, direction ou puissance. En lâchant la pression au bon moment, l’effondrement permettait au corps de s’engager dans une nouvelle “voie de passage”. 🤓