Une pensée pour Nicolas ~ A thought for Nicolas

Baffrancou à Limousis (11), France 🇫🇷

🇬🇧 To translate my texts in your language, use the Google Widget on the right 👉

Comme d’habitude, je suis assis dans le transat que j’apprécie tant depuis mon arrivée à Baffrancou, prêt à écrire mon article. La fraîcheur matinale commence à pincer et il est déjà huit heures et demie. Les nuits s’allongent vite et j’aime ça. Je ferme les yeux vers 20h, quand la lumière du jour s’éteint, et je les rouvre spontanément avec le soleil qui se lève vers 7h30. La température grimpe encore aux alentours de 27° la journée, mais les nuits sont déjà si fraîches que j’ai commencé à fermer la fenêtre et à me couvrir pendant mon sommeil. 🛌 

Comme tous les jours, j’ai rangé mes affaires, mis de la musique douce, fait ma toilette, balayé le sol dans la maison et préparé mes boissons chaudes pour la journée. C’est calme dehors… J’entends des oiseaux qui se préparent peut-être déjà pour l’hiver, puisque l’été se termine dans deux jours. Les 55 grandes plantes, que j’arrose fidèlement depuis environ 4 mois, partiront aujourd’hui. La propriétaire a trouvé une maison et vient les chercher tout à l’heure. Cela donne plutôt un mouvement de replie au lieu, une petite sensation de vide et change un peu ma routine quotidienne.🪴🪴🪴

Hier, je me suis surpris à scruter « Leboncoin » pour voir s’il y avait un camping-car qui me plaisait. J’y ai passé au moins une heure avant de réaliser que j’étais devenu trop simple pour en avoir un. L’entretien, les assurances, les frais et les risques d’accident sont trop de responsabilités pour ma tête de linotte. De plus, comme je ne roulerais que sur des petites routes, avec environ 2 mètres 30/40/50 de large, j’imagine mes frayeurs quand des camions viennent d’en face me foncer dessus. Puis, cela me remettrait également dans la solitude que j’avais vécue dans mon van, il y a environ 3 ans… et ça ne me tente pas vraiment… ⛺️

Comme je dois lâcher prise, et en même temps savoir ce que je veux, je me retrouve dans des moments de vide épars dans la journée, au début de mes siestes méditatives et juste avant de m’endormir le soir en train de rendre grâce pour ce que j’ai déjà… mais aussi pour ce que je m’imagine avoir dans un monde parfait pour moi. Et c’est vrai, il n’y a pas de camping-car là-dedans ! Je m’imagine avant tout vivre avec une partenaire co-exploratrice dans une harmonie et une complicité durables… Je m’imagine tisser avec elle jusqu’au coeur de l’état d’Amour… Je m’imagine accompagner encore et encore des personnes désireuses de changement… Je m’imagine accomplissant ma mission et partageant mes acquis et augmentant ainsi l’harmonie entre tous comme une tache d’huile (essentielle) sur l’eau, qui grandit doucement… ❤️ 

J’ai réalisé il y a quelques jours que ce pour quoi je rendais grâce dans le passé s’est réalisé sans que je m’en rende compte. Une Vie et une lumière pleines, abondantes et libres, la santé parfaite, la liberté totale et la puissance absolu étaient systématiquement au début de chacune de mes récitations. Il m’est déjà arrivé une autre fois dans le passé de constater que mes désirs profonds s’étaient réalisés des années plus tard. Certes, cela n’a jamais été plus puissant que juste après mon expérience de réveil, où une simple pensée faisait matérialiser les situations désirées sans aucun effort. C’était magique… 🪄

Je m’imagine très bien ici à Baffrancou. Cependant, je remarque que cela dépend surtout de l’énergie et de l’harmonie que dégagent mes amis en tant que famille. Actuellement, j’ai l’impression qu’il y a plutôt un élan de relâchement et de libération vis-à-vis du lieu chez soi. Pour moi, cela se traduit par une préparation intérieure au départ. Si je dois partir, je veux vivre près de la mer ou de l’océan… près d’amis… et bien sûr, de préférence avec un compagnon. Aujourd’hui, je m’imagine plutôt à Saint Raphaël, près de Julien et d’autres amis d’autrefois… mais, pour rejoindre un partenaire potentiel, je suis prêt à aller n’importe où. Je l’ai montré quand j’ai quitté Israël pour aller en Martinique… 🇮🇱 🏹 🇲🇶  

OK, vous pensez peut-être que je radote ? Je pense que j’ai le droit… puisqu’ici ce n’est que mon journal et que mon quotidien évolue lentement et à son rythme… que je trouve déjà assez rapide ! D’ailleurs, c’est pourquoi quand j’arrive quelque part, je ne ressens pas le besoin de visiter, de m’absenterai ou de prendre des vacances. Quoi qu’il en soit, je vois le bout de ce petit tunnel où je peaufine mon être dans la solitude et le calme. Ce n’est pas toujours facile à vivre, puisque cela dure par intermittence depuis environ 5 ans déjà. Alors, même si je vois clairement les bénéfices de l’expérience, je serais heureuse de retrouver plus de Vie et de vivant dans ma vie… 🧪 

Je vais terminer aujourd’hui sur une note un peu plus triste. J’ai appris récemment qu’un homme que j’accompagnais il y a longtemps et que j’appréciais beaucoup, a écourté sa vie de manière assez dure et abrupte, il y a exactement un an. Il semble qu’il ait pris un élan et sauté sans hésiter du Pont de l’Artuby, aux Gorges du Verdon. C’était un artiste au coeur tendre et je l’ai revu il y a 5 ans lors de mon passage au Rouret dans les Alpes-Maritimes. Nous avons partagé un petit thé, échangé des souvenirs et je me souviens que j’étais heureux quand il m’a dit qu’il avait enfin trouvé sa voie. Son départ m’a du coup encore plus surpris. Une pensée tendre et affectueuse pour toi, Nico. Repose en paix…💞

Je vous souhaite de vivre pleinement… où que vous soyez… ∞❤️∞ 

Pour toi…

2 commentaires sur « Une pensée pour Nicolas ~ A thought for Nicolas »

  1. À toutes ces âmes qui s’envolent, je vous remercie pour votre passage parmi nous. Mes vœux aussi se sont toujours réalisés. Que le meilleur pour toi te parvienne.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s