Les Femmes

Amritapuri, Inde 🇮🇳

Avant tout elles m’ont énormément manquées. Puis j’étais sexuellement obsédé de leur corps et de leur sexe sans avoir de relation intime du tout, avec une peur panique qui m’empêchait tout rapprochement. Je n’osais pas aller vers celles qui me plaisaient et je les admirais de loin. Celles qui venait vers moi et qui n’étaient pas vraiment mon choix, je ne savais pas les refuser. Elles étaient mes soeurs d’abord, mes copines aussi et j’étais leurs confident. Après, elles étaient des mères et je me nourrissais en me construisant. Puis elles étaient mes filles et j’étais devenue indispensable à leurs réparations. 😍

Seva

Amritapuri, Inde 🇮🇳

Il s’appelle Rimish, je jeune indien que j’ai vu se débattre dans la piscine. Je l’ai revu aujourd’hui et il y en avaient d’autres comme lui, qui essayaient d’apprendre le crawl. Rimish a fait des progrès énorme en seulement un jour. Je me suis étonné comment certains occidentaux prennent plaisir à apprendre des trucs aux Indiens. J’ai la sensation qu’il y a une notion de supériorité ancienne résiduelle quelque part. 😅

J’ai changé d’avis

Amritapuri, Inde 🇮🇳

C’était toujours moi qui portait les choses trop lourdes pour les autres, qui payait les additions au restaurant, qui était derrière le barbecue ou les fourneaux quand les autres se détendaient, qui ouvrait les bouteilles de vin même s’il en buvait pas lui-même, qui était sollicité pour aider à déménager et celui qui prenait plus de responsabilité et travaillait plus dur pendant que d’autres profitaient, à juste titre, de leur vie. Je le faisait, non pas parce que j’aimais ça, mais parce que je savais le faire puis mon éducation me l’imposait. 👨‍🏫

Carpe Diem

Amritapuri, Inde 🇮🇳

J’ai adoré ce film. Il m’a fait pleurer des chaudes larmes et m’a donné des frissons. Avec Boubou, mon ami-chien j’ai vécu la même histoire. Pas dans les détails, mais le principe. Je ne vous en dirais pas plus, vous aurez peut-être envie de le découvrir par vous-mêmes. Je l’ai trouvé sur le site où je visionne habituellement mes films. Si vous souhaitez le lien, dites le moi et je vous l’enverrais par mail ou WhatsApp. 🐕

Du menage

Amritapuri, Inde 🇮🇳

Je ne fais que dormir… parfois complètement, parfois à moitié. Parfois je regarde un film, aussi. Je me sens fatigué et j’ai l’impression d’avoir posé des énormes valises en arrivant. Je pense qu’un processus a commencé. Je ne sais pas lequel, même si j’ai un petit idée. Quoi qu’il en soit, je l’accompagne par un processus Pranique entier. En tout cas, c’est mon intention d’aujourd’hui. Pour l’instant c’est la troisième journée sans manger ni boire. 💧

Sois simple

Amritapuri, Inde 🇮🇳

J’ai dormi 14h non-stop et tout en écrivant j’ai les yeux qui ont envie de se fermer encore. J’étais censé mettre ma signature sur une liste ce matin avant 10h, pour signaler que j’allais bien et pour éviter que quelqu’un vienne vérifier que je sois encore vivant. En sortant de la douche à 10h30, en effet, quelqu’un avec une liste et un air contrarié est venu me rappeler les règles. J’avoue que j’aurais été plus touché si effectivement elle m’avait demandé si j’allais bien. 😉 

Retraite de Prana-Amma

Amritapuri, Inde 🇮🇳 

J’ai reconnu l’odeur que j’avais senti ici en 1994, ainsi que les femmes qui se déplacent avec grâce dans leurs saris colorés, les vaches qui se promènent encore par-ci et par-là librement, les routes poussiéreuses et les conducteurs qui adaptent chacun le code de la route au besoin de l’instant. 😅

Une part « autoritariste »

Istanbul, Turquie 🇹🇷

J’ai quelques heures devant moi avant la suite de mon voyage. Là, je suis à Istanbul et le prochain escale est à Bahrain dans le golf de Persie. J’y arriverais dans la nuit… puis enchainerais 2 heures plus tard, à 02h30 pour Thiruvananthapuram dans le sud-ouest de l’Inde, l’aéroport la plus proche de l’ashram d’Amrita, Amritapuri. 🇮🇳

L’ancien s’en va

Montpellier 34000, France 🇫🇷

Devant un autre petit thé et après un dernier film ici à Montpellier, j’attends ma chauffeuse pour le trajet vers Arles. Tout à l’heure, avec un des derniers amis proche qui me restent, j’ai évoque le fait que le monde autour de moi change de tout au tout. 🌎

Mon cher journal…

Montpellier 34000, France 🇫🇷

C’est ainsi que j’ai souvent envie de commencer mon écriture. Au fond je ne sais pas à qui je m’adresse, à part quelques uns parmi vous dont je sais qu’ils sont là au quotidien et aussi que je vois qu’il y a beaucoup de « cliques » sur mes articles. Dans mon fort intérieur, j’écris avant tout pour moi et m’adresse à une partie de moi-même. C’est peut-être pour ça que l’envie me prend parfois de commencer par « Mon cher Journal ». 📰

De conférence à causerie

Plouha 22580, France 🇫🇷

J’ai choisi le mot « Causerie » pour la même raison pourquoi j’ai changé « Stage » en « Conférence ». J’associe automatiquement « Stage » ou « Conférence » au travail, à l’enseignement, à l’effort. Dans mon esprit, une conférence est formelle et ordonnée, tandis qu’une Causerie est davantage conviviale et sans structure. 🗣

Derrière les retraites

Plouha 22580, France 🇫🇷

Aujourd’hui, tout en me promenant dans les environs de Plouha, je pensais à mon rêve, les retraites et le sens derrière tout ça. Jusque peu je ne voyais pas la place que prenaient mes  « retraites » sur ce chemin vers ma liberté et la réalisation de mon rêve. 😴

Quand je mange…

Quimper 29000, France 🇫🇷

Depuis que j’ai 13 ans, depuis que travaille et que je gagne de l’argent, je mange énormément. Il est clair que je compensais l’absence de mes parents par la nourriture. Comme je gagnais beaucoup en lavant des voitures je pouvais acheter ce que je voulais, autant que je le voulais. 🍕

La jeune fille et son aigle

Quimper 29000, France 🇫🇷

Aujourd’hui, avec mon amie Josiane dans la fonction de guide touristique bénévole, j’ai fait un petit tour dans les environs de Quimper. Il faisait frais et j’ai du ressortir mes jeans et baskets dont j’ai pensé ne plus avoir besoin. Même la doudoune n’était pas de trop ! ❄️

Que ferait Dieu à ma place

Quimper 29000, France 🇫🇷

C’est la question que je me pose devant chaque choix devant lequel la vie me met. J’avais lu cette phrase dans « Conversations avec Dieu », de Neale Donald Walsch, il y a déjà bien longtemps et je l’ai transformé légèrement en : « Que ferait  Dieu, l’Amour, l’absence de peur et l’absence de blessures à ma place, ici et maintenant ? » ❤️