Une clé rare ~ A rare key

🇬🇧To translate my article to your language, copy the French text, click on this link and paste it in the Google translator that opens…

Michael à Fort-de-France, Martinique 🇲🇶 

Je viens de sortir d’un rendez-vous avec M, une de mes co-exploratrices platoniques du moment. Elle a vraiment du mérite, puisque ce n’est du tout facile de changer de paradigme sur lequel une vie a été fondée durant 68 ans. Je sais qu’elle lit mes articles… et après l’avoir engueulé de multiples fois pour provoquer le mouvement chez elle, je tiens à témoigner ouvertement de sa réussite. Elle arrive de mieux en mieux à se frayer une nouvelle route dans sa vie. Comme pour d’autres qui cheminent à un âge avancé, moi inclus, le premier et plus grand combat est celui contre la sclérose-de-vie, cette immobilité qui vient avec la disparition des rêves et qui provoque le vieillissement-avant-l’âge… ce qui nous empêche d’apprendre de nouvelles choses, nous rend rigide… et souvent même un peu con !

Si je mentionne M, c’est aussi parce que je lui ai piqué son sujet d’exploration du jour. C’est elle qui m’a parlé tout à l’heure d’une clé rare dont un ami avait besoin et qu’il ne se trouvait plus dans le commerce. Comme par hasard, presque invraisemblable, c’est elle qui en avait une tout simplement dans sa boite à outils, dans son garage. Alors, la séance s’est déroulée autour de la symbolique de l’événement. D’ailleurs, je me suis bien évidemment demandé s’il s’agit ici d’une clé pour ouvrir une voie… ou d’une clé de musique pour ouvrir la voix… ou peut-être des deux ? Quand j’écoute les gens, je n’écoute pas nécessairement l’histoire elle-même, mais plutôt le message que les mots, l’évènement et les participants cachent derrière l’écran de fumée du récit. J’aime lier et tisser les mots que j’entends avec ma propre histoire et établir ainsi une communication intime avec la Vie Elle-m’Aime.

Oui, M a une clé rare à l’intérieur d’elle. Je le vois bien. Mieux même qu’elle, je pense. Du coup, ça m’a mis à réfléchir sur ma propre clé rare. Je pensais déjà assez bien connaitre mes qualités, mes particularités et mes dons nombreux. Toutefois, je suis peut-être porteur d’une clé ancienne que je ne connais pas encore et dont j’ai besoin pour ma dixième vie ici aux Caraïbes. Je vois très bien chez chacun de ceux que j’accompagne, la particularité dont ils sont porteurs. Chacun a une clé très particulière et très personnelle. Depuis longtemps, je vois comment la particularité de l’un peut soutenir et renforcer celle de l’autre… et comment les clés ensemble pourraient donner accès à quelque chose de très ancien… et de beaucoup plus grand. J’ai souvent l’image d’un groupe de guérisseurs qui oeuvrent en diapason… chacun avec « sa clé », créant ainsi ensemble une symphonie réparatrice, comme les Esseniens le faisaient dans le temps.

Je sais que je ne trouverai pas ma clé tout de suite. C’est juste une première impulsion pour la chercher. Certes, je sais que chaque personne que j’accompagne trouve ses dons au fur et à mesure qu’elle se libère de ses chaines, sa camisole et son enclos. Je l’ai vu maintes fois. C’est logique et naturel… puisque les dons viennent avec la Puissance… et la Puissance se récupère progressivement avec l’authenticité, la souveraineté, la liberté et la paix retrouvées… qui à leur tour se retrouvent en osant vivre sa différence, sa particularité et sa folie innocente personnelle sans peur aucune ! En ce qui concerne ma clé à moi, je ne sais pas de quoi il s’agit exactement, ni même où chercher. Je sais seulement qu’elle est importante et unique à ma personne. Je sais aussi que je n’y aurais pas accès si je n’avance pas assez sur mon chemin. Quand l’élève est prêt, le maitre viendra !

Okay, la logique me fait croire qu’il y a grande chance que ma clé est liée à notre culture ancestrale et à mon rêve de vivre harmonieusement unis tous ensemble un jour. Mais, il est également important que je ne suppose rien, sinon mes suppositions pourraient bien m’empêcher d’apprendre et de découvrir ce que mes sens n’ont pas l’habitude de percevoir. Il est donc clair que pour avancer, j’ai besoin d’être souple, enseignable, libre, léger et que je ne me laisse pas encombrer par des gens, des choses ou des événements qui ont un effet-boulet sur ma vie. Je vais laisser le temps au temps et me centrer sur mon attitude, mes comportements et mes actions, afin qu’ils soient en harmonie avec les rythmes de mon corps, de la nature et de la Vie.

Pour savoir où faire attention exactement, j’utilise tout simplement le miroir. J’ai choisi de faire un amalgame de ceux qui m’entourent et auxquels je pense en ce moment en me demandant : « Où est-ce que cette personne devait faire attention pour être prête à recevoir sa clé ? ». Alors :

  1. …je dois éviter d’agir à partir de mes blessures et mes émotions…
  2. …je dois comprendre que ma vie est loin d’être terminée et que le moment de me reposer n’est pas encore venu…
  3. …je dois faire attention à ne pas manipuler afin d’éviter de garder des gens en otage et obtenir ce dont mon ego a besoin…
  4. …je dois oser m’exprimer plus souvent sans peur de me faire critiquer, juger ou rejeter…
  5. …je dois écrire tous les jours et soutenir ainsi quotidiennement mes explorations vers l’Amour…
  6. …je dois cesser d’avoir des attentes vis-à-vis de ma partenaire…
  7. …je dois faire attention à ne pas me laisser influencer par des personnes malveillantes…
  8. …je dois cesser de résister aux changements, à l’évidence et à la vérité me concernant…
  9. …je dois me faire plus confiance et cesser parler de moi de manière rabaissante…
  10. …je dois encore plus enseignable… beaucoup plus !
  11. …je dois cesser de prendre mes malaises pour un problème, mais comme une indication…
  12. …je dois faire attention à ne pas me répéter à l’infini, ni à citer les autres…
  13. …je dois laisser partir ce qui reste de mes identifications liées à ma judaïcité…
  14. …je dois embrasser le nouveau, encore et encore…
  15. …je dois cesser tout comportement de victime…
  16. …je dois faire attention à ne pas renier des vraies opportunités et ouvertures…
  17. …je dois cesser de me disperser et garder mon cap vers mon seul et unique but ! 

Peut-être que vous vous reconnaissez ? Moi si !!! Même si j’ai l’impression d’avoir fait déjà pas mal de chemin sur plusieurs points mentionnés. Mais, le miroir ne ment jamais ! Si je dois choisir entre ce que je pense de moi ou ce que le miroir me dit de moi, il est clair que la vérité se trouve en face et que je ne me tromperai jamais sur l’autre… me concernant. 

Je nous souhaite une délicieuse journée d’introspection… ∞❤️∞ 

7 commentaires sur « Une clé rare ~ A rare key »

    1. Eh oui, je te comprends… Toutefois, je pense autrement… pour moi, les « je dois » de MOI à moi sont des vraies ouvertures… alors que le refus de ma propre responsabilité est pour moi une fermeture due à mes blessures… Bisous cher Ami…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s