Articles

Je cherche ~ I search

🇬🇧 To translate my article to your language, copy the French text, click on this link and paste it in the Google translator that opens. You can also use the Google widget, on the right side of this page, right under my picture, but the quality is less good…

Michael à Modi’in, Israël 🇮🇱 

J’écris seulement les jours où j’ai vraiment le temps. Ma priorité est de suivre mes rythmes et de respecter d’abord mon besoin de repos, de pauses, de détente, de sommeil, de calme, de vide, de silence, et tout ça. Juste après vient ma relation aux autres, qu’elle soit virtuelle ou réelle, peu importe. Ensuite vient l’accompagnement, suivi de près par mes études d’hébreu. Puis, après se trouve la place des films et des séries… Et, enfin, quand j’ai la tête complètement libre je peux m’assoir avec plaisir pour partager avec vous ce que je vis et ce qui me préoccupe.

Pourtant, je pourrais écris sans cesse… Il y a tellement de choses qui se passent dans ma tête et dans ma vie, tellement de choses que j’ai encore envie de partager et clarifier avec vous. Je ne pense pas que j’ai terminé un jour un seul article parce que je l’avais simplement terminé. A chaque fois, je dois chercher une jolie chute me permettant d’abréger gracieusement… laissant ainsi peut-être aussi un peu de suspense pour la suite. 

Aujourd’hui, il s’agit dans ma vie d’avancer en m’abandonnant complètement. De trouver l’équilibre parfait entre l’action et la non-action. De ne pas confondre l’action avec l’hyperactivité, ni la non-action avec la fuite… que mes élans ou non-élans soient motivés par l’AMOUR et non par la peur. Alors, je suis très attentif ! C’est important pour moi, car chaque jour je cherche à m’approcher un petit peu de mon rêve. Les choix que je fais à partir de la Peur m’en éloignent… et les choix guidés par l’Amour m’en approchent.

J’ai donc commencé à chercher doucement vers où je vais me déplacer dans 7 semaines. Depuis un mois, j’en parle aux quelques personnes qui sont dans ma vie. Il y a quelques jours, je me suis re-inscrit sur Facebook pour avoir accès à des groupes de co-location et de travail à Modi’in, Tel Aviv et Jérusalem. Depuis hier, je regarde activement les annonces. J’ai même réagis à la proposition d’une chambre, à un prix intéressant, dans un quartier français à Jerusalem. Mais, c’est pour l’instant encore compliqué de se déplacer ici, puisque nous sommes encore en confinement et il y a des barrages routiers partout. J’ai donc annulé l’éventuel visite…

Je continue à regarder pour comprendre ce qui se propose et à quel prix. En même temps, et je pense que c’est le plus important, ça me permet de déterminer quel choix m’approchera le plus de mon rêve et de l’AMOUR. Je constate que là aussi il y a un ordre de priorité qui se présente. Le plus important pour moi est de dire OUI dès qu’il y a une ouverture directe vers La Grande Famille, peu importe où cela se passera. D’ailleurs, il y a actuellement un peu de mouvement dans le sud de la France qui pourrait aller dans ce sens…

Ce qui s’approche le plus de mon rêve serait de participer comme bénévole dans un Kibbutz. J’ai déjà envoyé un émail ce matin à un organisme de Kibbutz et mis quelques annonces sur Facebook… Les gens ici autour de moi connaissent déjà ma préférence. En deuxième place vient l’échange d’une chambre contre des services, chez une personne âgée par exemple. Puis, ensuite vient la même chose que j’ai maintenant, c’est-à-dire louer une chambre de manière informelle chez quelqu’un qui a besoin d’un peu de sous. La dernière option est de chercher une co-location officielle et de chercher un petit boulot à côté.

In principe, je m’en fous royalement où je vais, où je vais atterrir où ce que je ferais… même si j’ai un faible pour la France, puisque c’est là où je connais le plus de gens qui seraient susceptible de participer à la co-création de La Grande Famille. Je pense que plus je serais capable de me laisser faire et d’aller avec le courant, plus la VIE pourra me guider ainsi vers l’endroit qui me correspondra le mieux. J’aurais tendance à simplement accepter la toute première opportunité qui se présente.

Je le fais régulièrement. Pour moi, la VIE fonctionne ainsi. Pourquoi tergiverser ? Pourquoi laisser intervenir mes préférences egotiques ? Si j’ai annulé la visite de la chambre à Jérusalem, c’est simplement parce que les routes ne sont pas tout à fait ouvertes, mais aussi parce que j’ai reçu le conseil d’un ami d’attendre encore un peu. J’ai acquis une de mes dernières voitures comme ça. J’habitais encore à Callian et en descendant de la colline, je me suis dit que la première voiture serait la bonne ! Je me suis arrêté au premier garage, Renault, et j’ai pris la première occasion qui entrait dans mon budget… c’était une Ford Fiesta que j’ai gardé plusieurs années.

Cool donc ! Je feuilletterai tranquillement les pages internet, juste au cas où que je trouve quelque chose de parfait… mais mettrai seulement les bouchées doubles environ un mois avant le départ obligatoire de ma chambre, vers le 21 février. Je viens de le mettre dans mon agenda. Ça laisse la VIE assez d’espace pour intervenir. Bon, là j’ai envie de regarder un bon film pour me détendre un peu avant la rencontre Zoom « Demandez-moi… ». Il fait bon dehors, 16 degrés et je viens de sortir en t-shirt. Je suis assis dans ma chambre avec la fenêtre ouverte… C’est incroyable non ? En plein hiver ?

Je nous souhaite une délicieuse journée de plus… ∞❤️∞ 

J’adore des flashmobs !