Une petite souris

Taillefer (09), France 🇫🇷

Le petit bruit que j’entends dans la nuit depuis une dizaine de jours… ce scrunchscrunch à peine perceptible, mais ô si bruyant quand le silence est quasiment complet… vient d’une petite souris. Je pense qu’elle est en effet petite, si je me réfère à la taille de ses crottes… et qu’elle est seule, si je me réfère à la quantité. ☺️

D’abord j’avais pensé à un capricorne qui s’était faufilé derrière la boiserie de ma chambre et qui était en train de se régaler du rembourrage isolant en coton. C’est quand j’ai vu avant-hier qu’un petit trou a été grignoté dans la boite en carton avec des gâteries pour mes deux amis chiens, qu’il s’agissait d’une souris. 😌

IMG_3136.jpg

Quand je suis passé au garage ce lundi dernier pour ma roulotte Trafic, j’avais plaisanté avec le garagiste à ce sujet. Mes petites pannes électriques pouvaient très bien venir d’un petit rongeur qui s’en était pris à mes câbles. Finalement, il se pourrait bien que ce soit la réalité. Alors, en emmenant ma voiture à nouveau au garage ce matin, pour la laisser cette fois-ci, j’ai dû me résoudre à laisser un peu de poison parterre pour tuer la squatteuse. 😅

Comme je n’aime pas trop faire ça, je lui ai parlé à plusieurs reprises cette nuit en lui disant de partir, car je ne souhaitais pas co-habiter avec elle. Ce matin, en me préparant, j’ai laissé les 2 portières de la cabine grandes ouvertes pendant plus d’une heure pour lui donner l’occasion de déguerpir. Si maintenant elle croque malgré tout les céréales que je lui ai laissées, j’espère que son départ vers La Grande Maison pour Souris se fera en douceur. 😍

Mon premier réflexe a été bien évidemment de chercher à comprendre le message derrière sa présence. La première chose à laquelle j’ai pensé a été une souris qui faisait tourner une roue dans laquelle elle était mise en cage. Vu mes réflexions récentes j’y ai vu mon activité cérébrale et mon mental qui n’est jamais au repos. 😅

Je pense que c’est un peu logique. Ma situation est précaire, je n’ai plus aucune sécurité, mes finances sont limitées et je vois mon âge avancer à un rythme impitoyable. Alors, même si j’ai de moins en moins peur, je vois bien que je m’inquiète en me sentant complètement vulnérable face à l’immensité, l’imprévisibilité et l’inconnu qui se trouve devant moi. 😳

Ça me fait penser à l’histoire qui accompagne une carte que je tire régulièrement dans le jeu de Transformation d’Osho : ANXIETE. 

“J’ai entendu parler d’une vieille femme qui voyageait dans un bus. Elle était anxieuse et demandait en permanence quel arrêt c’était.
Un étranger assis à ses côtés lui disait : « Détendez-vous, ne vous inquiétez pas, le contrôleur continuera d’annoncer de quel arrêt il s’agit, et si vous êtes trop inquiet, je lui demande de venir ici. Vous pouvez lui dire où vous voulez descendre afin qu’il puisse le noter. Et vous pouvez vous détendre ! »
Il a appelé le contrôleur et la femme a dit : « S’il vous plaît, je ne veux pas rater mon arrêt. Je dois aller à un endroit très urgent. »
Le contrôleur a répondu : « D’accord, je vais en prendre note. Toutefois, même sans demander, j’annonce chaque arrêt. Mais je vais en pren
dre note et je viendrai à vous en particulier pour vous informer de votre arrêt. Mais détendez-vous, ne vous en faites pas autant ! »
Elle transpirait et tremblait et avait l’air très tendue. Alors elle a dit : « D’accord, notez-le, je dois descendre au terminus du bus.””

Et c’est vrai. Je n’ai aucune raison de m’inquiéter. Ici et maintenant tout va bien… mieux que ça même. Ma santé est parfaite, je suis dans un endroit magnifique et mon rêve est en train de se dérouler comme un tapis rouge devant moi. De toutes les manières, comme la vieille dame dans le bus, je vais à la maison, jusqu’au terminus… et je ne peux pas louper ma destination ! 😉  

D’ailleurs, la carte que j’ai tirée ce matin m’a confirmé ce que je pensais. C’était L’INNOCENCE. J’y vois invitation à entrer dans l’espace de mon enfant intérieur, là où je vis dans la certitude absolue que tout se passera toujours parfaitement bien, toujours comme il faut. Il s’agit d’oublier le passé, ne pas penser au futur et savourer le présent, là où tout va à merveille. Un peu comme dans l’adage moderne (traduit de l’anglais) : Le passé c’est l’histoire, le futur est un mystère, mais le présent est un cadeau… et c’est pour cela qu’il s’appelle ainsi. ☺️ 

Je vous souhaite un magnifique ici et maintenant 💖💖💖

6 réponses

  1. Alain

    Je suis triste pour la petite souris.
    J’avais eu le cas d’une souris qui marchait dans le faux plafond au dessus de ma tête la nuit dans un gîte que j’avais loué. ça faisait un bruit terrible.
    La vilaine profitait même de mon sommeil et de celui de Flamelle (sous la couette) pour voler mes biscuits dans la cuisine 🙂

    J’ai voyagé dans la nuit de mardi.
    Un voyage extraordinaire, aux multiples facettes.
    Je suis passé par une phase de peur de mourir.
    Puis, plus tard dans la nuit, j’ai vécu le deuil de Flamelle, bien vivante, mais dont la perte inéluctable constitue ou constituait (je ne sais plus) ma plus grande angoisse.
    C’était très particulier à vivre.
    Je me suis effondré, en larmes, tout en caressant ce petit être bien vivant, dormant paisiblement collé à moi. Puis l’émotion s’est dissipée et le voyage s’est poursuivi sur d’autres thèmes.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s