Croyances limitantes

Taillefer (09), France đŸ‡«đŸ‡·

Ma toute premiĂšre thĂ©rapeute, Martine Regis, a Ă©crit un livre qui s’appelle l’A-thĂ©rapie du coeur. Je l’ai lu il y a quelques annĂ©es mais ne me rappelle plus tout Ă  fait de quoi il parle. Je me souviens juste des belles phrases qui ornaient les pages et qui, par leur beautĂ© m’empĂȘchaient de comprendre intellectuellement le contenu. J’avais l’impression que ça parlait Ă  une partie de moi qui n’avait pas besoin de ma tĂȘte pour faire son miel. 😳

L’A-THÉRAPIE DU COEUR

« Alors que nous pensons avoir beaucoup Ă  perdre en perdant nos acquis, nous avons au contraire tout Ă  y gagner. L’ancien sclĂ©rose et ne laisse aucune place aux vents du changement venus nous bousculer, pour ensemencer les terres vierges. La peur de perdre est liĂ©e au pouvoir, quel qu’il soit. Elle sĂ©vit Ă  tous les niveaux de l’échelle, et dans tous les domaines. Les possĂ©dants que nous sommes, de la matiĂšre ou de l’esprit, petits ou grands, dressons barrages et obstacles au mouvement dynamique et Ă  l’impermanence de la vie.     

Mais le Souffle toujours, pulvĂ©rise les schĂ©mas rĂ©sistants. Jamais rien n’est exhaustif. Tout est mouvement, tout est en mouvement. Le contenu de ces pages n’échappe pas Ă  cette rĂšgle. Il est pourtant d’actualitĂ©, dans l’aube prometteuse de ce siĂšcle, et naissant de l’instant, il s’inscrit au prĂ©sent pour une promesse en devenir s’enroulant sur la spirale Ă©volutive du Vivant. »

Ce matin, en discutant avec Eliane et un bon Ami de passage, autour d’un tirage de carte, je pensais à elle et au fait que quelque part notre accompagnement se ressemble. Quand quelqu’un vient me voir, une grande partie de mon intervention consiste à le sortir des ses croyances limitantes
 sachant que quasiment toutes les croyances le sont !!! 😌

Notre systĂšme de croyance est fondĂ© sur nos religions, notre Ă©ducation, nos blessures
 et nos expĂ©riences, qui valident nos vĂ©ritĂ©s d’annĂ©e en annĂ©e. A la base, notre systĂšme est dĂ©jĂ  trĂšs limitatif, car notre sociĂ©tĂ© “moderne” impose un mode de fonctionnement qui facilite la gestion de la masse humaine, au profit de quelques personnes au pouvoir. 🧐

Mais, ce n’est pas tout
 car de plus en plus de gens suivent un processus thĂ©rapeutique, des enseignements ou formations ou un cheminement spirituel. Le plus souvent un systĂšme de croyances limitantes se fait ainsi remplacer par un ou plusieurs autres systĂšmes, plus petits peut-ĂȘtre, mais aussi limitantes et formatantes que le premier. đŸ€š

Pourquoi ? Tout simplement parce que ceux qui accompagnent, enseignent ou officient, n’ont la plupart du temps pas trouvĂ© ou fait le chemin eux-mĂȘmes. Je ne les juge pas
 je pense simplement que depuis les bĂ»chers nos fondations spirituelles ont quasiment disparu et ce que je vois de nos jours “sur le marchĂ©â€ n’a souvent ni queue ni tĂȘte
 et aucun sens dans un processus d’évolution intĂ©rieure digne de ce nom. Certes, il existe une multitude de gens qui ont vĂ©cu une forme d’Ă©veil. Mais je n’en connais aucun qui, ensuite, a cheminĂ© vers sa rĂ©alisation et sa souverainetĂ©. 😏

La diffĂ©rence donc entre ceux qui cheminent et ceux qui ne cheminement pas, est liĂ© uniquement au style de systĂšme de croyances limitantes. Je trouve qu’il n’y a rien de pire que quelqu’un qui s’est appropriĂ© une mĂ©thode ou technique, qui la plupart du temps est stĂ©rile, et le revendique par la suite comme une vĂ©ritĂ©. C’est certainement le besoin de se sentir mieux que les autres qui stimulent cet Ă©tat de fait. Il suffit souvent de passer juste quelques jours chez quelqu’un pour se rendre compte de l’incohĂ©rence entre les propos et le vĂ©cu. 😱

leo-rivas-539627-unsplash-001

Mon souci a toujours Ă©tĂ© ce combat contre ce qui a Ă©tĂ© appris. J’ai passĂ© tout mon temps, avec ceux qui me sollicitaient, Ă  dĂ©faire les croyances que d’autres ont mis dans leur tĂȘte souvent de maniĂšre bien verrouillĂ©e, afin qu’ils redeviennent autonomes et maitres de leur vie. Les religions modernes entretiennent des systĂšmes trĂšs fortes, mais la plupart des thĂ©rapeutes ou des maitres spirituels contemporains font finalement la mĂȘme chose. Grrrr
 😖

Je vous invite Ă  Ă©couter attentivement les gens autour de vous et Ă  constater par vous-mĂȘmes Ă  quel point la plus part d’entre eux passent d’un savoir Ă  un autre, d’une vĂ©ritĂ© Ă  une autre, d’un principe Ă  un autre, d’une conviction Ă  une autre. Regardez comment chacun cloisonne et enferme l’autre et soi-mĂȘme juste Ă  partir de ses mots. 😌

C’est ça que j’ai fait quasiment toute ma vie et que je fais Ă  nouveau : Montrer Ă  celui qui fait appel Ă  moi comment il jongle en permanence entre ses croyances et s’empĂȘche ainsi de vivre. Le but et de trouver ensemble, en allant de dĂ©fi en dĂ©fi et de cohĂ©rence en cohĂ©rence, comment donner de l’espace Ă  la rĂ©flexion naturelle autonome, originale et intelligente. đŸ€Ș

Une des flĂ©aux qui me touche le plus en ce moment est celui qui fait dire aux gens qu’ils se soignent pour ceci et rĂ©parent ou guĂ©rissent cela. Le monde de la thĂ©rapie entretient l’idĂ©e que pour aller mieux, il faut se guĂ©rir de quelque chose liĂ© au passĂ©. Pourtant, ceux qui ont compris la cohĂ©rence avec l’unitĂ©, dont la loi d’attraction fait partie, savent que lĂ  oĂč va l’attention, va l’énergie. Celui qui cherche Ă  se guĂ©rir passe son temps Ă  valider et donc Ă  entretenir sa maladie !!! đŸ€š

Si vous m’avez bien compris, il s’agit donc de ne plus s’occuper de sa maladie ou de ses problĂšmes
 mais plutĂŽt de sa santĂ© et de l’élan vers de plus en plus de VIE ! Il s’agit de ne plus aller voir quelqu’un qui s’occupe des problĂšmes du passĂ©, mais de quelqu’un qui me rĂ©-apprend comment vivre mon instant prĂ©sent de maniĂšre optimale. 😎 

Ce que j’ai remarquĂ© aussi, et ça depuis longtemps, est, qu’en se libĂ©rant des croyances des autres et en retrouvant petit Ă  petit cette autonomie originale, la connexion avec notre culture ancienne apparait progressivement et de maniĂšre spontanĂ©e. Le chemin devient taoĂŻste, tantrique, chamanique ou alchimique
 et donc initiatique et magique
 dans le sens le plus sacrĂ© et divin du terme. 😇

Notre tirage Ă  trois ce matin m’a montrĂ©, que mĂȘme aprĂšs tant d’annĂ©es de travail sur moi j’avais encore des sĂ©quelles de l’emprise des idĂ©es des autres. Il s’agit en ce moment de mon incapacitĂ©, rĂ©siduelle, j’espĂšre maintenant, Ă  avoir des Ă©lans vers ce qui est bon pour moi. De ne plus rester inactif ou trop actif par rĂ©action ou par obĂ©issance
 mais de trouver le plaisir naturel de participer aux activitĂ©s simples de la vie quotidienne. 😌

Je ne suis pas sorti de l’auberge. Oups
 en fait, je suis sorti de l’auberge ! Moi aussi, je rĂ©-apprends, depuis des annĂ©es, de mieux en mieux, Ă  ne plus lutter contre mes dĂ©fauts, mais Ă  vivre intensĂ©ment mes qualitĂ©s. Un peu comme un feu de cheminĂ©e que j’ai envie de rallumer. Au lieu de m’occuper du bois Ă©teint, je ravive les braises
 qui elles vont rallumer peu Ă  peu le reste du bois. 😍

Une journĂ©e magnifique Ă  nous 😍😍😍 

12 réponses

  1. Martine

    Il faut une volontĂ© farouche Ă  tous les ĂȘtres Ă©veillĂ©s pour ne pas retomber dans les vieilles habitudes, les vieux schĂ©mas et peut ĂȘtre qu’ une vie entiĂšre n’ y suffira pas.

    Une personne nĂ©vrosĂ©e (qui ne l’ est pas ?) deviendra un nĂ©vrosĂ© Ă©veillĂ©.
    DĂšs que mon « corps de souffrance » est titillĂ© et j’ en sais quelque chose, par un Ă©vĂ©nement, une parole etc qui me blesse mĂȘme si je vois la souffrance de l’ autre dans cette intervention je peux ĂȘtre tentĂ©e d’ y rĂ©agir Ă  partir de mes blessures et non mon « habit de lumiĂšre », la part divine qui m’ habite.

    Nous avons il est vrai la vision du maĂźtre Ă©veillĂ© parfait et rĂ©alisĂ© qui ne doit pas faire ceci ou cela; c’ est trĂšs rare de nos jours parait-il.
    Je suis une Ă©lĂšve pas parfaite.

    J’ ai beaucoup aimĂ© ta phrase Michael : « lĂ  oĂč va l’ attention, va l’ Ă©nergie » …. et l’ intention.
    Et aussi : « je rĂ©-apprends….Ă  ne plus lutter contre mes dĂ©fauts, mais de vivre intensĂ©ment mes qualitĂ©s ».
    Oui idem, un challenge.

    Je te souhaite une belle fin d’ aprĂšs midi au milieu de la nature.

    Aimé par 1 personne

  2. Alain

    De mon point de vue, ce ne sont pas la plupart mais toutes les croyances qui sont limitantes.
    Mais je les crois toutes structurantes pour chacun de nous, à son niveau, et à une période donnée.
    Le miroir, la loi d’attraction, etc, sont aussi de mon point de vue des croyances.
    D’une certaine maniĂšre, je dirais des croyances que « Ă§a marche » tant que ça nous est utile pour progresser dans notre Ă©popĂ©e, notre voyage de la conscience.
    C’est Ă  mon avis, lorsque ça commence Ă  ne plus trop fonctionner que l’on doit savoir lĂącher l’ancien pour accueillir le nouveau.

    Aimé par 1 personne

      1. Alain

        Je crois qu’on doit pouvoir tout dire, dĂšs lors qu’on le fait dans une intention d’Ă©change et pas de nuisance Ă  l’Ă©gard de l’autre.
        Nous sommes, pour quelques-uns, en quĂȘte d’Absolu, un Absolu qui nous dĂ©passe totalement, au-delĂ  de toute croyance, de toute thĂ©orie ou doctrine, et je crois que ne pas dire pour ne pas blesser constitue une entrave.
        La difficultĂ© est qu’il n’est pas aisĂ© du tout de rencontrer des gens suffisamment libres, suffisamment Ă©pris de libertĂ©, pour pouvoir tout se dire, encore une fois dans le but d’accĂ©der Ă  toujours plus de libertĂ©, et non dans celui de blesser.

        Aimé par 1 personne

  3. florence arnaud

    il s’agit donc de ne plus s’occuper de sa maladie ou de ses problĂšmes
 mais plutĂŽt de sa santĂ© et de l’élan vers de plus en plus de VIE ! Il s’agit de ne plus aller voir quelqu’un qui s’occupe des problĂšmes du passĂ©, mais de quelqu’un qui me rĂ©-apprend comment vivre mon instant prĂ©sent de maniĂšre optimale. 😎 : trĂšs trĂšs parlant pour moi, j’ai repris une activitĂ© salariĂ©e depuis un mois aprĂšs deux ans d’arret maladie et ma fatigue, mes douleurs omni prĂ©sentes passe de plus en plus au second plan c’est un peu ce que dise tes paroles de ne plus s’occuper de la maladie de son corps souffrant on arrive a vivre plus prĂ©sentement l’instant prĂ©sent merci pour cette piqĂ»re de rappel;
    Ainsi je vais appliquer consciencieusement ces mots :
    je rĂ©-apprends, depuis des annĂ©es, de mieux en mieux, Ă  ne plus lutter contre mes dĂ©fauts, mais Ă  vivre intensĂ©ment mes qualitĂ©s. Un peu comme un feu de cheminĂ©e que j’ai envie de rallumer. Au lieu de m’occuper du bois Ă©teint, je ravive les braises
 qui elles vont rallumer peu Ă  peu le reste du bois. 😍
    Namasté Mickaël Namasté

    Aimé par 1 personne

  4. Pierre

    Merci MIchael pour ce post prĂ©cieux, magnifique… pour moi, il rĂ©sonne fort et tellement juste.
    SacrĂ©es belles croyances limitantes.. que l’on remplace par d’autres. Et je reste dans le mental, dans des certitudes. Je sais et sens que je ne m’approche pas de ma vĂ©ritĂ©. Mais comment l approcher cette autonomie originale ? Comment ? Comment sentir ce qui est bon pour moi en permanence dans ce dĂ©licat mouvement de la Vie.. qui se fait avec les autres.
    Bises Ă  toi
    Pierre

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s