Alchimie

cropped-luis-del-rio-camacho-43059.jpg

Dans notre culture ancienne, le chemin qui menait vers la divinité, vers notre source, était une voie spirituelle où l’accompagnement était assuré par ceux qui l’avaient parcouru auparavant. La vie était parsemée d’enseignements et de rites de passage permettant de traverser et de marquer chaque étape importante dans la vie d’une personne.

Nous étions venus pour ça, pour vivre l’expérience de cette transformation. Il s’agissait de faire le chemin à partir de l’innocence de l’enfant atterri dans un monde dualiste, vers l’être dans toute sa puissance ayant retrouvé la cohérence avec l’unité et la connexion avec sa source. 

Ce processus commençait bien évidemment par la transmission des parents, puis par ceux qui avaient trouvé leur expression particulière en tant que druide, magicien, sorcier, guérisseur, passeur, accoucheur, initiateur, etc. Beaucoup de ces rôles étaient occupés par des femmes. Elles représentaient la trame, la coupe, le foyer, qui pouvait accueillir et recevoir mais également offrir et permettre.  

Il y avaient des enseignements, des soins, de l’accompagnement mais aussi des pratiques et des rituels. Les rites se pratiquaient seul, avec un partenaire ou en groupe et avaient, entre autres l’intention de réveiller l’énergie de vie, l’énergie sexuelle, puis de la stimuler et la guider autrement que pour servir simplement à l’acte sexuel et ainsi réconcilier et intégrer les polarités masculines et féminines pour s’unifier.

Cette énergie libérée et guidée adéquatement du bas vers le haut dans notre corps, puis diffusée partout, nous connecte à notre source et libère ainsi notre puissance et notre plein potentiel. L’énergie sexuelle de Vie qui circule librement est en quelque sorte le « carburant » qui nous permet d’être connecté et d’exercer ainsi notre particularité et de prendre à notre tour notre place au bord du chemin pour accompagner ceux qui s’y trouvent après nous.

L’Alchimie, est sûrement le nom qui était donné à la voie permettant d’aller de la dualité vers l’Unité, de la peur vers l’Amour, de l’ego vers l’Etre, de la domestication vers sa Souveraineté. Selon le dictionnaire simplifié de mon Mac, il s’agit d’une « Science secrète du Moyen Âge fondée sur la chimie et la magie » et de la « Transformation mystérieuse de quelqu’un ou de quelque chose. »

De la transformation, c’est de ça qu’il s’agit avant-tout. La transformation de l’être. La symbolique derrière la transformation du plomb en or pourrait bien faire allusion à la transformation de l’être humain à partir de son état brut vers son état noblement divin.

La magie est un mot que l’on donne à des « effets » pour lesquels nous ne trouvons pas d’explication. Pour quelqu’un de rationnel, le monde du développement personnel ou du cheminement spirituel est truffé d’effets non explicables, donc de magie, en quelque sorte. La transformation c’est de la chimie magique pure. Et si cette transformation nous amène vers notre divinité, sachant que « El » ou « Al » veut dire « Dieu » en hébreu, n’est-ce pas logique de l’appeler Al-chimie ? La Chimie de Dieu ?

Je pense qu’Alchimie est le terme qui correspondait dans notre culture ancienne à  son équivalent « Tantra » en Inde, « Tao » en Chine ou peut-être encore « Chamanisme » dans d’autres cultures. 

En tant que « Facilitateur en Alchimie », mon intention est de créer les circonstances qui permettent à notre nature profonde de faire surface et de se libérer de son carcan conditionné, de se reconnecter aux mémoires d’antan et de retrouver à nouveau son lien personnel et direct avec la Source. Je propose cela sous forme de Voyages Alchimiques. 

La tribu