Garder mes distances ~ Keep my distance

Baffrancou à Limousis (11), France 🇫🇷

🇬🇧 To translate my texts in your language, use the Google Widget on the right 👉

Je suis littéralement allergique à toute forme d’intrusion. Peu importe que ce soit moi qui intruse ou quelqu’un qui fait intrusion chez moi. J’ai vraiment du mal avec le manque de respect naturel qui domine dans notre monde depuis si longtemps. L’éducation a fait de nous des clones copie-conformes avec des normes et des valeurs dénuées de sens qui ne respectent aucune frontière naturelle. En même temps, l’absence de parcours initiatique fait cruellement défaut et il n’y a quasiment pas d’apprentissage d’une intelligence émotionnelle digne de ce nom. 🙅‍♂️

Tout est construit autour d’un dieu inventé et la société a créé un système de soumission subtil pour le soutenir qui empêche toute véritable connexion avec la Source. Depuis le début, les blessures font la fête et les relations sont pour la plupart des occasions de régler des comptes. C’est un processus pathologique et chronique et la plupart d’entre nous ne le voient même pas… Moi, avec mon hypersensibilité, j’en suis fatigué et exaspéré. Je me répète peut-être, mais de ma fenêtre c’est vraiment grave ! 🪟

cross-2713356

En l’absence d’un lien direct avec notre SOI, nous ne savons plus vivre à partir de nous-mêmes. Du coup, l’autre devient trop important et source de tous les espoirs de combler un manque inconscient et existentiel. Lorsque les gens sortent de leurs noces amicales, professionnelles ou romantiques, leurs schémas douloureux prennent rapidement le dessus. Nous blessons constamment notre entourage avec nos reproches, l’imposition de nos idées, la pression que nous exerçons, l’humour moqueur, la recherche de domination, la manipulation, les punitions émotionnelles, les jeux psychologiques, les commérages, les mensonges, la violence, l’intolérance, l’égoïsme… et j’en oublie. ⚔️💣

Nous semblons incapables de laisser notre ami, collègue ou partenaire mener sa vie en paix, sachant qu’il fait de son mieux et n’a aucune intention délibérée de nous faire du mal ! Nous ne savons plus comment nous exprimer et préférons reprocher à l’autre de ne pas lire dans nos pensées. Nous nous blessons constamment et nos blessures ne guérissent plus. Ensuite, nous montrons le pire de nous-mêmes avec ceux que nous prétendons aimer le plus. Nous ne savons plus tisser l’Amour, alors, après les noces, notre manque chronique nous pousse à vouloir transformer ceux qui nous entourent en une fausse image que nous avons de la perfection. Ce processus nous transforme tous en manipulateurs pervers narcissiques violents… doublés de sociopathes autistes… en réaction permanente… 😤

ape-17474_1920

Rétrospectivement, je ne sais même plus comment j’ai réussi à me sortir de là. Mais, je vois le chemin grandiose que j’ai parcouru. Tant de thérapie et de cheminement spirituel… tant d’erreurs, de souffrances, de déchirements, de pertes, de déceptions et de honte. La Vie m’a appris par la manière la plus dure qui soit qu’il fallait que je change. Je n’avais même pas le choix. Dès que je tardais trop ou prenait l’option inappropriée, je recevais un coup de bâton important de la Vie : maladie, malaise, conflit, perte, échec… À force, je n’ai même plus la force de suivre ma propre volonté. Je suis devenu le petit chien-chien de la Déesse Mère, comme j’aime parfois appeler ce qui se rapproche le plus de notre Divinité. Comme un animal domestiqué par la Vie Elle-m’aime, je ne peux que suivre le chemin qui s’ouvre spontanément devant moi… 💨💨💨🎈

L’art le plus élevé du jeu de territoire et de la communication vulnérable est la capacité d’accueillir les diverses intrusions des autres et de les utiliser comme un miroir nous montrant où nous devons arrêter notre propre intrusion. Je n’en suis pas encore là. Pas assez. J’apprends et ce n’est pas facile. Certes, j’observe les différentes manières dont les gens sont intrusifs… même quand je regarde des films, et je passe mon temps à éviter d’être intrusif à mon tour. Cependant, je peux clairement voir que je ne maîtrise pas encore cet art d’être. Je pense que j’ai assez de respect pour le territoire des autres. Je ne me permets d’entrer dans l’espace de mon interlocuteur que lorsque je suis dans mon rôle d’accompagnateur. 🤝

umut-yilman-wRVdulwaNh8-unsplash

En revanche, j’ai perçu récemment comment l’accueil des intrusions des autres a ses limites chez moi. Tant que c’est calme, qu’il y a peu de gens et que je reste en retrait, tout va bien. Mais, j’ai vu que certaines situations saturent ma capacité d’accueil. Ce n’est pas encore tout à fait clair comment j’atteins ma limite. Je pense qu’il y un mélange de plusieurs facteurs : des parents qui laissent prendre les enfants trop de place… des gens qui restent bloqués dans des automatismes comportementales pathologiques… des règlements de comptes subtiles et incessantes… un fond de malaise, d’intolérance et de reproches… des petits coups de violence gratuits… des enseignements ou des sauvetages non-sollicités… puis, des ressentiments envers ma petite personne en sont certainement quelques uns. Je fais de mon mieux, mais depuis quelques jours mon fusible a sauté et je suis encore en train de me récupérer… 🧨

Oh, ne vous inquiétez pas… je me sens bien… et toujours en paix. Mais, la seule réponse que j’ai trouvée jusqu’à présent est de simplement garder mes distances et de rester tranquillement avec moi. Certes, il y a peut-être une forme de fuite dans ce comportement, mais elle va de l’avant… puisque j’ai du coup plus de temps pour mes siestes méditatives et mes silences. J’avoue que je suis las d’être la poubelle émotionnelle des autres. Je ne veux plus assister à des rassemblements vides où tout tourne autour de la nourriture, des enfants rois ou des convives qui ont trop besoin d’être entendus et d’exister, au point que ça pompe l’air à tout le monde. Oui, ça me rend un peu triste aussi, parce que dans le passé j’aimais beaucoup ça. Je ne voyais pas encore comment ce ne sont en fait que des rituels qui entretiennent et renforcent nos traumatismes. A mon avis, nous pouvons faire autrement… 😏

Je vous souhaite une magnifique journée, soirée ou nuit… où que vous soyez… ∞❤️∞ 

Un commentaire sur « Garder mes distances ~ Keep my distance »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s