Ma prostate

Taillefer (09), France 🇫🇷

C’est déjà le cinquième jour de mon processus pranique en solitaire. Le temps passe très vite, car je me sens délicieusement bien. Le cap des premiers jours est passé, mais je sais que je dois rester vigilant. La moindre émotion un peu forte que je ne vis pas en conscience, peut facilement me faire paniquer et me faire chercher les seins de maman sous forme de gueuleton en solo. 🍕

La nourriture occupe peu mon esprit. Mon attention est ailleurs. Elle est plutôt dans mon corps avec les sensations qui se réveillent ou s’amplifient. Heureusement il n’y avaient quasiment pas de repas dans “Teen Wolf”. Parfois, quand j’étais dans une pause alimentaire, de voir simplement des pizzas ou des hamburgers passer à l’écran m’a fait régulièrement basculer dans la gourmandise. Une fois la pizza ou hamburger dans ma tête, il ne m’a pas fallu beaucoup de temps pour l’avoir devant les yeux. 😉 

Hier, j’ai bu uniquement une tasse de bouillon allégé vers 15 heures 30 et une gorgée de tisane tiède vers 20 heures 30, l’heure du coucher. Mon intention est d’arriver au même endroit où j’étais quand je suis sorti de mes processus praniques avec Domenico,  c’est-à-dire environ 20 cl d’eau froide par jour. A l’époque j’ai senti que je pourrai graduellement me passer de l’eau complètement. 🚰

Les femmes ne sont pas faits pour le sexe

Il y a de l’eau dans l’air, nous en respirons déjà pas mal. En même temps, dans l’idée pranique où tout est énergie, mon corps n’a pas besoin d’eau. Mais, comme je suis aussi homme physique dans mon expérience divine, j’ai mes petits baromètres pour ne pas me tromper et me faire mal. Il y a d’abord ma salive… tant que j’en ai, je sais que j’ai des réserves et que je n’ai pas besoin de boire. Ensuite il y a l’urine. Tant que je dois uriner, j’ai encore de la marge. Je sais par expérience, que même sans nourriture et quasiment sans eau, j’urine et je vais à la selle. C’est seulement moins, sans odeur et beaucoup moins souvent. Dans mes souvenirs, j’urinais 2 ou 3 fois par jour et j’allais à la selle environ une fois par semaine. ✌️

J’ai depuis hier une sensation qui est revenue dont j’avais oublié l’existence. Je la connaissais déjà d’autres périodes praniques. C’est une sensation très agréable au niveau de l’anus. Hier, pour ne pas entrer trop dans les détails, j’ai parlé du périnée. Comme la sensation s’est amplifiée, j’ai voulu être plus précis. Je le sens presqu’en permanence, quand je marche, quand je suis assis et quand je suis allongé. C’est comme un courant d’air. Comme si l’air était aspiré vers l’intérieur par l’orifice. 💨

Quand je suis très attentif, je sens qu’en réalité, il s’agit d’une douce vibration que je sens au niveau de l’anus, mais qui vient en fait de l’intérieur, de ma prostate. Donc, je ne mentais pas quand j’ai dit que ça venait du périnée. La prostate se trouve en effet pile au niveau du périnée, juste au milieu entre le sexe et l’anus. C’est l’organe qui se trouve exactement à l’endroit du 1er chakra. Quand au moment de l’érection elle est gonflée, on peut sentir le gonflement à travers la chair. C’est le seul chakra que l’on peux approcher de si près. 🔥

Faire l’Amour

Pour moi, il représente mon identité profonde d’homme. C’est ma base, la source par où mon énergie se manifeste. Si je reste dans mon côté animal, l’énergie s’évacuera sous forme d’éjaculation. Si je suis conscient que l’énergie est là pour m’aider à faire mon cheminement Alchimique et pour me reconnecter à la source, je vais vivre progressivement le transfert du plaisir de l’éjaculation sexuelle, vers l’extase lié à la montée l’énergie de Vie. ❤️ 

En tant qu’accompagnant mais aussi dans ma vie privée, j’ai remarqué que l’incapacité chez un couple de vivre la transformation de l’état amoureux en Amour, résulte souvent dans un désaccord sur le plan intime. Les hommes qui n’arrivent pas à trouver la solution à l’expression de leurs pulsions peuvent par colère, souvent inconsciente et réprimée,  se créer une prostatite. Si ça dure dans le temps, ça peut carrément devenir un cancer de la prostate. Pour moi, cela montre à quel point l’homme vit l’impossibilité à faire son chemin vers la puissance. 😅

L’éjaculation précoce, ou plutôt “non-controlée”, peut être un indicateur que la prostate, et donc l’homme, est en difficulté. Je l’ai vécu quasiment durant toute ma vie. Le phénomène a commencé à s’arrêter il y en environ 7 ans, quand j’ai commencé à prendre le problème sérieusement en main. Avec le temps, j’ai compris, parmi beaucoup d’autres phénomènes très intéressants, que la zone réflexe de la prostate correspond au gland du pénis. Un désordre de la prostate peut résulter dans une hypersensibilité du gland, ce qui rend tout contrôle quasiment impossible. Je l’ai vécu comme un handicap très diminuant. 😏 

Ejaculation précoce

Chez les femmes c’est souvent l’utérus qui est considéré comme étant la source de l’énergie et de la puissance. Pourtant l’endroit qui correspond à la prostate chez les hommes est plutôt le point G (de Gräfenberg, un gynécologue Allemand) chez les femmes. Dans mon expérience personnelle, je n’ai jamais sollicité l’utérus pour explorer avec ma partenaire vers la Source, même si physiquement la porte vers notre source se trouve bien là. Je crois que chez la femme c’est bien le point G qui est sa source d’énergie qui permet d’explorer et de voyager jusqu’à l’Amour sur le plan intime. La prostate et le point G sont des zones très érogène et source de plaisir important… le carburant indispensable pour voyager. Dans ma logique, l’utérus est plutôt lié à son identité de mère, d’accoucheuse, de créatrice. Bien évidement, tout ce que je pense n’engage que moi. 😍

Depuis une intervention chirurgicale que j’ai eu à 27 ans, ma prostate est relativement grosse et solide. Mais, avec le temps et surtout depuis que je m’occupe d’elle par moment, elle fonctionne de mieux en mieux. J’ai besoin d’elle. J’ai besoin de la sentir et j’ai besoin qu’elle soit stimulée. J’ai surtout besoin de sentir ma source d’énergie et de la faire vivre. C’est quelque chose que je n’aurais jamais osé dire ouvertement il y 6 ou 7 ans. Je pense que la plupart de mes frères ne se rendent pas compte du mal qu’il se font en reniant ou en occultant cette partie de leur anatomie. Ils relient le plaisir de la prostate, et l’anus qui peut y donner accès, à l’homosexualité… Beaucoup d’entre nous ont peur de ça. Peur de devenir ou d’être considérés gays… une maladie à part entière aux yeux de plusieurs religions modernes… et encore une fois une castration de notre puissance originelle. ☝️        

Le fait de m’alléger alimentairement permet à mon énergie de mieux circuler, mais aussi à mes sens d’être plus fins. C’est certainement grâce aux deux que je sens cette vibration sous forme de courant d’air qui me suit partout entre mes jambes. En arrêtant de manger, je sens clairement que je facilite mes explorations vers la Source, vers la Maison. Un défi récent que je m’étais lancé était justement de gérer cette énergie forte que j’ai en moi. De sentir la vibration dans ma base plus distinctement m’aidera peut-être à visualiser et à accompagner mon énergie puissante plus facilement vers le haut de mon corps et à le faire circuler comme il faut. Dès que je me retrouverai à nouveau avec une co-exploratrice, sa présence stimulera encore plus mon énergie et m’aidera peut-être à nouveau à décoller tel un dragon avec sa sorcière sur le dos. 🐲

Bon, ce n’est que jour 5. Ça promet si ça continue comme ça ! Entre-temps la météo m’invite encore à rester à l’intérieur. Peut-être que j’irai tondre l’herbe toute à l’heure quand le vent aura séché l’herbe. Je vous souhaite un délicieux dimanche 🔥✌️💗🥛☝️🐲🐴 

6 réponses

  1. florence arnaud

    bonjour Michael, de te lire aujourd’hui me fait contacter une petite libération, sur des zones corporelles qui jusqu’a maintenant étaient des tabous pour moi. De te lire, d’entendre tes ressentis sur ses parties de ton corps lèvent doucement les barrières que mon mental avaient baissées en les transformant en les allégeant doucement pour devenir des voiles
    je rêve de pouvoir un jour m’exprimer paisiblement sans craintes aucune sur ses sujets namasté de me faire travailler sur cela namasté bonne et belle journée jusqu’a un envol enivrant ….

    Aimé par 1 personne

  2. Rah !!! Si nous écoutions mieux Michael Gallasch !!! Ce monde, serait un monde d’amour ! (p.s. heureusement que le titre était provocateur). Aimons-nous entièrement et librement ! Merci d’être un exemple ! Je trouve ça terriblement séduisant …

    Aimé par 1 personne

  3. Valerie DERONZIER

    bonjour Michael, j ai adoré ta première vidéo, c est tellement vrai, si les hommes pensaient tous comme toi whaou le nombre de couple heureux, et de femme assouvie.
    merci de ton partage, belle soiree

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s